Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Whispering Vault (The)

.

Références

  • Gamme : Whispering Vault
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Pariah Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1994
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 144 pages.

Description

Ce livre décrit l'univers étrange du jeu et les règles pour y interpréter un Stalker, avec notamment la descriptions de quinze "Disciplines" et vingt "Servitors".

La structure d'un scénario classique ("The Hunt") y est décrite étape par étape, afin que l'on puisse y calquer la plupart des missions, jouer chacune des étapes, et déterminer les conséquence de chacune des interventions de "Stalkers".

Des règles spéciales de campagne sont proposées, avec notemment la possibilité pour les "Stalkers" d'acquérir des "pouvoirs de groupe" (9 exemples sont donnés), et la possibilité pour les "Stalkers" de se fixer à un lieu en une époque donnée pour y bâtir un "Sanctum", lieu magique (sortant ainsi de leur travail habituel de "Hunt"). Les Unbiddens ont droit à leur chapitre décrivant leurs pouvoirs, ainsi que les "Shadows" (dont 8 exemples de "races" et 2 exemples de personnalités sont donnés).

Il y a aussi un chapitre sur les humains, leurs sociétés secrètes, et les pouvoirs auxquels ces dernières ont accès. Enfin, trois exemples de PJ sont donnés, suivis par une feuille de personnage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 24 octobre 2014.

Critiques

sonni  

Pour moi ce livre a été comme une fascination...

En effet je l'ai acheté bradé il y a très peu de temps et sans que je le veuille (le vendeur m'a un peu poussé à l'acheter mais je l'en remercie), je suis tombé sur un jeu convenant à mes besoins du moment : je suis étudiant en langues donc je m'applique à lire du jeu de rôle uniquement en VO (que ce soit un jeu francais ou n'importe quoi d'autre vous ne me ferez pas acheter une traduction d'un jeu ) et j'aime beaucoup deadlands qui est très argotique et d'un vocabulaire très simple. Et voici que je tombe sur ce jdr qui est remarquablement bien écris (en comparaison à DEADLANDS j'ai eu l'impression de lire de la littérature...) et qui plus est a en plus de cette qualité trois autres supplémentaires :
Il est graphiquement magnifique mais sombre (mais pas trop gore )
il a un systeme jouable sympathique ,
original et cohérent mais (moi ca ne me dérange pas ) pas du tout simulationniste et le MJ n'est pas du tout limité (pas de secret , suffisemment de Background sans decrire d'univers.

En gros , je suis pris par le temps mais vous comprendrez que j'adore ce jeu.

soner du  

Un jeu vraiment fabuleux : très bien écrit, très bien illustré... Les règles sont simplistes et originales ; l'univers de jeu est très riche mais les concepts en sont exmpliqués clairement.

La construction de scénario typique ("The Hunt") est détaillée point par point, mais bien sûr ce n'est pas un carcan, et des idées de campagnes alternatives sont proposées.

J'ai beaucoup apprécié la clarté de l'écriture et les nombreuses idées suggérées par les auteurs ; bien qu'il n'y ait hélas aucun scénario dans le livre de base, on a tout de suite envie de se mettre à écrire un scénario pour le faire jouer (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait : j'ai maîtrisé une partie 2 jours après avoir acheté le livre).

Ce livre est certainement l'un des plus fascinants et dépaysants jeux de rôles jamais publiés, dommage qu'il n'ait pas eu beaucoup de suivi ; mais si vous tombez sur ce jeu n'hésitez pas : le livre de base suffit largement pour jouer (bien que les suppléments soient très bons aussi).

Thomas B.  

WV est un très bon jeu. Graphiquement, il est exemplaire: la maquette réussit l'exploit d'être aérée sans paraître vide, les dessins et les fontes sont daaark mais très lisibles. C'est d'ailleurs ce qui caractérise l'ensemble du jeu:
- entièrement dans le courant eso-dark à la Kult, le background nous propose une nième version de la realité, mais pas sous forme de cosmogonie bordelique; les concepts sont simples et constants
- bien qu'encourageant la créativité débridée (et morbide) des joueurs et du MJ sur le look/les pouvoirs des persos, le système est orienté sur la jouabilité. La structure des scenarios est à la fois claire et originale, la création des personnages simple et équilibrée. On peut faire dans l'inquiétant équilibré sans tomber dans le gore ou le sturm und drang.
- le style d'écriture est largement supérieur à la moyenne anglophone, et l'humour est même présent par endroit (les monstres qui ont peur de la BBC)

Coté points faibles, le livre est peu épais, et de nombreux élements du jeu restent dans l'ombre. Tout ce qui est là est utile, mais on en aurait aimé un peu plus. Un bon gros scénario d'introduction n'aurait pas été superflu.

Franz  

Excellente surprise que ce petit jeu dont j'avais déjà entendu parler, mais que je n'ai acheté que par hasard. Le thème est sympathique, avec la possibilité de jouer des créatures vraiment puissantes, et d'évoluer à travers le temps et l'espace. De plus j'ai personnellement apprécié le fait de pouvoir jouer des one-shots (et pas nécessairement des campagnes). Enfin l'essentiel du background est disponible dès le livre de base.

Question règles, c'est simple et élégant, et pour une fois le MJ n'est pas pris pour un imbécile mais pour un adulte raisonnablement malin, dont le rôle est de se consacrer à l'ambiance et à l'intrigue plutôt qu'au calcul mental.

Au chapitre des (petits) regrets: les illustrations ne sont pas toutes terribles, et il manque un bon scénario d'introduction. Vu le prix modéré, ce n'est vraiment pas très gênant.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques