Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Tome de la Corruption (Le)

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Bibliothèque Interdite
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2007
  • EAN/ISBN : 978-2-9-1598945-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 280 pages à couverture rigide, intérieur en quadrichromie.

Description

Le Chaos est une menace omniprésente dans le Vieux Monde. Chacun des quatre dieux chaotiques que sont Khorne, Nurgle, Slaanesh et Tzeentch possède de nombreux séides, une vaste engeance malsaine et une envie sans fin de détruire le monde des Hommes, des Elfes, des Nains et des Halflings. Cet ouvrage divisé en quatre parties brosse le portrait de cet ennemi intérieur qui ronge l'Empire et ses voisins en étendant son influence dans tous les strates de la société.

Dans L'Ennemi Intérieur (86 pages), l'histoire mythique du Chaos est abordée en partant de l'arrivée des Slanns et de leurs maîtres plus de quinze mille ans avant la naissance de Sigmar. Les vagues chaotiques qui ont le plus influé sur l'histoire de l'Empire telles que la chute de Mordheim, la Grande Guerre contre le Chaos ou la chute de Praag sont ensuite abordées et sont suivies d'un résumé de la Tempête du Chaos qui précède la nouvelle édition de Warhammer.

Puis ce sont les deux méthodes de contamination du Chaos qui sont étudiées : la mutation physique, par le truchement d'un environnement corrompu, d'un objet maudit, de la magie ou de la maladie, et la possession démoniaque. Pour gérer les changements physiques et psychologiques qu'imposent la corruption démoniaque, plus de 130 mutations sont décrites avec leur influence sur les profil techniques des personnages ou des monstres. Chaque mutation est dotée d'un score de Peur qui sert à déterminer l'aversion engendrée par les métamorphoses. Les mutations peuvent être déterminées aléatoirement en fonction du dieu chaotique qui est à l'origine de la corruption. Cinq nouvelles folies sont également proposées : l'aveuglement de la béatitude, le faux mage, le rire du désespoir et l'obsession compulsive.

L'ouvrage aborde ensuite les cultes chaotiques. Pour chacun des quatre dieux, la description d'un culte générique sert d'exemple en passant en revue son histoire, son organisation, ses symboles, ses motivations, ses buts, sa méthode de recrutement, ses cérémonies, comment utiliser le culte en jeu ainsi qu'un court synopsis pour créer une aventure dédiée à ce culte. Pour chaque dieu, deux carrières de membres de culte sont dévoilées : l'Acolyte et le Magus. Enfin, cette première partie s'achève sur la description de plusieurs objets du Chaos : oeuvres d'art corruptrices, grimoires maudits, icônes démoniaques, idoles impies et substances illégales.

Le Chaos s'infiltre partout. Les Ombres du Chaos (38 pages) débute donc en passant en revue les différents lieux qui constituent le décor du Vieux Monde pour pointer du doigt les sites corrompus : villages abandonnés, relais routiers, tombes oubliées, etc. Puis ce sont les Hommes-Bêtes, Minotaures, Dragons du Chaos, Chimères et autres créatures qui sont dépeints : origines, territoires et profils techniques sont donnés pour pouvoir constituer une horde de combattants chaotiques à travers une vingtaine de monstres différents. Les langues parlées par les agents et créatures du Chaos sont également abordées. Les ennemis du Chaos sont les derniers étudiés : Chasseurs de sorcières, Exorcistes (dont le rituel est détaillé), Chevaliers Panthères et Patrouilleurs ruraux.

Certaines terres sont sous le contrôle direct du Chaos. Les Désolations du Chaos (64 pages) présente ces lieux hostiles en proposant une description générale, des tables de rencontres aléatoires et des accroches scénaristiques. Un territoire célèbre, la Norsca, est lui décrit en détail en présentant son climat glacial, sa géographie montagneuse, ses habitants qui flirtent quotidiennement avec le Chaos, sa société tribale, ses bâtiments, sa culture, ses coutumes et sa religion. Dix nouvelles carrières permettent de créer une campagne mettant en scène ce décor basé sur le monde viking. D'autres sociétés primitives basées sur les dieux du Chaos existent et sont présentées : les Kurgans et les Hungs, deux hordes humaines qui maraudent, les Nains du Chaos et les Elfes Noirs. Pour chacune de ces peuplades, des carrières sont proposées afin d'incarner des personnages issus de ces races chaotiques.

Ceux qui ont décidé de dédier leur vie à la gloire d'un dieu chaotique ont la possibilité, s'ils sont chanceux et persévérants, de devenir un Champion du Chaos ou un Sorcier du Chaos. Dix nouvelles carrières permettent aux joueurs de créer des personnages inspirés par les valeurs du Chaos. Treize récompenses chaotiques, qui sont des mutations spéciales accordées par les dieux aux champions méritants, sont ici décrites ainsi que quinze artefacts blasphématoires. Des règles sur les armes démoniaques et les armures chaotiques permettent également de créer aléatoirement des armes à travers les 78 pouvoirs qui terminent cette partie.

Une description des quatre dieux du Chaos ouvrent la dernière partie intitulée Les Royaumes du Chaos (57 pages). Celle-ci révèle les symboles, le tempérament et les attentes de Khorne, Nurgle, Slaanesh et Tzeentch. Cinq lieux chaotiques légendaires sont ensuite décrits avec des idées de scénarios. La magie chaotique est également présentée, avec en particulier de nouveaux Echos du Chaos, 53 nouveaux sorts et des règles pour invoquer des démons. Les profils de 18 démons sont détaillés et accompagnés de règles pour générer aléatoirement d'autres démons. Quatre grands démons, dont le célèbre Buveur de Sang, incarnant le summum de la puissance chaotique, ferment la marche.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 janvier 2015.

Critiques

Benoit  

Malgré la recommandation "évitez les notes extrêmes" je ne peux pas écrire que ce supplément est juste "bien". Il est excellent sur au moins deux points.

Il est beau, ce qui est toujours apréciable. Les différentes illustrations sont inégales mais dans l'ensemble tous les critiques d'art en herbe s'y retrouveront. La mise en page en elle-même est top avec des tableaux mauves bien kitchs d'un goût chaotique certain !

Il est gros ! C'est son atout number one, l'exhaustivité : tout ce qui a déjà été dit ailleurs n'est pas ici répété (skavens, etc...) Et quelle exhaustivité ! Je ne m'attendais pas à autant de la part de ce supplément même si j'en attendais beaucoup. Même la Norsca est décrite en détail ! Et pis y z'ont mis les carrières de tous les protagoniste, bons et chaotiques ! Et les sorts détaillés de l'exorciste ! Et pis le bestiaire chaotique complet avec du nain à l'intérieur ! Et pis, et pis ...

Bref, Slaanesh est grand et les auteurs ont fait un travail remarquable... Même le prix de 40Euros passe à peu près...

Henri  

Bien traduit, l'ouvrage passe à côté de nombreux sujets qu'on aurait voulu voir aborder.

Les illustrations sont de différents artistes de niveaux très inégaux, et sont bien souvent très malheureusement placées, sans rapport avec le texte ou le descriptif donné. L'ensemble donne la triste impression d'avoir été fait un peu trop rapidement.

Mais cela ne serait pas surprenant vu le rythme soutenu des parutions.

Le Grimoire avait fait en son temps un ouvrage deux fois moins coûteux mais certes non officiel.

Bref, un ouvrage pas indispensable au contenu déjà vu ailleurs à une autre époque ou sur le web.

Parménion  

Un ouvrage qui laisse une impression mitigée : certes, ce tome de la corruption est très touffu mais ses différentes parties sont d'un niveau inégal. Certains chapitres sont très intéressants et surtout très utiles pour le meneur de jeu : les Cultes du Chaos dans l'empire, les hommes-bêtes, les Norses et les Kurgans, un tableau plus complet des malédictions de Tzeentch... Mais le reste est d'un intérêt relativement mineur : les interminables répertoires de mutations, comment créer son démon, comment créer son champion du Chaos... Bref, beaucoup de remplissage peu utile et beaucoup d'infos déjà connues. Je regrette au passage que les auteurs ne consacrent qu'une seule page aux elfes noirs !

Au final, si certains chapitres méritent un bon 4, d'autres méritent à peine 2. Donc 3 pour l'ensemble.

Colonel Moutarde  

L'équipe de Black Industrie sort enfin cet ouvrage indispensable et tant espéré depuis la V1 de Warhammer, et Bibliothèque Interdite, comme à son habitude, en fait une traduction impeccable et rapide !

Principale qualité : il est complet. Tous les aspects du Chaos sont abordés, en allant jusqu'aux petits détails, et même de longues listes de mutations, toujours utile pour faire un mutant sur le pouce.

Il lève le voile sur beaucoup d'aspects du Chaos : la magie et ses risques, les démons, la contamination par le Chaos, tout ce qu'il faut pour faire sombrer vos joueurs du mauvais coté ... De gré ou de force.

Mais surtout il rend le Chaos "humain"... Les Norsques ne sont pas des êtres stupides ou corrompus : ils ont un système de pensée différent, pas les mêmes valeurs que les habitants de l'Empire mais ne sont pas mauvais intrinsèquement.

Sabbak  

Bon certes, excellent sûrement pas !

Au niveau des points forts de cet ouvrage :
- Une masse de renseignements qui se pèse au kilo !
- Les caractéristiques de nombreuses carrières ou de nombreux démons.
- Une bonne présentation des cultes chaotiques et de leurs adversaires, les répurgateurs, dans l'Empire.
- Personnellement les tableaux de mutations absurdes ou d'effets chaotiques bizarres, j'aime bien !

Au chapitre des points moins probants :
- Contrairement à d'autres critiques, je ne trouve pas cet ouvrage exhaustif. Il y a un peu de tout, certes, mais cet aspect "touche-à-tout" se fait au détriment d'un approfondissement qui aurait été bienvenu. L'exemple des elfes noirs est particulièrement frappant ! Pourquoi en parler si c'est pour nous fournir un background d'une page seulement ? Juste de quoi "verrouiller" l'imagination du MJ sans lui donner vraiment de matière ?
- Il y a de nombreuses redites. Notamment la description des quatre principaux dieux du Chaos et de leurs "philosophies", qui revient sous une forme plus ou moins modifiée au moins trois fois dans l'ouvrage.

Je terminerai par une remarque en forme de conseil qui ne se veut pas un coup de pub ; je n'ai aucune action ni chez BI ni chez GW. Bref : n'hésitez pas à lire le roman "Les Cavaliers de la Mort" de Dan Abnett. Ce n'est pas de la grande littérature et les ficelles sont parfois un peu grosses, certes, mais cela met particulièrement en valeur le background de ce Tome de la Corruption, et sans doute aussi celui, à venir, de la description du Kislev. Il est d'ailleurs impressionnant de voir à quel point les différents auteurs du monde de Warhammer (livres, JdR, JdB,...) sont tenus à la cohérence de l'ensemble !

black flag  

Quel bon bouquin!

Je l'apprécie pour son exhaustivité, sa présentation et ses thèmes abordés qui décortiquent en profondeur le Chaos (comme il a été dit par certains plus haut). Mon seul regret est que le nouvelle mouture de Warhammer ne décrit que 4 dieux du Chaos (le Rat Cornu est quant à lui décrit dans le supplément- excellent lui aussi- sur les skavens)et on aurait aimé en savoir plus au sujet de Zuvassin par exemple.

Points forts:
- magie du Chaos
- système de présentation ET DE CREATION de démons
- les mutations
- objets du Chaos
- terres désolées et peuples...bref tout!

LeMeJe  

Ca commence bien avec la lettre de sang : totalement futile, j'aime beaucoup cette technique immersive de faire exister le supplément comme un grimoire dans l'univers.

Ce tome est bien, et seulement bien. On y trouve beaucoup de choses, mais rien de vraiment surprenant ou inventif. Sauf peut-être la description de lieux chaotique : très bon point.

La description de la Norsca ma fait plaisir et en même tant un peu peur : rien à redire sur le fond, (au contraire !) mais celà laisse à croire que le sujet est clos : une dizaine de pages sur le sujet? ce sera tout!!? j'espère qu'un supplément entier paraitra sur le sujet, quitte à rendre ce chapitre obsolète...

Après, on est dans le catalogue, mais un bon catalogue: mutations à la pelle, armes, sortilèges, créatures...tout çà est très pratique. Mais comme dit plus haut, un petit délire sur d'autre dieux du chaos aurait amené un peu de fraicheur : Zuvassin? Hastur?

Et quand est-il du chaos en dehors de l'Empire? A quoi bon sortir des supplément sur d'autre région si c'est pour en revenir toujours à l'empire!

Je regrette aussi que les Armes Chaotiques n'aient pas plus d'inconvénients. Qu'est-ce qui empêchera mes joueurs de s'en servir, même si ils prient Ulric ou Shallya ? Un système de point de corruption peut-être aurait pu être imaginé.

La description des Démons majeurs est bien faite, mais il me manque toujours le goût de personnage spéciaux : on en saura pas plus sur Von Horstmann et sa Cabale ?

Beaucoup de frustration donc, mais cependant une masse considérable de gadgets!!!

Flump  

Bon alors alors.

Première remarque : je trouve l'organisation de l'ouvrage déplorable, j'aime quand je peux retrouver une info sans avoir à reluquer la table des matière.

Pourquoi les créatures du chaos sont elles décrites à au moins 5 endroits différents ?

Pourquoi la partie sur la Norsca est-elle en plein milieu du livre ?

Pourquoi les dons du chaos et les mutations sont-ils séparés de plusieurs chapitres ?

Pourquoi les reliques maléfiques et l'arsenal du chaos ne sont-ils pas au même endroit ?

Pourquoi une séparation entre la partie culte et celle des dieux ?

'fin je suppose que c'est subjectif, mais moi je t'aurais fait une bête répartition "bestiaire, arsenal, carrières du chaos, mutation et dons ...".

Bref, deuxième remarque : j'aurais personnellement préféré un livre plus petit et moins cher. Y a deux trois trucs pas indispensables : genre les grimoires maléfiques du chaos, les listes un peu longues de mutations et d'attributs d'armes chaotiques, qui auraient pu rentrer dans l'arsenal du vieux monde, les reliques chaotiques, la norsca qui aurait pu être dans un autre supplément.

Troisième remarque, j'ai pas spécialement trouvé cool les dérives un peu scato (suis-je coincé ?). Par exemple la mutation flatulence incontrôlable, ou sang remplacé par des excréments, ou appétit surnaturel d'excréments, mais disons que c'est un détail.

Dernière remarque : quid des nains, elfes et halfling ? Que pensent-ils du chaos ? Comment réagissent-t-ils ? On entend quasiment pas parler de ces races du livre. Je ne sais pas moi, y a-t-il des répurgateurs halflings ? Des elfes cultistes ? Des confréries naines qui luttent contre le chaos ?

En tout les cas ce supplément est plein de bonnes idées et intéressant à lire, je lui fourgue donc un 4 : sorts sympas, carrières très bien, j'ai bien aimé les mutations, les armes du chaos, la partie norsca, même si je l'aurais pas mise dans ce supplément, la création de horde d'homme bête ...

Obiatn  

On est pas volé sur la qualité et la quantité d'informations présente dans ce Tome de la Corruption. C'est très touffu, varié, rempli, renseigné, pas de problèmes.
Syndrôme "supplément Warhammer" par contre, c'est tellement chargé qu'on finit par en être écoeuré. Il faut plutôt piocher ce qui nous intéresse au gré d'un survol rapide que de s'atteler à tout lire de bout en bout, sinon c'est l'indigestion qui nous guette.

Néanmoins, ce supplément vient parfaitement compléter ce qu'il nous manquait dans le Livre de Base au sujet du Chaos, des régions désolées, de certaines créatures, etc.
Rien que la description d'une harde d'Hommes-Bêtes et leurs us et coutumes vaut le détour !

Bref, à posséder à moyen terme si l'on veut donner du relief à ses parties. C'est du tout bon.

Critique écrite en mai 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :