Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey.... RPGs

Rites of the Dragon

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format 16 x 24 cm à couverture rigide en velours gaufré, de 124 pages.

Description

Rites of the Dragon est un supplément sans aucune donnée technique, qui contient en fait le journal intime de Dracula, le fondateur du mystérieux "Covenant" de l'Ordo Dracul. Ce groupe de vampire en quête de savoir esotérique suit l'exemple tracé par son fondateur, et à ce titre le journal contient des réflexions personnelles de Vlad Tepes, des secrets du "Covenant" et des révélations sur sa structure et ses buts.

Le journal est divisé en trois parties, correspondant chacune aux grandes phases de l'existence de Dracula.

"The Book of the Dead" raconte de quelle façon Dracula a été fait vampire, et les premières années de sa non-vie, qu'il consacra à explorer ses tendances bestiales.

"The Book of Blood" narre la deuxième période de la vie de Dracula, celle qu'il consacra à la recherche philosophique, isolé dans son ancienne demeure.

"The Book of the Temple" explique la façon dont il en est venu à créer l'Ordo Dracul, et présente par la même occasion les principes fondamentaux du "Covenant".

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

Le marquis  

J'attendais vraiment beaucoup de ce livre. Dracula aura toujours une place à part dans un univers peuplé de Vampires...

Las ! L'histoire est insipide. De la transformation de l'Empaleur en vampire (on est bien loin de Coppola !) à la création de Ordo Dracul, rien n'est vraiment palpitant, ni original. De plus, le manque de datation rend difficle à situer l'action dans le temps.

Les illustrations continuent à nous gacher la lecture. Celles de Williams notamment sont vraiment laides. On est loin du travail soigné d'un Book of Nod ou d'un Dark Mother. Restent les 30 dernières pages (sur 120) où Dracula nous explique l'organisation de son convenant... D'où le 2.

 

Tout distingue ce supplément de ceux précédemment parus : le format réduit, la couverture en velours, le gaufrage argenté, mais aussi le thème. Après les suppléments de "brainstorming", Rites of the Dragon se veut le premier supplément de contexte pour Vampire : le Requiem. Il s'agit d'une autobiographie de Dracula, le fondateur de l'Ordo Dracul, le plus mystique des covenants. A travers la vie de Dracula, l'organisation, la raison d'être et les fondements du mystérieux covenant nous sont dévoilés. La forme ayant autant d'importance que le fond, il s'agit autant d'un accessoire d'ambiance comme l'était le Book of Nod pour Vampire : la Mascarade que d'un véritable supplément.

Le principe du livre est séduisant, et les textes, bien écrits, se lisent avec plaisir. Mais la mise en page bien trop aérée ne permet pas au livre de justifier son prix, le cantonnant au rang de gadget onéreux. De nombreuses fautes de goût l'empêchent en outre d'être un élégant et onéreux gadget : le code-barres gaufré (n'était-il pas possible de faire une jaquette en papier ?), les illustrations trop souvent médiocres, la maquette peu inspirée... Espérons que l'éditeur rectifiera le tir pour les probables homologues de ce livre pour les autres covenants ! En l'état, le livre n'a d'intérêt que pour les campagnes exclusivement Ordo Dracul, qui permettront d'en tirer la substantifique moëlle.

Philippe Fenot - Casus Belli n°30

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques