Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Secrets of the Covenants

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 202 pages en couleurs, à couverture rigide.

Description

Secrets of the Covenants est un recueil de témoignages sur les habitudes et anecdotes remarquables des différentes Ligues à travers le monde (lettres, compte-rendus d’enregistrements, conversations internet, etc) à la manière des Clanbooks. En terme de background, cependant, les informations livrées dans ce livre complètent et ne répètent pas celles données dans la première édition. L’objectif des auteurs est de casser les stéréotypes, et de donner des idées de scénarios et de personnages à travers ces récits.

Dans un deuxième temps il remplace et adapte à la seconde édition de nombreux Atouts (Merits) et pouvoirs spécifiques des organisations vampiriques décrites dans les guides de la première édition.

Après une page de titre, une page de crédits et un sommaire (1 page), le lecteur naviguera dans un recueil hétéroclite de documents très variés, ponctué de quelques illustrations ou artefacts visuels. Le premier chapitre (36 pages) dévoile quelques types de gouvernements des Carthians ; un vampire raconte comment les Carthiens dirigent New York, Caracas, Los Angeles et Hanoï, cette dernière ville étant par exemple sous le joug d’un conseil Carthien dictatorial. Caracas profite elle d’une alliance entre la Lancea Sanctum et les Carthiens.

Puis le second chapitre Circle of the Crone (30 pages) nous révèle comment une secte de la Sorcière a utilisé un rituel abominable pour lutter contre le Prince en place : une prêtresse a donné naissance à un “petit dieu” maléfique… D’autres lettres décrivent aussi comment des vampires récalcitrants envers le Cercle peuvent alimenter une serre de fleurs-goules.

C'est le troisième chapitre Invictus (36 pages) qui témoigne par exemple d’une tactique de recrutement originale : des candidats à l’Invictus font un jeu de rôle grandeur nature en influençant la politique économique d’une région. Ils sont ainsi observés durant des années, avant que l’organisation leur demande de tout arrêter, quitte à sacrifier leurs pions humains pour lesquelles les conséquences sont bien réelles. La situation tendue à Berlin est également évoquée, et le chapitre se termine par le récit d’une jeune vampire perdue dans les ruines de Rome… Les Strix ne sont pas loin !

Le quatrième chapitre Lancea Sanctum (36 pages) est un dossier préparé par l’ancien Prince de la Nouvelle Orléans dévastée par l’ouragan Katrina. Étant un fervent croyant, le Prince livre plusieurs témoignages recueillis à travers le monde pour montrer les péchés des uns et des autres, à commencer par les siens. On trouve par exemple une enquête sur le VII (une nouvelle théorie est d'ailleurs donnée) ou sur un Prince fou à Port-aux-Princes.

Enfin, le cinquième et dernier chapitre Ordo Dracul (34 pages) dévoile par exemple le Grotesque Burlesque, une sorte de bal des vampires, un spectacle sanglant et aquatique sectaire ; mais aussi un compte-rendu d’analyse de quelques pouvoirs mystérieux d’une Mekhet (déjà vue dans les Clanbooks), et d’autres récits concernant la nature du Sang vampirique. N’oublions pas un étrange poème sur les trois épouses de Dracula, clamant qu’elles sont le véritable pouvoir derrière ce vampire légendaire.

Le livre se conclue par Trade Secrets, un appendice de règles (27 pages). De nombreux pouvoirs et capacités spécifiques aux cinq ligues sont ainsi détaillées et complètent celles du livre de base : plantes goules, pouvoirs sociaux des Carthiens, contrats de Sang de l’Invictus, et bien sûr nouveaux Rites du Dragon pour l’Ordo Dracul…

Cette fiche a été rédigée le 28 avril 2017.  Dernière mise à jour le 6 juillet 2017.

Critiques

batronoban  

Aïe... sachez que ma note est gentille, car à mon avis c'est un supplément médiocre. Mais pourquoi ? Il est fait sur le modèle (qui a eu un gros succès critique et commercial si on lit ce que dit Onyx Path) des clanbooks. C'est à dire des recueils de récits variés, de témoignages et autres délires cryptiques et colorés, malheureusement la sauce ne prend pas sur plusieurs chapitres (Lancea Sanctum et Ordo Dracul surtout). Pourquoi ? Ce supplément à le cul entre deux chaises. Ne voulant pas vraiment répéter les guides de la première édition, on a là beaucoup de récits d'ambiance qui pour beaucoup ne donnent pas assez de (bonnes) idées de scénarios et de personnages, ou même apportent un autre regard sur les covenants.

J'ai par contre énormément aimé le chapitre sur les Carthiens, qui parvient à présenter des tas de variations étonnantes du gouvernement de cette ligue, ou celui sur l'invictus avec une espèce de manipulation géante faite en mode "jeu de rôle réel et sanglant". Mais tout de même, ici vous ne trouverez aucune info sur l'organisation interne, sur les messes de la lancea, sur la hiérarchie pour la majorité. Pour cela, il vous faut les guides des ligues (qui sont en grande partie compatibles question background, mais pas question règles malheureusement). La différence avec les clanbooks c'est que non seulement ils étaient mieux inspirés, mais en plus les clans sont quelque chose de plus flexible que des organisations millénnaires, donc en tant que MJ et joueur j'attends plus une explication claire de l'organisation des ligues. J'espérais trouver plus d'infos ou de synthèses de ce qui avait été fait en première édition, en un seul livre, mais c'est raté...

Le gros soucis c'est que la mise à jour des pouvoirs présentés dans les guides des ligues de la première édition sont toutes mises dans l'appendice de Secrets of the Covenants.... vous comprenez ? Je n'ai pas aimé la partie background (80% du bouquin) et en gros seul le dernier chapitre m'intéresse en tant que joueur et MJ.

J'aurais préféré qu'il soit vendu à part, quoi. Ou que la partie background soit de meilleure qualité. 

Question forme, c'est superbe, la mise en page est très intelligente et joue avec nos yeux et notre cerveau pourqu'on lise et relise des passages ou des notes accrochées dans la marge... un vrai plaisir.

Au final, je suis déçu, et je n'en conseille pas l'achat, sauf en PDF pour avoir le dernier chapitre de mise à jour des règles et des pouvoirs (qui sont eux super intéressants) !

Critique écrite en mai 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques