Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Giovanni

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 104 pages à couverture souple.

Description

Cette seconde édition tient compte des derniers événements du monde des ténèbres : le maelstrom (voir Ends of the Empire dans la gamme Wraith - the Oblivion) qui a ravagé l'au-delà et qui a détruit une partie des forces accumulées par les Giovannis au cours des siècles. La première édition originale n'ayant pas été traduite en Français, la traduction de cette seconde édition correspond à la première édition en Français.

Il est beaucoup question des wraiths et des spectres dans ce noir opus.  Il comprend également, de façon très claire, les projets malsains des Giovannis. A ce titre sa lecture peut poser problème pour des joueurs ne voulant voir des éléments importants dévoilés. Des règles sont proposées pour gérer les pouvoirs des wraiths sans faire appel au jeu Wraith - the Oblivion. Toutefois, la vision proposée ici est celle des Giovannis et elle reste vague ou imprécise sur certains aspects du monde de Wraith - the Oblivion. Les rédacteurs gardent un voile pudique ou conservent une ignorance sereine sur la résurgence récente de certains héritiers cappadociensn tels les émissaires des cranes, préférant se concentrer sur la situation actuelle : les familles affiliées aux Giovannis, les projets en cours et les spéculations sur la manipulation des wraiths.

Après la page des crédits, deux pages de sommaire, une illustration pleine page, et Des cousins aimants, une nouvelle de 8 pages, Une suffisance familière (22 pages) contient l'histoire du clan. La forme est celle de la présentation des origines du clan par un ainé à un nouveau venu. Le chapitre débute par une longue présentation de la famille mortelle dont les racines remontent à l'empire romain, suivies par l'entrée parmi les Caïnites. Tout d'abord comme membre du clan Cappadocien puis en devenant un clan lors de la diablerie du vampire de troisième génération fondateur des Cappadociens. Le chapitre se termine par la présentation de familles membres du clan, mais n'ayant pas le même nom : Dunsirn, Pisanob, Millinern...

De l'hérédité de certains traits (44 pages) inclut une présentation de la particularité des anciens Giovanni, la répartition des Giovanni à travers le monde et certaines traditions du clan (Baiser du Mandat, Dîme...). Une grande partie du chapitre concerne les relations qu'entretiennent les Giovanni avec les morts, les esprits, le Maelström, le tout étant accompagné des donnés techniques pour les gérer dans le jeu. Des avis de membres du clan sur les autres clans ainsi que les autres créatures du monde des ténèbres. Le chapitre se termine par de nouvelles disciplines de clan, ainsi que des rituels de nécromantie. Une nouvelle voie de nécromancie est proposée, la voie du cénotaphe qui permet de repérer à distance les wraiths, leurs entraves, etc.

Actionnaires et ossuaires fournit en 20 pages des membres du clan. 10 sont détaillés avec fiche de personnage pour Mind Eye Theater, la version GN de Vampire,à l'appui. Ils sont suivi de 4 personnalités du clan.

L'ouvrage se termine par une fiche de personnage en 4 pages.

Cette fiche a été rédigée le 5 octobre 2011.  Dernière mise à jour le 10 mai 2014.

Critiques

Efflam  

Tout est bon dans le Giovanni de la "queue" au menton.

Attention ce clanbook n'est pas à mettre entre toutes les mains et certainement pas entre celles de vos PJ Giovanni tant il recele de secrets. (imprimez les pages scannées accessibles et gardez égoïstement le reste pour vous ;D )

Ce supplément aurait presque pu être estampillé "Black Dog" tant il est sale et c'est ça qui est bon. Car les Giovannis c'est le cracra absolu du WoD qui ferait passer les Séthites pour des enfants de coeur. On a le droit à tout, nécrophilie, inceste et manipulations politiques et financières odieuses.

Mais, et la est toute la qualité de ce supplément, on ne tombe pas dans le voyeurisme et la surenchère de crade. Non au contraire, tout est bien écrit et bien pensé et rien n'est gratuit.

Même la nouvelle d'introduction est bien écrite et plonge vraiment dans l'atmosphere malsaine de ce Clan atypique.

Seul bémol le familles élargies (Milliners, Dunsirn et autres Putanesca) sont traitées avec un peu de légereté.

MJ régalez-vous. PJ soyez frustrés et ne recoltez que les miettes que voudra bien vous donner votre Conteur.

Critique écrite en août 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :