Contenu | Menu | Recherche

La vie, le jdr et le reste...

Cendres aux Cendres (Des)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 80 pages. L'intérieur de la couverture contient des plans, et une fiche de personnage occupe la dernière page.

Description

Des Cendres aux Cendres est le premier supplément pour le jeu Vampire. Ce scénario fait partie de la Chronique D'Acier forgé dont le premier chapitre, Baptême de Feu, est décrit dans le livre de base de Vampire 1ère édition. La Chronique se déroule dans la cité de Chicago, très peu de temps après l'arrivée de joueurs dans cette ville et l'utilisation de Chicago by Night s'avérera fort utile.

Bien sur, comme d'habitude, les personnages vont se retrouver dans un pétrin incroyable alors qu'ils n'ont rien demandé. A peine sont-ils débarqués à Chicago qu'ils sont accusés d'avoir enlevé le Prince Lodin. A eux de s'innocenter et de démasquer le ou les coupables. Les joueurs auront, en plus, l'opportunité d'apprendre quelques secrets sur la ville et sur la Famille.

Soit dit en passant, la survie de Lodin dépend en grande partie de la réactivité des joueurs. S'ils sont trop long, il risque de mourrir, après les conséquences pour le Conteur sont nombreuses (guerres de fratrie, de coteries pour déterminer le nouveau Prince ? Le PJ ont-ils bien tout fait pour sauver Lodin ? ...).

Les joueurs découvriront les lieux importants de Chicago, dont le Succubus Club, ainsi que les vampires les plus puissants de la ville. Ils devront résoudre une énigme dont l'issue pourra grandement modifier le cours de la Chronique.

Le dernier chapitre de ce supplément contient un scénario secondaire et très linéaire pouvant être joué en parallèle de l'intrigue principale. Mais derrière son aspect anodin, ce scénario ouvre des pistes intéressantes pour la suite de la Chronique.

Le livre se termine sur une section détaillant les différents PNJ de l'histoire afin de faire jouer aux joueurs l'avant-enlèvement avec ces PNJ.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 juin 2012.

Critiques

JBeuh  

Honnêtement, même si ce scénario est très linéaire (mais encore il permet plusieurs écarts pouvant permettre aux PJs de croire en une sorte de liberté) ce scénario a le bénéfice d'être un très beau scénario d'initiation que ce soit pour le joueur comme pour le MJ. C'est grâce à ce scénario que j'ai enfin pû jouer à Vampire, avant, c'était pas réellement ça. Pour le MJ débutant à Vampire ou ayant du mal avec l'aspect politique du jeu, ce scénario permet de mieux comprendre comment ça fonctionne. En plus, c'est pas mal pour souder les joueurs sans les faire tomber du ciel dans le même endroit dans la même merde sans aucune raison; mais aussi pour donner une continuité à une chronique! La fin est tellement ouverte, y'a plein de choses dans le scénario que les joueurs rentrent en plein dans Chicago, connaissent une bonne petite partie des vampires habitants et ont une implication certaine.

Ce scénario est fort intéressant, mais je pense qu'il fait jouer le scénario annexe en parallèle pour couper les scènes. Je l'ai toujours occulté, je le regrette parce que les joueurs perdent toute une partie de l'histoire.

Au MJ experimenté, je le déconseille, d'ailleurs, je leur déconseille d'acheter un scénar! Aux autres, n'achetez que celui là et Chicago by night. Avec le livre des rêgles, vous êtes pret à faire de nombreuses parties.

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Franchement, avec le potentiel du jeu vampire, j'ai toujours été surpris de la médiocrité des scénarios. Cette première campagne de vampire, considérée par beaucoup comme mythique m'a plutôt semblé manquer de finesse.

En plus les incitations à ce que les persos soient véritablement manipulés (ce qui est après tout le thème de vampire : nous sommes tous manipulés par un plus ancien) vont carrément à l'encontre de ma conception du JdR où les actions des joueurs comptent.

Quoiqu'il en soit, cela reste un univers riche et une campagne assez bien montée.

Munin  

Je n'ai jamais rencontré personne qui, comme le dit Dr Fox plus haut, considère cette campagne comme mythique. Et je ne suis pas non plus de ceux-là. Mon avis recoupe celui de JBeuh : c'est une très bonne campagne d'initiation. Simple, exploitant assez bien le sourcebook sur Chicago, et avec de multiples fins possibles.

Bon, OK, elle est assez linéaire, et les PJ se font un peu manipuler. Mais l'idée du flashback (les joueurs se retrouvent à incarner les goules de Lodin) est très chouette et permet d'enrichir la partie, et puis, à Vampire, les persos sont toujours manipulés, non ?
...
Non ? Ils sont pas toujours manipulés ? J'ai pas du bien comprendre le jeu alors... Quoiqu'il en soit, la campagne + Chicago by Night + Succubus Club = de très agréables parties. Mais on s'en passe très bien aussi.

viandor  

C'est une campagne que j'ai faite il y a bien longtemps en tant que joueur, et que je fais jouer depuis quelques temps. Je pense qu'on peut réellement la positionner parmi les campagnes "mythiques" de jeu de rôle, s'il y en a.

Le scénario est constitué de plusieurs vignettes qui sont bien pensées et peuvent aisément donner de très forts moments de jeux. Elles sont vraiment bien fichues, il y a un vrai travail sur la mise en scène.

Le point fort de ce scénario est qu'il est facilement maîtrisable, même par un MJ débutant, et qu'il donnera vraisemblablement lieu à des moments mémorables. Ses gros défauts sont d'être assez linéaire (ce qui n'est pas forcément grave si on l'accepte) et surtout d'être très contraignant / oppressant pour les joueurs, ce qui ne conviendra clairement pas à tous les groupes de jeux (certains joueurs pourraient trouver ça insupportable).

A noter aussi que l'ensemble a vieilli, mais pour l'époque, c'était vraiment terrible. En bref, un bon scénario dont il ne faut pas se priver - ils ne sont pas légions dans cette gamme !

Critique écrite en octobre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :