Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Campagne Tezcatlipoca

.

Références

  • Gamme : Trinités
  • Sous-gamme : Tezcatlipoca
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2009
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 56 pages

Description

Les bréviaires sont un ensemble de petits suppléments électroniques pour Trinités. Ils sont prévus pour être imprimés et sont ainsi présentés avec deux pages par feuille. Il suffit, une fois le fichier imprimé, de plier la première page du document et de découper en deux les suivantes pour former le supplément.

Ce document électronique réunit en un seul fichier les bréviaires qui constituent la campagne "Tezcatlipoca". A savoir :

Cette fiche a été rédigée le 6 janvier 2010.  Dernière mise à jour le 11 janvier 2010.

Critiques

Jérôme 'Loludian' Barthas  

La campagne Tezcatlipoca est sympathique, mais à mon sens l'écriture répartie entre différents auteurs ou studios se fait quelque peu ressentir.

Sacrifices aztèques commence la campagne sur les chapeaux de roues. Ambiance sombre, enquêtes dans les bas-fonds, faux-semblants, tout est là pour que la mayonnaise prenne, et elle prend !

Dust'n Blood est moins motivant. La manière d'avancer est un peu cousue de fil blanc et ne propose pas vraiment d'alternative. Parfois, ce n'est pas gênant, là ça fait un peu linéaire...

El Lobo Negro remonte la pente, en sombrant à nouveau dans le sombre, avec la ciudad de las ratas et le Lucha Libre, sorte de catch mexicain. Bizarrement, ce scénar a pris des proportions mémorables à ma table, les joueurs s'emballant pour le combat contre El Lobo Negro. Un bon scénar donc, pour peu que les joueurs s'impliquent.

Quetzalcoatl est par contre une déception. Amener les Trinités à comprendre ce qui se passe n'est pas évident, et le dernier acte est bouclé en un rien de temps. Certes, on nous propose quelque chose de grandiosement terrible comme final, mais c'est traité en si peu de lignes qu'il faut vraiment du travail pour que les joueurs y croient.

Au final, cette campagne est pas mal, mais la fin laisse à désirer.

Critique écrite en juin 2010.

Solaris  

Deuxième campagne "offerte" pour Trinités. Très intéressante dans la mesure où elle emmènera les joueurs sur le continent américain avec tous ses contrastes. D'une métropole aux recoins les plus sauvages d'une jungle. Le parcours des personnages est un réel plaisir en terme de roleplay.

Par contre, l'intrigue est bien calée mais à faire jouer, il manque quelque chose. Effectivement, si la campagne démarre plutôt bien, et là je rejoins Loludian, elle finit plutôt mal, avec un risque d'incompréhension pour les joueurs. Pour le coup, le MJ devra se servir de la campagne comme canevas et ne pas hésiter à fluidifier les liens entre les différents bréviaires et intrigues mineures.

Dommage, le cadre de campagne est magnifique et la découverte d'une partie du continent américain finalement peu connue vaut le détour, surtout dans le cadre du monde revu et corrigé pour Trinités.

 

Critique écrite en novembre 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques