Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Lee's Guide to Interstellar Adventure

.

Références

  • Gamme : Traveller
  • Sous-gamme : Licence Marischal / Gamelords / Cargonaut
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Gamelords
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1983
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Un livret de 48 pages à couverture souple, format demi-letter

Description

Ce livre décrit la situation de dix mondes, et les aventures auxquelles des personnages-joueurs peuvent y être confrontés. Une introduction explique les buts et les principes de cet ouvrage, en expliquant notamment que chaque monde est présenté avec les UWP (profils chiffrés de mondes) idéaux pour la situation. Pour la plupart de ces aventures, des exemples de mondes adéquats sont présentés dans les Marches Avancées ou la Bordure Solomani.

"Scavenger Hunt" présente un monde inexploitable, qui sert de terrain d'expérimentation et de manoeuvre pour les forces militaires de l'Imperium. Les personnages-joueurs qui y atterrissent par accident risquent de se trouver confrontés à de grands dangers.

"Thirst" se déroule sur un monde aride, où l'alimentation en eau est assurée par une énorme station de pompage. Celle-ci se fait détruire par un météore, occasionnant panique, paranoïa, émeutes et situation sanitaire critique ...

"Hide and Seek" confrontera les PJ, sur une planète officiellement vierge, à un groupe de riches aventuriers s'adonnant à une partie de Killer grandeur nature à balles réelles.

"Mother Lode" décrit un monde riche en divers minéraux, et dont le gouverneur n'autorise la présence que de prospecteurs indépendants. Une riche Mégacorporation souhaite néanmoins s'y installer en douce, et recrute les PJ dans ce but.

"Back from the Ashes" décrit une planète où vient d'éclater une brève guerre nucléaire qui s'achève très rapidement en laissant la planète dans un état lamentable. L'un des rares vaisseaux qui semble encore fonctionner est celui des PJ, et il existe une autre planète habitable dans le même système stellaire.

"Crime and Punishment" détaille un monde-prison où les forçats travaillent dans des fermes expérimentales. Régulièrement, de nombreux prisonniers disparaissent sans explications, et des rumeurs circulent au sujet d'expériences scientifiques sur des cobayes involontaires. Les PJ enquêteront sur ce mystère, à moins qu'ils ne soient présent en tant que condamnés ...

"Unnatural Selection" propose un monde où la radioactivité ambiante, et les fluctuations de l'étoile, occasionnent des mutations quotidienne de la faune et de la flore locale. De grands dangers, toujours renouvelés, surprendront les explorateurs les plus blasés.

"Troubled Waters" présente un monde où les indigènes locaux, des humanoïdes aquatiques, commencent à se révolter contre les colons.

"War Zone" se déroule sur un monde instable politiquement, où la technologie est volontairement limitée par l'Imperium. La guerre mondiale vient d'éclater ...

Le dernier chapitre, "Adventures on the Xboat Routes" reprend des informations concernant le réseau des Xboats, ces navires qui transportent le courrier et les informations d'un bout à l'autre de l'Imperium. Plusieurs synopsis sont présentés afin de construire des aventures concernant ces vaisseaux rapides mais peu manoeuvrables.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

Voilà un très bon recueil de synopsis d'aventures pour Traveller, tout à fait dans l'esprit des aventures de type "Amber Zone" (courts scénarios de confrontation avec une situation de danger).

Bien qu'il ne soit pas écrit par les frères Keith, on y retrouve un peu leur vision personnelle de l'univers de Traveller, avec cette bonne louchée de cynisme. L'Imperium est loin d'être présenté comme un modèle de démocratie, et les MégaCorporations sont encore pires.

Le bouquin est à peu près compatible avec toutes les versions de Traveller, à quelques détails près (notamment dans "The New Era" où l'Imperium n'existe plus), et l'idée de suggérer des planètes pré-existantes est très bonne, afin d'adapter ces scénarios à vos campagnes.

Les illustrations sont également assez remarquables, bien qu'elles soient relativement peu nombreuses. Par exemple : des soldats traversent une jungle en portant un masque à gaz qui leur donne un air un peu bestial, et un "singe" qui les observe a quasiment le même visage ... Dommage que Wallace Miller soit décédé en 1984 : il aurait pu se faire une carrière façon Roland Topor ou Tomi Ungerer.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques