Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Stella Inquisitorus

Références

Thème(s) : Space Opera, Humoristique

  • Ouvrages référencés : 4
  • Nombre de critiques : 20
  • Moyenne des critiques : 2.6

Description

Stella Inquisitorus est le petit frère de In Nomine Satanis / Magna Veritas. Les règles sont les mêmes que celles de la 2nde édition, à base de caractéristiques et sur 6, de dés à 666 faces, et le background est identique : on joue des anges ou des démons, au service de Dieu ou de Satan. Mais le jeu se déroule en... 6993.

En 5000 ans, notre univers a beaucoup changé : les forces du bien et du mal se sont révélées aux mortels, et ont commencé à conquérir l'espace. L'Armaggedon a eu lieu, mais l'offensive de Satan a échoué suite à la vitrification de la Terre et de l'Antéchrist qui s'y trouvait. Les forces du bien ont aujourd'hui un empire stellaire qui s'étend sur des milliers de planète, appelé le Stella Vaticanum. Le Dunkle Reik, l'empire de Satan, a du se replier sur des planètes lointaines et inhospitalières. La guerre fait toujours rage entre les deux factions, mais elle est larvée.

L'ambiance du jeu est très différente de celle d'INS/MV : le space opéra de SI est baroque et décalé. Les vaisseaux du Stella Vaticanum portent le nom de presbytères ou d'archicathédrales, alors que ceux du Dunkle Reik sont appelés nécropoles ou cimetières. L'hyper-espace n'est autre que le Paradis ou l'Enfer, et on y voyage par la prière (pour les anges) ou par la souffrance (pour les princes-démons). Les armes infernales portent des noms tels que "Dolorus Rex" ou "Ejaculateur", alors que celles maniées par les anges sont des "Divinimlux", pistolets fabriqués en pierre de cathédrale.

L'ambiance est beaucoup plus sombre que celle de INS/MV : les anges, révélés au grand jour, sont dirigés par une administration humaine divisée en églises aux champs de compétences différents, et sont les troupes d'élite d'un empire qui prône une soumission fanatique à un catholicisme proche de celui de l'Inquisition. Chez les démons, on trouve autant de modes de vie que de Princes-Démons, mais la vie n'y est guère plus agréable, avec la perspective de servir de carburant pour les vaisseaux.

Les supérieurs des personnages, connus des joueurs depuis INS/MV, ont beaucoup changé également : ils sont devenus amers, cyniques, aigris, et parfois encore plus fanatiques. Le Stella Vaticanum voulu par Dominique, l'Archange de l'Inquisition, n'a pas grand chose à envier au IIIème Reich.

La 3ème force, elle, a quasiment disparu, suite à l'incapacité des organisations qui la composent de voyager par l'Enfer ou le Paradis. Le jeu oppose donc anges et démons dans une lutte sans idéaux et sans merci.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Ecran
première édition
Ecranjanvier 1993Asmodée Editions - SirozPapier
Stella Incognita
première édition
Supplément de règles et de contextejanvier 1993Asmodée Editions - SirozPapier
Stella Inquisitorus
première édition
Livre de basejanvier 1993Asmodée Editions - SirozPapier
Strychnine IV
première édition
Supplément de contextejanvier 1993Asmodée Editions - SirozPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...

Stella Inquisitorus chez nos partenaires

  • Stella Inquisitorus chez JdRP
  • Stella Inquisitorus chez La Scénariothèque
  • Stella Inquisitorus chez La Vouivre

Ailleurs sur le web...