Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Galaxy Guide 4 : Alien Races

.

Références

  • Gamme : Star Wars D6
  • Sous-gamme : Galaxy Guides
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1994
  • EAN/ISBN : 0-87431-208-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

Ce quatrième volume de la série des Galaxy Guides est consacré aux espèces extra-terrestres. Il s'agit de la seconde édition du supplément, étendue et mise à jour pour la seconde édition des règles. On y trouve la description de nombreuses espèces pensantes, assorties de leurs caractéristiques, pour une utilisation comme PJ ou comme PNJ. La plupart sont issues de suppléments et scénarios déjà parus, ou des films, mais plusieurs sont également inédites...

L'ouvrage commence par une introduction de trois pages, qui présente le supplément, avec un guide de lecture et les modifications par rapport à l'édition précédente (évolution des règles et nouveau format de présentation). Elle contient aussi l'avant-propos rédigé par un chercheur loyaliste de l'Empire, où il discute de la signification de la vie et de l'intelligence. On rentre ensuite immédiatement dans la description des espèces.

Chacune est présentée selon le même format : une fiche rédigée à l'intention de l'Empire (donc parfois biaisée) et les statistiques techniques. Le tout représente de deux à trois pages à chaque fois, ce qui correspond à la description d'une quarantaine d'espèces. Chaque fiche contient les informations suivantes :

  • Appearance and biology détaille les caractéristiques physiques de l'espèce et de son organisme (besoins, faiblesse...). De plus chacune est illustrée par un dessin en pied (lorsque cela est applicable) d'un individu type.
  • Temperament décrit le comportement social généralement observé chez les membres de l'espèce.
  • History and culture présente la planète d'origine et la société natale du peuple et Politics se penche sur son mode de gouvernement.
  • Trade and technology évoque le niveau technologique de l'espèce et la nature de ses échanges commerciaux avec l'extérieur.
  • Enfin X in the galaxy explique dans quelles circonstances les représentants de l'espèce X sont le plus susceptibles d'être rencontrés (planètes, professions, allégeances...).

Le tout est complété par les caractéristiques de l'espèce : minima/maxima, capacités spéciales, notes d'interprétation... pour une utilisation immédiate.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 13 juillet 2010.

Critiques

Franz  

J'ai acheté ce guide par correspondance, sans jamais l'avoir lu. C'est pourtant exactement ce que je cherchais: une brouette de nouvelles espèces extraterrestres à utiliser comme PJs ou PNJs. On y trouve tout ce qui manque au livre de base en matière d'aliens jouables, aussi bien du point de vue des stats que du background.

Chaque page est l'occasion d'imaginer un nouvel archétype ou un nouveau scénario. Bien sûr il a des petits défauts: les illustrations ne sont pas exceptionnelles, et certaines espèces sont à la limite du ridicule.

Ca reste quand même un bon supplément pour qui souhaite, comme moi, donner un peu plus de place aux E.T. dans ses parties sans avoir pour autant à tout faire soi-même.

Cédric Ferrand  

Ouch ! Le choc. Un bouquin rempli d'aliens. Des tas de races hétéroclites, des trucs incroyables et improbables. Trop improbables d'ailleurs. Ce livret est en fait un simple catalogue des aliens les plus ringards de la galaxie. C'est un petit cirque de l'horreur façon spatial.

Les dessins sont carrément abominables et ont sans doute été réalisés par des artistes myopathes dans le cadre du dernier Téléthon. Il en va de même des descriptions qui donnent l'impression d'avoir été écrites par Jean-Pierre Pernaud : "Eh oui, rendons-nous maintenant sur la planète Zirga III où une sympathique peuplade de castors bioniques mutants a remis au goût du jour une antique tradition de la chasse au smurgls..." Pathétique.

Et le pire dans tout ça c'est que ça s'adresse aux joueurs, qu'ils vont trouver le monstre (oups, l'alien) de leur rêve (celui qui fait 3 mètres de haut et qui régénère at will) et qu'ils vont pouvoir casser encore plus de Stormtroopers en deux. Ouais, génial ! Vivement le prochain supplément de cet acabit, que je puisse l'offrir à mon pire ennemi en signe de déclaration de guerre...

matreve  

Quasi indispensable parmi la gamme, ce supplément n'est malheureusement pas des plus passionnants...

La raison n'est pas tant un thème mal traité ou un gros manque d'imagination des auteurs mais son format catalogue n'invite pas à le dévorer fébrilement. La présentation en N&B associé à des illustrations inégales retranscrit mal l'atmosphère bigarrée de la Cantina ou de la Cour de la Jabba. Mais là n'était pas l'objectif...

Il faut donc le prendre limite comme un supplément aux règles. Sur cette base, on trouvera avec bonheur un éventail de races extra-terrestres qui vous permettront de diversifier votre groupe de joueurs au-delà du sempiternel Wookie. La premier intérêt de ce supplément est de faire d'une pierre, deux coups :

  • on fait le tour des créatures qu'on peut retrouver dans les films même si ça suppose d'avoir un bon paquet de "trucs" improbables que vous ne proposerez pas à vos joueurs et que vous cantonnerez au mieux à un rôle mineur de PNJ à moins de vouloir déclencher l'hilarité générale autour de votre table
  • heureusement, dans tout ce fatras, on nous propose suffisamment de races avec un "look" jouable.

Le deuxième intérêt est l'adaptation de ce supplément à la deuxième édition qui permet de préciser pour chaque race leurs capacités et faiblesses spéciales. Cela ajoute du piment et permet de différencier par rapport à l'humain de base sans juste s'attacher à une apparence physique différente, même si certaines races semblent gros bill friendly et devront faire l'objet d'une attention particulière du MJ.

Bref, un ouvrage monotone mais qui remplit le rôle fixé par sa catégorie. Au final, un supplément utile à défaut d’être génial.

Critique écrite en juillet 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques