Contenu | Menu | Recherche

Excellence is the minimum standard acceptable

Sombre N° 10

.

Références

  • Gamme : Sombre
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Terres Etranges
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2020
  • EAN/ISBN : 978-2-9560-7295-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 72 pages au format A5.

Description

L'ouvrage se présente comme une revue périodique dont il est le dixième numéro. Il s'agit d'un spécial "Halloween" qui comprend quatre parties principales :

  • US4SQ, un article décrivant un pavillon de banlieue américaine
  • Ouijalloween, un scénario pour Sombre Zéro
  • Minimax, une variante de Sombre Max pour incarner des préados
  • Darker Things 1, deux comptes-rendus de playtest pour Minimax

La première page de l'ouvrage est constituée d'un édito présentant l'ouvrage, les crédits et les mentions légales. La première moitié de la deuxième page est consacrée au lexique du jeu, intitulé Parlez-vous le Sombre ? Toutes les pages intérieures, numérotées de 1 à 64 plus 8 pages d'aides de jeu en encart central, sont divisées en deux colonnes.

US4SQ (9 pages) est un article présentant un lieu typique des films d'horreur : un pavillon de banlieue américaine comme on peut en voir dans les films de Wes Craven. Il s'agit d'un décor prêt-à-jouer accompagné de plans en encart central présentant l'architecture générale, les étages, et les pièces qui les composent.

Ouijalloween (22 pages) est un scénario Zéro de type Teen Horror, pour 3 à 5 joueurs qui se déroule dans une maison de type American Foursquare décrite dans le chapitre précédent. Durant la nuit d'Halloween, un groupe d'adolescents va organiser une séance de ouija dans une maison hantée, ce qui aura des conséquences fatales...

Variante : Minimax (16 pages) est un ensemble de règles pour Sombre Max permettant d'incarner des préadolescents des années 80, dans un cadre inspiré entre autres de Ça, des Goonies ou de Stranger Things. On y trouve des règles pour la création de personnages (dont les différences avec un personnage de Max), les antagonistes, une explication des traits des PJ, un système de dégâts spécifique, une table de génération de rumeurs, des conseils de déroulement de partie et de mise en scène des années 80, une présentation des lieux importants de la petite ville américaine de Lakewood, des notes sur les protagonistes (tirage des traits, backgrounds, objets...), les antagonistes, la structure narrative, et un making-of avec des considérations sur les éléments sensibles pouvant être évoqués en jeu.

Feedbacks Minimax : Darker Things 1 (16 pages) présente deux compte-rendus sur les six playtests pour Minimax. Dans le premier, Manitoutou, les protagonistes vont enquêter sur la rumeur "des trafiquants ont brûlé un prêtre à la scierie abandonnée". Ensuite, dans Kiss Me, Nerd, un nouveau groupe ira suivre la piste de "des chasseurs ont abattu un prof aux Grottes du Diable".

Un encart (8 pages) fournit plusieurs aides de jeu à photocopier :

  • 1 page présente les plans d'US4Q en deux versions (pièces remplies et numérotées, ou pièces vides) ;
  • 3 pages sont consacrées aux 18 personnalités et 9 tuiles de PJ vierges pour Minimax ;
  • 2 pages sont allouées aux 5 tuiles Zéro des protagonistes et 2 tuiles des antagonistes d'Ouijalloween ;
  • 2 pages sont dédiées aux plans utilisés dans Minimax et Ouijalloween.

Le sommaire du numéro est présenté en quatrième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 31 octobre 2020.  Dernière mise à jour le 2 novembre 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.