Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Sketch !

.

Références

  • Gamme : Sketch !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Corsair Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 0-9658422-9-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret N&B broché de 48 pages au format comics, avec couverture cartonnée

Description

Le livre de base de la gamme, décrit ici, est le seul ouvrage paru pour "Sketch !".

L'ouvrage commence par la description du système de création de personnage. Chaque joueur se doit de dessiner le super-héros qu'il entend incarner, et l'ensemble des autres joueurs et du MJ votent sur les attributs probables de ce héros de papier en se basant sur son apparence. Des règles optionnelles permettent de garantir un équilibre entre les scores des différents personnages, soit par la pondération des votes, soit par la mise en place d'un "plancher" de puissance, fixé à 35 points d'attribut.

Ces attributs, notés de 1 à 10, sont Muscle, Speed, Toughness, Mind, Gear, et Power. Dans le cadre des règles de base, ces attributs sont les seuls nécessaires pour accomplir toutes les actions possibles et imaginables pour des super-héros.

Les règles elles-mêmes sont très simples, fondées sur l'addition de l'attribut à un lancer de 2D6, à comparer à la difficulté à battre ou à un autre jet d'attribut en opposition. Elles sont très orientées vers le combat entre super-héros et super-vilains.

Le meneur de jeu lui-même est dispensé de l'obligation de tout dessiner, bien qu'il en ait la possibilité. Il lui est conseillé de s'entraîner à faire les descriptions les plus précises et vivantes, et de s'appuyer sur des illustrations tirées de véritables bandes dessinées afin de représenter l'environnement aux joueurs.

Les règles de base de "Sketch ! ayant pour principal objet de simuler des batailles de super-héros de comic books, l'expérience est représentée par des Popularity Points, que le joueur peut dépenser afin d'acquérir des bonus, notamment sous la forme de financements publicitaires.

Les règles avancées de "Sketch !" ("The Expanded Game"), à partir de la page 19, permettent de jouer en campagne. Entre autres choses, elles apportent la gestion des compétences, qui correspondent à des bonus à ajouter de manière ponctuelle aux jets d'attribut. On y parle aussi d'identités secrètes, de richesses, de bases d'opérations, et d'expérience. Quelques conseils sont dispensés sur la manière de prendre en compte la mort, la retraite ou la disgrâce d'un personnage super-héroïque.

Il est à noter que les joueurs ne peuvent faire évoluer leur personnage en termes d'attributs qu'en le redessinant, à la manière des super-héros des comics qui changent souvent d'apparence, de costume, de pouvoirs ou de niveau de puissance au long de leur "carrière".

L'univers de jeu est décrit de manière plus détaillée à partir de la page 31. On y trouve notamment la description générale de la planète, celle de la ville de Sketchopolis, de la Zone des Combats, et de la Lune de Luxe.

L'ouvrage s'achève sur un générateur aléatoire d'aventures, un recueil de parties de corps prédessinées, trois feuilles de personnages (deux offrant des silhouettes humanoïdes, et une vierge). Enfin, une "note à l'attention des joueurs vétérans" met l'accent sur la volonté des auteurs de fournir, avec "Sketch !", un jeu d'initiation attrayant pour les plus jeunes comme pour les plus âgés.

De très nombreux dessins de personnage, dans tous les styles et avec tous les degrés de talent, illustrent chaque page du jeu afin de donner des exemples de héros pour "Sketch !". On y trouve notamment des dessins réalisés par des professionnels de l'illustration, mais aussi de nombreux dessins d'enfants en école primaire, et même quelques "bonshommes en fil de fer".

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 28 mai 2013.

Critiques

Jérôme, Le P'tit Timonier  

Ce jeu fait partie de ceux dont je ne peux plus me passer en convention. J'aime proposer des parties "différentes" et des jeux "expérimentaux", et celui là entre parfaitement dans ce cadre.

Pour l'initiation, et faire jouer des gens qui ne connaissent pas du tout le JdR, c'est l'outil parfait du MJ : pas de règles compliquées à expliquer, une immersion immédiate grâce au dessin, et un imaginaire commun immédiat, celui  des Super Héros. Suivant la table, on saupoudre plus ou moins du côté pourri et cupide des personnages, et le tour est joué. Même les joueurs plus habitués pourront être surpris par cette création de personnage hors norme, et cet univers décalé.

Alors, pourquoi pas 5 ? Pour les conventions, des petites parties rapides, c'est parfait. Pour jouer en club ou chez moi ? non... Je n'aime pas les jeux de Super-Héros !

Critique écrite en mai 2010.

Salanael  

Contaminé, j'ai saisi la première occasion qui s'est présentée pour me procurer ce petit jeu. Et force est de constater que c'est un sacré bon investissement...

Sketch! est d'une simplicité déconcertante, que ce soit sa création de personnages ou son système de résolution. Au final, on peut ainsi aisément faire une création de personnages et un petit scénario en simplement 1h. Ce qui en fait un jeu idéal pour les démonstration en convention, ou les parties sur le pouce. Et même si on a pas d'idée de scénario, pas de soucis, Sketch! propose un générateur de scénario assez simple sur le principe de «Les personnage sont "quelque part" pour "une raison", quand ils rencontrent "quelqu'un" qui "est ou fait quelque chose"». Quatre doubles tables aléatoires remplissent les trous, il ne reste qu'à improviser !

L'univers est à peine brossé pour qu'on puisse en faire ce que l'on en veut. Du sombre au cartoonesque. Même si, c'est beaucoup plus adapté au cartoonesque. Un régal pour ceux qui peuvent se réapproprier ou développer leur cadre de campagne en jouant. Moins inspirant pour ceux qui veulent du concret. Mais pour moi, c'est parfait. 

Je mets un 4. Le fond est accessible et arrive à ses objectifs. La forme est très variée au niveau des illustrations, mais c'est en accord avec ce que le jeu propose. Après, ce n'est pas non plus un chef d'œuvre. C'est "juste" un sacrément bon petit jeu qui tourne super bien et demande très peu d'investissement.

Critique écrite en avril 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques