Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Seattle Sprawl

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2075-2079
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Catalyst Game Labs
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2016
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Boîte contenant :

  • Emerald Shadows, livre de 88 pages couleur
  • Ruling the Queen City, livre de 48 pages couleur
  • Tangled Threads, livre de 28 pages couleur
  • 24 Character cards couleur
  • 55 Modular map cards couleur
  • Gang reference card (1 page couleur)
  • Map Reference Card, carte en couleurs
  • Map of Seattle, Carte poster en couleurs
  • descriptif du contenu (1 page)

Description

Le supplément Seattle Sprawl décrit la ville de Seattle en 2073 pour la cinquième édition de Shadowrun. Il est présenté sous la forme d'une boîte contenant plusieurs livres ou cartes.

La ville de Seattle est emblématique de Shadowrun et a connu plusieurs suppléments dans les éditions précédentes. Celui-là s'attache à présenter les nouveautés qui sont apparues en ville depuis la dernière édition, les aspects politiques et les forces en présences, et à proposer des aides de jeu pour aider à la maîtrise grâce aux nombreuses cartes et plans fournis avec le supplément.

Diverses aides de jeu sont fournies dans la boîte :

  • Seattle Box Instruction Sheet, une page listant le contenu de la boîte
  • Une grande carte de la conurbation de Seattle : Street map of Seattle
  • Vingt-quatre fiches de personnage, les Character cards, qui présentent autant de personnages typiques de Seattle qui peuvent  remplir un large champ de rôles. Ils peuvent être utilisés par les joueurs comme personnages pré-tirés ou bien par le maître de jeu comme personnages non-joueurs, selon les besoins.
  • Un ensemble de cartes modulaires (11 cartes x 5), les Map cards, qui  représentant des plans de pièces et de zones modulaires qui peuvent être combinés pour créer des plans plus grands et faciliter le jeu avec figurines.
  • Une carte de référence (1 page), la Gang Map, montre les limites des districts de Seattle sur une face, et une liste des gangs notables sur l'autre, avec leurs localisations et leurs couleurs.
  • Une carte de référence (1 page), la Map Reference Card, qui liste sur ses deux faces les lieux spéciaux qu'il faut connaître à Seattle.

Suivent trois livrets qui décrivent la ville de Seattle, le Sprawl, sous trois aspects différents :

Le livret Emerald Shadows (88 pages) fournit un aperçu sur les différents quartiers de Seattle, y compris le plus récent, l'underground Ork. Après une illustration pleine page et quatre pages pour sommaire et crédits, il commence par une nouvelle : Whirlwind Tour (4 pages),  puis on découvre une introduction générale à la conurbation dans Emerald Shadows (3 pages) avec l'atmosphère de la citée et ses particularités.

Ensuite, viennent les quartiers de Seattle, sont tous décrits en suivant le même modèle : tout d'abord les événements spéciaux qui ont lieu dans le quartier (Special Occasions), puis les forces du crime en présence (Crime scene), ce qu'on peut acheter dans le quartier (Where to shop), ou l'on peut loger (Where to squat), les trucs qu'on ne trouve que dans ce quartier (You wont' Find this elsewhere), les force de police (Opposition report) et enfin les occasions de boulot (Help Wanted).

  • Downtown (5 pages) Avant que le traité de Denver ne crée la cité état de Seattle, Downtown était Seattle. Maintenant il est le cœur battant du Sprawl. Il est chargé d'histoires fameuses, telles le shutdown de l'archologie Renraku mais c'est surtout un des quartiers les plus opulents de la ville, le véritable centre d'affaire de Seattle.
  • Bellevue (6 pages) est un des quartiers opulents mais tranquille du Sprawl. Il est le lieu de résidence des classes riches. Il est célèbre pour la Snowflake Celebration qui marque la période magique entre Thanksgiving et Noël.
  • Tacoma (6 pages) est un quartier pour les classes moyennes. Il reste a jamais marqué par les événements de février 2039 : la nuit de la Rage, le pire déchaînement de haine à l'encontre des métahumains qui connut son point culminant dans ce quartier. Depuis il est connu pour l'organisation du Remembrance Day en souvenir de ses événements.
  • Everett (4 pages), connu pour être le quartier qui dépense le plus de Nuyen à l'occasion des festivités du Super Ball Sunday.
  • Renton (5 pages) et son incroyable Black Friday, jour de soldes consécutif à Thanksgiving, qui voit s'affronter violemment les acheteurs locaux et ceux provenant d'autres quartiers.
  • Auburn (6 pages), connu pour sa nuit des étoiles (night of stars) juste avant le nouvel an chinois, ou les métahumains lancent des milliers de lanternes volantes en papier en souvenir du massacres de soixante-dix des leurs.
  • Snohomish (7 pages) un quartier agricole, un peu traditionnel, ou les gens se serrent les coudes, au risque d'être un peu fermés aux autres. Il s'y déroule de nombreux festivals en liaison avec l'agriculture et les saisons.
  • Fort Lewis (5 pages) est un quartier fortement influencé par la présence militaire. Une de ses particularités est que le 1er et le 15éme jour du mois, les restaurants et les boutiques sont bondées, en effet c'est jour de paie et l'UCAS ne déroge pas à cette règle.
  • Redmond (5 pages) et ses fameux Barrens est un des pires quartiers de Seattle, cette zone de grande pauvreté  est dangereuse et la matrice y est au mieux sporadique et l'espace Astral aussi immonde. Le point culminant du chaos régnant dans le quartier étant la nuit d'Halloween ou tout peut arriver.
  • Puyallup (5 pages) est en compétions avec Redmond pour le triste privilège d'être le pire quartier de Seattle. Comportant une forte population de métahumains, il n'est pas conseillé aux Humains normaux d'être dans le quartier lors des célébrations des commémorations de la nuit de la rage.
  • Council Island (5 pages) est une île qui fut concédée aux Natifs Américains afin de servir d'ambassade, le reste de Seattle étant toujours territoire UCAS. Les Natifs Américains ont transformé l'île, rasant les buildings et les routes de goudron pour recréer un environnement plus proche de la nature. Ils y célèbrent l'Indigenous Peoples Day en remplacement du Colombus Day.
  • Outremer (11 pages) n'est pas un quartier à proprement parler, mais un ensemble d'îles à l'ouest du Sprawl de Seattle. Elles ne font pas partie du territoire du Conseil Salish-Shidhe, les NAN, mais de l'UCAS. Bainbridge Island est la seule île qui possède un pont avec le territoire du Conseil Salish-Shidhe, Vashon Island est célèbre pour sa Fashion week, Fox Island a connu une longue période d'instabilité, hésitant entre l'appartenance aux NAN ou à l'UCAS, McNeil Island et son unique attraction : sa prison, fameuse depuis les années 1875 et toujours active et enfin Anderson Island qui voudrait bien rester un petit paradis pour riches, un peu à l'écart de Seattle.
  • The Seattle underground (5 pages) est un district officiel composé a plus de 80% d'orks, il est aussi connu sous le terme d'Underground Orc. Trouvant ses origines dès la construction de la ville en 1889 comme refuge pour les pauvres et sans abris, puis comme protection durant l'explosion du Mt Rainier en 2011, l'underground est un vaste réseau souterrain de caves et sous-sols reliés entre eux, qui est longtemps resté isolé du reste de la ville. Selon le principe « loin des yeux loin du cœur » il a accueillit les métahumains que les citoyens de Seattle ne voulaient pas voir lors de la crise de Goblinisation, principalement les Orks. Depuis le réseau s'est étendu et couvre de larges parties de Seattle.

Une illustration pleine page termine cet opus.

Le livret Ruling the Queen City (48 pages) s'intéresse aux pouvoir en place et aux pouvoirs potentiels en devenir dans l'agglomération de Seattle ainsi qu'aux diverses organisations qu'on peut y rencontrer. Après un epage de sommaire, le livret commence par une nouvelle de quatre pages : Hunting the little man.

Le chapitre What Now (4 pages) décrit les contraintes politiques de Seattle et du Sprawl, placé sous le signe d'un des capitalismes le plus débridé que l'on puisse trouver dans le sixième monde, inféodé aux méga corporations et dopé aux SINless taillables et corvéables à merci.

Dans How we got there (3 pages) nous trouvons un rappel historique des dernières décennies qui ont façonné le Sixième monde et le Sprawl de Seattle : La guerre de la danse des esprits, l'épidémie de VITAS I/II, le crash de 29 et la création du conseil corporatiste.

Dans Getting around (5 pages) nous découvrons les moyens de rejoindre Seattle, par les airs, la route ou la mer, ainsi que les moyens de se déplacer dans le Sprawl : la GridGuide pour les véhicules terrestres, dans les quartiers où elle est disponible ou les VSTOL, les taxis aériens qui sont étroitement surveillés.

The Would-be Leaders (10 pages) nous introduit aux pouvoir de façade, aux dirigeant qui semblent diriger le Sprawl, mais qui sont inféodés a d'autres pouvoirs qui eux agissent dans l'ombre. Le statut spécial du Sprawl de Seattle et le besoin qu'il soit indépendant et réactif vis-à-vis de son puissant voisin, le Conseil Salish-Shidhe, a conduit à un découpage politique original. Il y a le gouvernement de la métropole qui a pouvoir sur l'ensemble de Seattle : le gouverneur Brackhaven et son cabinet qui dirigent l'exécutif et gèrent le budget de Seattle ainsi que les relations extérieures, indépendantes depuis 2042 de celles des UCAS.  Le pouvoir législatif est géré par le Congrès qui vote les lois et le budget. Ensuite chacun des quartiers de Seattle dispose en sus d'un gouvernement de district, avec un maire élu et un conseil municipal. Enfin les UCAS entretiennent diverses agences de sécurité gouvernementales dans Seattle ainsi que les forces armées qui protègent le Sprawl.

The Real Leader (10 pages) aborde les pouvoirs qui influencent les autorités politiques de Seattle. Les méga corporations sont les vecteurs d'influence principaux, à travers le United Corporation Council et le Central Planning Committee qui sont des interlocuteurs directs avec le gouverneur de Seattle ainsi que les UCAS. Le chapitre décrit ensuite divers événements et problématiques liés à des méga corporations à Seattle.

La loi et les forces de police sont décrites dans The clumsy arm of the law (5 pages). Le chapitre décrit Knight Errant qui a remplacé la Lone Star, ses procédures d'intervention, ses méthodes ainsi que sa zone d'action. Ensuite, sont décrites les agences fédérales et les Prisons du metroplex de Seattle qui sont toujours gérées par la Lone Star, Knight Errant n'ayant pas encore les ressources pour les contrôler.

Huffing the glue of society (6 pages) présente les partis politiques plus extrêmes, des policlubs qui ont une influence importante et active. The Empowerment Coalition est un parti qui lutte contre les discriminations, principalement à l'encontre des métahumains. Humanis promeut la séparation raciale et la supériorité de la race humaine sur les autres métahumains, on les dit proches de groupe plus dangereux tel Human Nation et  Alamos 20,000. Le Ork Rights Committee, l'ORC, est à l'opposé d'Humanis et lutte pour la reconnaissance des droits des Orks, la création de l'underground Ork vient de leurs luttes. Si Humanis est proche de groupes extrémiste violents tel Human Nation, l'ORC a les Son of Sauron, un groupe violent qui lutte  pour les Orks. La Pacific Independence League est un policlub isolationniste. Suivent divers groupes qui promeuvent la magie et d'autres plus étranges tel les Children of the Dragon ou la Gestalt Consciousness Network.

Tangled Threads (28 pages) décrit des lieux particuliers de l'univers de Shadowrun et propose une série de scénarios autour, qui forment une campagne. La première partie du supplément Seattle Spots (18 pages) contient des descriptions de locaux typiques qui seront facilement réutilisables dans des scénarios. Les descriptions sont toutes sur le même modèle : ce à quoi sert le bâtiment, puis soit un plan en couleur du bâtiment soit quelles Map cards (cf en début de fiche) peuvent le représenter, ensuite des accroches de scénario et enfin les personnages prééminents qu'on peut y rencontrer et leurs statistiques.

  • Corporate Housing Complex est un complexe d'habitation type pour drône corporatiste (Map Cards).
  • Conference & Recreation Center est un complexe de conférences et récréatif "tout en un" intégrant une grande roue et même un circuit de voiture à l'intérieur du centre (un plan en couleur)
  • Critter Research Lab est un laboratoire de recherche sur les créatures paranormales (Map Cards).
  • Magical Library est une bibliothèque dédié à la magie.
  • Restaurant / bar est un restaurant de grande taille et de haut standing (un plan en couleur et Map Cards)
  • Executive Retreat est une retraite paisible pour des cadres de haut niveau sur une île fortement protégée (un plan couleur)
  • Corporate Law Enforcement / Jail, une prison de haute sécurité (un plan en couleur)
  • Corporate re-education camp, est un camp de redressement pour les drônes (employés) corporatistes qui ont dévié du droit chemin (un plan en couleur)

La seconde partie Seattle Plots (10 pages) est une campagne impliquant profondément les Runneurs dans la politique de Seattle, avec des résultats qui pourraient changer la ville pour toujours. Le gouverneur Brackhaven a trempé dans de sombres affaires lors du vote de la Proposition 23 qui a accordé à l'underground Ork le statut de district officiel, il a manipulé des groupes extrémistes anti-ork, commandité des attentats contre des groupes pro-métahumains, inspiré des émeutes et  organisé des assassinats de personnalités  pro-ork. Tout ceci etait connu sous le nom de code Operation DayBreak. Et tout ceci remonte à la surface au grand déplaisir des corporations qui soutiennent le gouverneur. Les 18 Fils Emmêlés (Tangled Threads) sont autant d'aides pour le maître de jeu pour faire progresser la campagne et permettre aux joueurs de découvrir les sombres machinations du gouverneur Kenneth Brackhaven.

Cette fiche a été rédigée le 27 juin 2016.  Dernière mise à jour le 24 mai 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.