Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Germany Sourcebook

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2053-2060
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-55560-186-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret relié souple de 160 pages avec 4 inserts de 2 planches couleur.

Description

Cet ouvrage fait suite au London Sourcebook dans la série des suppléments nationaux de la gamme de Shadowrun. Il décrit l'Allemagne de 2054, et toutes ses mutations, des euroguerres à l'accession de Saeder-Krupp (SK) au rang de première Mécacorporation.

L'Allemagne de Shadowrun est entrée dans une forte période de récession dès la fin des années 90. Cette récession, débutant en Rhénanie, s'est très vite propagée au reste de l'économie allemande malgré l'intervention de l'état. Elle a provoqué une forte instabilité politique et sociale, et déboucha sur une série de catastrophes écologiques :
- D'anciens gisements de l'ex-RDA se sont mis à vomir des nuages de gaz toxique,
- La mer Baltique est devenue une zone toxique, entraînant rapidement la mer du Nord à sa suite,
- Des inondations sans précédent, en Novembre 2003, noyèrent une grande partie de la frisée, d'Hamburg, ainsi que du reste de la zone Nord de l'Allemagne.

Ces problèmes écologiques et politiques entraînèrent la fermeture des dernières centrales nucléaires allemandes par précaution, et un nouveau changement de gouvernement en faveur d'une coalition plus tournée vers l'écologie.La menace des guerres frontalières entre la Russie, l'Ukraine, la Pologne et les Etats Baltes entraîna une migration de la population, des régions de l'Est de l'Allemagne vers les régions du Sud. S'ensuivit une période de chaos politique que les corporations mirent à profit pour prendre le contrôle du pays.

La fin de l'Allemagne en tant que pays eu lieu le 4 Mars 2002 à 3.58 a.m : l'explosion des réacteurs de la centrale nucléaire de Cattenom en Lorraine provoqua un désastre écologique sans précédent. La totalité des régions frontalières (en France et en Allemagne) sur plusieurs centaines de kilomètres furent transformées en zones toxiques radioactives (le Luxembourg, la Sarre, la Lorraine, etc. sont désormais appelés Sox).Ces évènements menèrent à la sécession presque immédiate de la Bavière et du Baden-Württemberg, suivies de la mise en place de la loi martiale sur tout le territoire en réponse à cet acte. Un autre raz-de-marée emporta la plus grande partie des Pays-Bas et du nord de l'Allemagne, causant plus de 500 000 morts et 45 millions de réfugiés.

Cette catastophe causa encore plus de troubles en Allemagne, et l'Eveil (symbolisé par le réveil de 4 grands-Dragons dont Lowfyr), suivi de l'épidémie de Sivta et les Gobelinisations mirent le pays à genoux. L'attaque de la Pologne par la Russie entraîna l'Allemagne dans la guerre, qui se termina avec le mystérieux mais néanmoins célèbre incident des Nigthwraiths.

Cette guerre fut suivie par l'invasion de la ligue pan-islamique, ce qui réduisit encore un peu plus le territoire allemand.

Tous ces événements finirent par terrasser l'Allemagne, qui se désagrégea en une multitudes de petits états indépendants et instables, avant de renaître plusieurs années plus tard sous la forme d'une fédération, l'AGS (Allied Germany States).

Germany est présenté selon le format désormais classique du guide de voyage annoté par les runners du cru et les visiteurs.

- Welcome to Germany est une rapide présentation du guide, du langage utilisé et quelques explications annexes.
- Fast Forward donne les principaux chiffres de l'AGS ainsi que les moyens pour s'y rendre, s'y déplacer, les lois en vigueur, etc.
- History est une description exhaustive de tous les événements majeurs ayant touché l'Allemagne (et aussi l'Europe) depuis la fin du XXe siècle.
- German Society présente la vie de tous les jours à l'intérieur de l'AGS, les différents service publics, le système de santé, la mode, etc.
- State Security présente les différentes forces militaires et forces de police de l'AGS (MET2000, la célèbre armée mercenaire, la police des länders, etc.).
- Economy dresse un rapide bilan de l'économie de l'AGS
- Rhine-Ruhr Megaplex présente la zone surindustrialisée de la Ruhr, fief de Saeder-Krupp.
- South Germany présente les différents états du sud (Franconie, Bavière, Sox [Saar Legislative Zone], etc.).
- Awakened lands décrits les états éveillés de l'AGS (le duché elfe de Pomorya, le Royaume Troll de la Forêt Noire, etc.)
- Free State of Westphalia décrit l'état du même nom - Berlin décrit la ville indépendante et néo-anarchiste qui est "partagée" entre les russes, les polonais, les différents criminels et anarchistes, les corporations...
- German Magic décrit les spécificités de la pratique de la magie en Allemagne, avec la magie des idoles (genre de magie chamanique), ses groupes et universités hermétiques, ainsi que ses différents lieux de pouvoir.
- Game information procure toutes les règles pour courir dans les ombres de l'AGS, avec la description des idoles, les règles pour les sites de pouvoir (champs magiques, etc.).
- Paranormal Animals donne une idée de la répartition des différentes métacréatures ainsi que les variantes les plus fréquentes de la région de l'AGS.

Ainsi l'Allemagne de Shadowrun est devenue une région originale, exotique, et très chaotique, une zone parfaite pour développer la pratique de la "libre-entreprise" dont les runners sont si friands...

Les seules différences entre la version originale en allemand et la version anglaise se trouvent au niveau de la traduction, car le supplément a été fait sous la supervision de FASA USA  !

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 24 octobre 2014.

Critiques

Nico  

Ce supplément est un des plus aboutis des suppléments "régionaux" en ce sens qu'il décrit un pays vraiment original (peut-être même plus que tir Na Nog) et très fouillé!

Même si vous n'avez pas l'intention de jouer dans l'AGS, l'achat de ce supplément est intéressant pour le background très dense sur l'Europe qu'il contient! A consommer sans modération!

ElvenHunter  

Ce supplément sur l'Allemagne m'a beaucoup plu. Surtout la partie sur Berlin, véritable ville anarchiste assez bien décrite (avec une pseudo-interrogation bien vue sur l'application de l'anarchie dans une ville aussi grosse que ça...).

Sinon, je regrette la petite place laissée aux Lands Eveillés (nations trolles et naines par exemple) qui ne peuvent servir que de base à un scénario, mais qui doivent être TRES travaillées ensuite.

John Archer  

La qualité est équivalente à celle de Aztlan. J'ai même une petite préférence pour nos voisins les allemands. Là aussi on a droit à une bonne description de ce qu'est l'Allemagne en 2050+. On a droit à un visuel sur la politique, la religion, la magie, les différentes nations allemandes... (de belles images aussi! Et quelques cartes un peu plus confuses).

Pour l'instant il n'est toujours pas obsolète et pas complètement disparu du commerce donc jetez-vous dessus si vous le voyez.

Satanas  

Un supplément à ne pas éviter ! Il est impensable de jouer dans l'Alliance Allemande (AGS) sans cette mine d'or. On a droit à tout : les différents états, les religions (fait nouveau dans Shadowrun à l'époque), le reste de l'Europe décrit pour la première fois (de loin, d'accord, mais quand même...). On pourrait penser qu'il devient obsolète avec la parution de Shadows of Europe, mais il s'avère toujours indispensable car vraiment très fouillé, très dense, écrit par des gens qui savent de quoi ils parlent (des Allemands) et aussi (ma préférence) pour le troll Bavarois et sa chope de bière...

sk8bcn  

Ce supplément a été écrit par des allemands pour des allemands et, contrairement à Shadowrun France (même si P. Texier est un auteur talentueux, son ouvrage n'est pas du tout shadowrunnien), écrit par des fans du jeu.

Cela amène une double grille de lecture, qui vaudrait une note de 4 ou 3 en fonction:

Écrit pour jouer des Runners allemands, ce supplément est vraiment très bien. Il est bien écrit, complet (il couvre presque tous les différents aspects de l'Allemagne) et intéressant. Selon cette grille de lecture toutefois, il s'avère plus faible que le Guide de Seattle dans les encarts de shadowrunners. Ceux-ci se font plus rares et proposent moins d'accroches de scenarii (par exemple, il y a plusieurs sociétés secrètes dans l'AGS mais les auteurs n'en ont pas profité pour glisser des pistes de scénarios/secrets les concernant). Ce serait un 4.

L'autre optique, c'est si, comme moi, vous souhaitez faire des scénarios en Allemagne à vos runners de Seattle. Et là, je suis moins satisfait. Pourquoi? Tout simplement parce que, l'AGS a quand même été écrit pour que des allemands jouent en Allemagne. Ce qui induit que le panel de shadowruns offertes est globalement similaire au panel de Seattle. Les corpos en vue changent mais l'esprit reste. Si mon scénario n'offre pas beaucoup plus de spécificité que de remplacer Aztechnologie par Seader-Krupp et Seattle par Düsseldorf, aucune raison de faire voyager mes PJ.

Alors si, il y a des points particuliers quand même: Le royaume troll, la pollution extrême. D'autres sont plus décevant : les elfes de Poméranie donnent le sentiment qu'on a essayé de mettre un mini-Tir Tairngire à coté. Berlin aussi m'a quelque peu déçu. J'attendais une ville marquée par le chaos. En fait, la ville est très corporatiste -elles font ce qu'elles veulent- et son fonctionnement peu crédible : il y a des factions politiques qui s'unissent contre le plus fort dès que quelqu'un prend l'avantage pour conserver le statut quo et les vendettas sont le moyen de maintenir un certain ordre.

Dans l'optique d'envoyer ses runners en AGS, le manque d'encarts de runners se fait vraiment sentir. J'ai trouvé de quoi remplacer l'horrible épisode bavarois dans la campagne Harlequin et d'en faire un très gros scénario (genre 6 à 10 séances) mais je n'irai probablement pas plus loin. La quatrième de couverture disait "Forged in the Chaos". J'imaginais que ce pays aurait une "flavour" (comme diraient les américains) bien particulière -ce qui n'est finalement pas le cas-. Donc pour un MJ faisant de l'Import/Export, ce supplément vaut 3,5.

Au global, je mets 4. Un bon supplément mais pas indispensable.

ps: Je soupçonne en revanche que combiné à SOX, il peut prendre une ampleur nouvelle (la SOX est survolée dans le Germany Sourcebook).

Critique écrite en juillet 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques