Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Sengoku

.

Références

  • Gamme : Sengoku
  • Version : première édition révisée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Gold Rush Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2001
  • EAN/ISBN : 1-890305-27-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 336 pages.

Description

Cette édition révisée de la première édition des règles de base contient surtout des améliorations de forme plutôt que de fond, laissant l'ouvrage complètement compatible avec le reste de la gamme. Le contenu reste en très grande majorité le même que dans la première édition.

On peut noter :
- de petits changements de forme (police de caractère des titres, couleur des encarts)
- de très minimes corrections dans les titres ou les textes (les appellations de règles optionnelles ont disparu), certains paragraphes ont été fusionnés
- les cartes du japon ont été retouchées pour faire apparaître les régions, et des bugs de caractères ont été corrigés
- l'almanach a été modifié au niveau de la correspondance mois/saison
- une référence au supplément Shinobi a été ajoutée dans le chapitre traitant de ce sujet
- des explications supplémentaires ont été ajouté à la création de personnage, selon que l'on prend un package de profession ou pas.
- le package de caste "shinobi" a été retiré.
- l'utilisation des packages de profession a été refaite, avec un processus pas-à-pas plus clair.
- les professions ne sont plus appelées que par leur nom japonais, le titre anglais a été retiré
- l'exemple de création de personnage a été modifié
- de nouvelles pièces d'armure ont été ajoutées à la liste
- les explications sur le calcul du poids d'une armure ont été retirées
- dans les règles, l'option de jouer avec 1d10 plutôt que 3d6 a été retirée
- des règles supplémentaires ont été introduites sur le recul de l'adversaire suite à une frappe.
- le tableau de dégâts des chutes a été simplifié
- les utilisateurs de magie ne sont plus appelés "mages", mais "mystics", on ne parle plus de sort (spell) mais de prière (prayer), et on ne parle plus d'écoles de magie mais de fois.
- la foi "ninjutsu" est maintenant appelée "shinobi-mikkyo", et réfère au supplément Shinobi
- de nouveaux films dans la filmographie

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Simon  

Fan et connaisseur du Japon Féodal je peux dire que je ne suis pas déçu par SENGOKU. Je ne connais pas l'édition précédente, je ne ferais donc pas de comparaison.

Après une lecture rapide du livre je suis émerveillé par l'intégrité de l'ouvrage et la fidélité au Japon médiéval historique. Car Sengoku est avant tout un jeu de genre historique: il respecte de très près la société et la culture Nippone du 16ème siècle et n'oublie pas de démonter tous les mythes véhiculés par les mangas et toutes ces séries débiles de ninjas dans les années 80. Dans ce sens Sengoku est vraiment excellent: il synthétise la culture japonaise de manière très complète et s'efforce de bien comprendre leur mentalités si différente de la nôtre.

Le jeu n'oublie pas non plus de fournir un vocabulaire du Japonais assez vaste en précisant bien les différences avec la langue actuelle. Tout y est: nourriture, musique, sake, flopée d'armes, liste (non exhaustive) des écoles d'arts martiaux, système monétaire et de poids et mesures... Là est tout l'intérêt de SENGOKU: rester fidèle au maximum au Japon historique pour que vos joueurs, au bout de quelques parties, ne pensent plus en mètres mais en "Shaku" et "jo" et ne parleront plus de la même manière à leur supérieur (et leurs inférieurs...).

Car le Japon de SENGOKU est une culture de caste, avec des règles de société très strictes que tous respectent. Tout ça est assez bien décrit dans le livre mais ce n'est pas donné à tous les joueurs de bien comprendre des notions tels que le "on" ou le "giri". Je pense donc que SENGOKU est à réserver au MJ expérimenté et cherchant spécifiquement à jouer un jeu avant tout historique sur le Japon et à un groupe de joueurs tout aussi désireux de vouloir le faire. Il faudra au MJ un bon travail préparatoire avec ses joueurs pour bien les former à des parties (documentez-vous, visionnez des films merveilleux tels que "Les 7 Samouraïs" ou "les maîtres du thé", pas "Shogun" merci!); de toute manière une large bibliographie et filmographie peut être trouvée à la fin du livre... indispensable!

Mes réserves? Des détails. Je ne sais pas si les règles FUZION sont vraiment les meilleures. SENGOKU est un jeu malléable au niveau des règles mais bon, si FUZION n'est pas trop mauvais il a des défauts et le MJ ferait mieux de mofifier les règles avant de jouer. Le livre est, je trouve, assez mal illustré. Les dessins sont petits, de qualité et d'utilité très inégales, elles sont de plus incomplètes: à mon sens la partie armes et équipement aurait eu besoin d'illustrations pour représenter les armes de manière pratique. Sinon c'est à peu près tout. Je crois que Sengoku, par sa précision historique, en aurait eu besoin.

Donc pour la fin si vous aimez le Japon médiéval allez-y! C'est le meilleur! Mais je vous préviens il faudra bien bosser avant de lancer un campagne...

Coredump  

Cette édition révisée porte bien mal son nom. En fait, elle est juste prétexte à une réimpression. Les "révisions" sont bien peu nombreuses, portant sur des points minimes, et pas toujours heureuses. Par exemple, je trouve la nouvelle police de caractère pour les titres bien peu lisible. Les tableaux grisés sont souvent moins lisibles que dans l'édition précédente. Quant aux nouvelles illustrations promises, on les attend toujours.

Une édition révisée aurait pu être l'occasion de gommer les petits défauts du livre pour en faire qq chose de parfait : réorganiser les chapitres, éclaircir et simplifier les explications des règles... et changer les mauvaises illustrations. Malheureusement, les auteurs ont choisi la facilité et n'en ont rien fait.

Au passage, cette édition révisée a réintroduit de nouveaux bugs : les compétences "everyman skills" n'apparaissent plus en gras dans les explications, les intitulés des professions ne sont plus en anglais et en japonais mais en japonais uniquement (super pratique !), des erreurs de mises en page ont été rajoutées (heureusement moins que celles qui ont été corrigées), et des phrases explicatives à coté du tableau des compétences ont disparues.

Sengoku est toujours un jeu génial (voir ma critique de la première édition), simplement cette édition révisée est décevante car ce n'en est pas une. Si vous aviez la version 1, rien ne justifie d'acheter celle-ci. Si vous ne l'aviez pas... vous achèterez un jeu magnifique !

Finsternis  

Sengoku est vraiment le meilleur jeu dans le monde exotique du Japon. Il est rempli d'information utile sur l'histoire, la culture, bref un vrai mini-traité d'antropologie.

Tout est bien expliqué; les classes sociales, l'étiquette, l'histoire, la géographie, les armes, et bien plus ! Le système, qui ne fontionne heureusement pas avec des niveaux, est très flexibe et efficace. Il permet de faire des parties Anime (dans le genre Ninja Scroll), mais aussi très réalistes, et entre ces deux extrêmes le Chambara.

Le seul reproche que j'ai à faire est à propros des suppléments qui n'arrivent pas.

Note: si vous avez la première édition, n'achetez pas l'édition "revised", les changements sont à peine visibles, ce n'est en fait qu'une réimpression.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques