Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Run Robot Red

Références

Thème(s) : Science Fiction divers, Humoristique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 2
  • Moyenne des critiques : 3,5

Description

Run Robot Red est un jeu où vous serez amené à incarner un petit robot dans l'impitoyable dictature communiste et automatisée de Cel Tron Stroma.

L'univers tel qu'il est partiellement connu se nomme Widenet YT. Il s'agit peut être d'un vaisseau spatial immense, entièrement robotisé, dont certaines parties sont si anciennes qu'elles fonctionnent à la vapeur. Chaque robot est censé être égal à ses pairs, et malgré des différences de construction, ne doit montrer ni comportement déviant, ni plus de créativité qu'un autre robot. Les robots sont donc maintenus dans une égalité toute utopique, au cours de longues journées de travail, à effectuer la maintenance de Widenet YT, et de périodes de repos où ils peuvent faire semblant de manger des plats de gourmet ou créer des oeuvres d'art standardisées. En effet, si leur processeur leur permet de faire preuve de créativité, il n'en est pas de même pour celui qui règne sur Widenet YT.

Cel Tron Stroma (anagramme de Master Control - les amateurs de Tron l'auront reconnu) maintient son autorité par le biais d'une hiérarchie bien rôdée : les WorkBots travaillent, supervisés par des petits chefs nommés ForeBots, eux-même encadrés par des managers nommés MagManBots, sous la coupe réglée des MegaMagManBots. Malgré cela, les conspirations et rumeurs prolifèrent : qui est à l'origine de Widenet YT ? Est-il vrai qu'à l'extérieur il y a le vide ? Existe-t-il un autre Widenet YT ?

Un robot est constitué de différents éléments choisis à la conception ou ajouté par la suite :
- taille du châssis : petite, moyenne ou grande
- fonctions standards : coffre de rangement, optiques, vocalisateur, capteurs auditifs, et puce de compréhension
- pièces modulaires classées en trois catégories : mouvement (bipède, anti-gravité, roues), utilitaire (canon, pinces, outils divers...), processeur (allant de 1000 à 4000, indiquant l'intelligence des robots).
- améliorations : un coffre de contenance infini, et un compartiment dissimulé de contrebande.
Les robots peuvent être fabriqués dans cinq usines, chacune conférant à sa progéniture des caractéristiques particulières :
- l'usine "Simple" (S) produit des robots standardisés
- l'usine "Tangible" (T) est assez désordonnée
- l'usine "Universal" (U) est censée être la meilleure, et peut produire tout type de robot
- l'usine "Variable" (V) utilise des pièces qui n'ont pas passé les tests de qualité
- l'usine "Wicked" (W) défie l'autorité de Cen Tron Stroma en produisant des robots étranges... certains ont même un sens de l'odorat !
Pour chaque usine, des règles de création sont fournies ainsi que de nombreux petits gadgets, prouvant que quoi qu'en dise Cel Tron Stroma, tous les robots ne sont pas égaux.

Pour effectuer une action, un robot lance un nombre de dés à 10 faces correspondant à son processeur (1000 : 1 dé, 4000 : 4 dés), additionné à l'appareillage intégré qu'il emploie : un canon utilise deux charges (deux dés), un kit de réparation 3 charges (3 dés), etc. Il doit toujours lancer le nombre maximum de dés disponibles. Le robot comporte une batterie de 30 charges. S'il échoue, il perd un nombre de charges égal à son niveau de processeur). S'il fait exactement le résultat demandé, il ne dépense pas d'énergie. Cel Tron Stroma est satisfait de sa médiocrité et de son conformisme. S'il dépasse le résultat, les choses se gâtent. Il peut laisser les points supplémentaires se transformer en "outstanding points", traduisant le fait que le robot dépasse les résultats attendus et se démarque du lot, ce qui est très mal vu. Trop d'outstanding points attire l'attention de Cel Tron Stroma, pour le pire. Il peut également brûler des charges d'énergie pour réduire sa performance. En brûlant une charge, il est possible d'annuler un dé, dont le résultat sera donc soustrait au total.

Il est également possible d'effectuer des actions cérébrales. Utiliser sa mémoire n'entraîne pas de conséquences fâcheuses. Résoudre un problème peut entraîner un gain d'outstanding points. Persuader un autre robot est encore plus dangereux. Non seulement la quantité d'outstanding points est doublée, mais le robot finira par se rendre compte qu'il a été dupé. Les robots à la création ont un nombre aléatoire d'outstanding points, inconnu du joueur. Si ceux-ci dépassent la vingtaine, le système SpyWhere(tm) se mettra en branle pour vérifier l'activité du robot potentiellement séditieux. Le joueur n'a plus qu'à bien se tenir.

Les combats de robots laissent peu de place à l'incertitude, dans un monde parfait : les attaques touchent à tous les coups. Leur issue par contre, laisse la place aux lancers de dés. Une table permet de gérer les facteurs de difficulté en fonction de l'état de la cible. Le premier segment de résultat cause un "ding" à la cible. Un robot peut en encaisser dix de la sorte avant d'être hors d'état de nuire. Si le résultat va au-delà, alors les dégâts causent en plus une perte d'énergie (une ou deux charges) à la victime, en plus du "ding". En, dernier lieu, si le résultat est "outstanding", la victime prend un "ding", perd cinq points de charge, et le vainqueur gagne des points d'outstanding.

Les aventures que peuvent être amenés à vivre les personnages sont variées, orientées vers la partie unique plutôt que vers la campagne : révolte contre Cel Tron Stroma, quête des origines, exploration de Widenet YT, aventures loufoques, etc.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Run Robot Red
première édition
Livre de baseaoût 2004Wicked Dead Brewing CompanyPapier et Electronique

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...