Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Compagnon III (Le)

.

Références

  • Gamme : Rolemaster
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Hexagonal
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : 2-84188-008-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 102 pages à couverture souple.

Description

Ce troisième opus des "Compagnons" contient de nouvelles professions, des règles ainsi que de nouvelles listes de sorts.

Après un chapitre d'introduction d'une page, le deuxième chapitre entre directement dans le vif du sujet en décrivant plus d'une dizaine de nouvelles professions : Artisan, Assassin, Bashkar (guerrier "berserk"), Bohémien, Cavalier, Chasseur de Primes, Combattant, Compagnon (artisan magicien), Duelliste, Escroc, Fermier, Lige (sorte de Paladin laïc), Limier, Macabre (assassin nécromant), Mage Cristal, Magus (ou Cabaliste), Marin, Oniromancien, Professionnel, Seigneur du Chaos et Séléniste (praticien de la magie Lunaire).

Le troisième chapitre propose quelques règles de combat : initiative simplifiée, surprise, combat monté ainsi qu'un système alternatif de résolution très rapide de combats.

Le quatrième chapitre est dédié à la magie. On y trouve la description des "Grands Commandements" et des "Runes-Esprits", sorts spéciaux des Magus, sorte de cabalistes décrits dans le chapitre 2, ainsi que deux règles additionnelles sur le développement des sorts et des sorts à effet dirigé.

Le cinquième chapitre offre des règles additionnelles sur les caractéristiques : de nouveaux systèmes de génération de caractéristiques, des capacités spéciales pour les caractéristiques très hautes et la chance.

Le sixième chapitre est dédié aux trésors, avec un système de génération aléatoire, et aux créatures (modification des sorts de répulsion de Clerc).

Le septième chapitre contient quelques règles additionnelles sur les sociétés d'arcane, sur les différents types de mort et sur les langages.

Les six derniers chapitres contiennent les listes de sorts pour les professions de ce compagnon, de nouvelles listes d'arcane ainsi que les tables d'attaques et de coups critiques pour ces nouveaux sorts.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Centauri  

Le Compagnon III se révèle nettement moins indispensable que ses deux prédécesseurs. Son contenu n'en reste pas moins utile pour les amateurs de Rolemaster.

Beaucoup de nouvelles classes sont présentées. Les non-utilisateurs de sorts sont à l'honneur avec différentes variantes du guerrier très spécialisées ou plus polyvalentes, et aussi des classes avec un accès plus aisé aux compétences extérieures pour le chasseur de prime et le fermier ou de subterfuge pour l'assassin. De classes très versatiles mais sans domaine de prédilection (comme le bohémien) sont idéales pour ceux qui veulent créer des personnages moins stéréotypés.

Parmi les semi-utilisateurs de sorts, l'apparition du lige est notable. Il donne la possibilité de jouer un combattant utilisant la magie mentaliste, l'offre est désormais complète avec le paladin (théurgie) et le guerrier-mage (essence). Le macabre est la première classe de semi-utilisateur hybride, elle ne devrait être cependant disponible que pour les PNJ (il faut un historique assez particulier prévoyant par exemple un cas de maladie mentale dans la famille, PJ adopté par un fou...)... Le seigneur du Chaos donne de nouvelles opportunités de power-gaming mais ne devrait normalement trouver sa place que dans un groupe plutôt maléfique.

On trouve quelques règles plus ou moins utiles, comme tout supplément de ce genre.

Et pour finir, comble du raffinement pour un adepte de Rolemaster, sept nouvelles tables de coups critiques. Parce que geler, brûler, électrocuter, perforer, entailler, broyer (...) ses ennemis et les personnages, ça va un temps ! Avec les nouvelles, la dislocation, l'acide ou même le stress et la dépression pourront être sources de mort ! Dans quel autre jeu un personnage peut mourir d'un burn-out ?

Le Companion III est vraiment un bon supplément pour Rolemaster. Sans être révolutionnaire il enrichit le jeu en amenant plus de diversité dans les classes disponibles.

Critique écrite en janvier 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :