Voiles de Nenya (Les)

.

Références

  • Gamme : Prophecy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Halloween Concept
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 2-910529-49-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret au format A4 de 64 pages à couverture souple.

Description

Le second des Livrets Draconiques est consacré à Nenya, le Grand Dragon de la Magie. Le découpage suit le même schéma que tous les autres livrets – à savoir une première partie intitulée "Le Grand Dragon" (19 pages), une seconde intitulée "L'Homme" (33 pages) et une dernière "L'Aventure" (8 pages) se résumant à un scénario. L'ouvrage se conclut sur une annexe complétant par les feuillets sur la magie la feuille de personnage grisée proposée dans l'écran (2 pages).

Faisant suite à une nouvelle de 2 pages mettant en scène le Grand Dragon, la première partie complète la description de Nenya entamée dans les règles. Son histoire personnelle est abordée depuis sa naissance jusqu'à son implication dans certains événements plus ou moins occultes de l'histoire de Kor. Plutôt qu'une chronologie exhaustive, ce sont des périodes clefs de son développement que l'on trouve décrites, permettant de mieux saisir la personnalité du dragon. Le deuxième chapitre s'attache à faire découvrir au lecteur le royaume régenté par Nenya – soit Onyr, la cité volante dont la localisation géographique varie au cours de l'année. La description de la ville, son histoire, sa population, ses us et coutumes, son économie, sa politique et ses lieux particuliers sont quelques-uns des sujets brièvement abordés, privilégiant l'ambiance à l'encyclopédisme. Les terres d'accueil de la cité dans les différents royaumes (l'île d'Ayendorl, le fleuve Lom et la presqu'île de Jasp) sont à peine évoqués et font l'objet d'une très courte description (moins d'une page). Ce premier volet se clôt sur un catalogue présentant les principaux lieux et objets de pouvoir en relation avec le dragon de la magie.

La seconde partie s'articule en 4 chapitres centrés sur l'homme. La caste des mages est étudiée en détail, depuis sa fondation jusqu'aux figures importantes de sa structure interne en passant par son organisation et ses différentes écoles. Viennent ensuite quelques règles complémentaires pour la création d'un personnage : nouvelles compétences, nouveaux privilèges et optiques de carrière permettant de nuancer les profils de mage (mage de combat, spécialiste élémentaire, invocateur, etc.). La sphère des rêves constitue le second chapitre, décrivant abondamment l'histoire de cette magie et les écoles qui la pratiquent. Suivent des compléments plus spécifiques destinés aux mages des rêves avec les particularités qui leur sont propres, les clefs spécifiques qu'ils emploient et les privilèges de caste dont ils peuvent bénéficier. 2 pages de nouveaux sorts de la sphère sont également fournies, ainsi que 2 autres pages détaillant les règles de création d'un sortilège. Le dernier chapitre traite des Elus de Nenya, expliquant le point de vue du Grand Dragon sur le Lien que développent certains de ses fils avec des humains valeureux, la façon dont il est perçu et détaillant un exemple de cheminement (du prélude aux derniers accomplissements du Lien). Suit la liste des faveurs, sanctions et interdits s'appliquant aux Elus. La troisième et dernière partie contient le scénario intitulé "Les Mangeurs d'Ames", se déroulant à Griff et mettant en scène un adversaire maléfique très puissant.

Précisons que les marges sont mises à profit tout au long du supplément, permettant d'apporter des précisions sur le texte ou de nouveaux points de règle.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2014.

Critiques

adolf le dragon  

La propagande, c'était qui ? Une jolie promo, qui donne bien envie de payer 100 F pour lire 62 pages écrites en format A4 dont 1/3 à 1/2 de blanc selon les pages. Je vais pas démolir leur pub mot à mot, j'ai pas le bouquin sous les yeux.

Je rigolerai juste avec "système de création de sortilèges conçu pour les joueurs épris de liberté" : le système est bien sympa, en effet, mais liberté et Nenya, ça fait 2 : monsieur influence les humains dans leurs rêves pour qu'ils "respectent les dragons" (soient leurs larbins/esclaves). Les humanistes résistent à son influence, donc il faut les éradiquer. Si tu veux rêver, il y a pas de secret : 5 en dragon, 0 en humanisme, et les cheveux bien courts. Quand aux super descriptions magiques de la mort, les légendes et les révélations, je les cherche encore : le contenu est, tout comme avec les autres livrets, succinct.

Une mention spéciale pour le scénario héroïque, avec le Supervilain imbutable (et qu'on ne doit PAS tuer) nommé... Karnage (et c'est pas un hommage à Mayhem). Un tel boucher que c'est en référence à lui que les humains parlent de carnages. Ouaip, on se croirait revenu au temps des bons vieux comics bien pourraves, avec Otto Octavius = Dr Octopus et autres bouffonneries du genre. 1/5, car j'ai été surpris de découvrir que c'était un Faf. je le croyais... chimérique.

Tass  

Et bien en fait voilà, j'ai découvert le jeu prophecy il y a un peu plus d'un an, il m'a de suite accroché par son Background. Le seul problème que j'avais avec le livre de la première édition, c'est qu'à mon goût, la magie était fort peu expliquée.

J'ai donc acheté plusieurs suppléments (les grands dragons : très pratique pour approfondir la connaissance générale sur les dragons, puis le supplément concernant Nenya et celui concernant Kalimsshar).

J'ai trouvé que les suppléments donnaient une autre dimension au monde ; celui sur Nenya m'a permis, en tant que MD, de donner beaucoup plus de profondeur au lien draconique qui unissait un de mes joueurs (Spyros, mage généraliste) et un dragon de Nenya.

Donc voilà, je suis pleinement satisfait, non seulement du supplément Nenya, mais aussi des autres en ma possession. Ils me permettent de donner beaucoup plus de "sensation" aux joueurs, et de les immerger totalement dans le monde de prophecy.

Meiji  

Totalement inutile.

Passez votre chemin y a rien à voir. Aprés la sortie de la colère des dragons et de la seconde édition, 90 % du bouquin devient obsolète, ne vous faites pas avoir.

Seule la description d'Onyr et quelques autres petites choses du genre vous apprendront quelque chose. Inutile de gaspiller 15 euros pour ça.

Le scénario de fin est assez moyen en plus. C'est vrai que le coup du méchant ultime, trés peu pour moi. Alors qu'on avait pris l'habitude d'être dans un monde non manichéen...

 

Les Livrets Draconiques ont pour vocation de développer et de compléter les données présentées dans les règles de base. Chacun d'entre eux suit le même schéma de construction et détaille par le menu le domaine d'influence d'un Grand Dragon. En trois parties distinctes cela nous donne :

Le Grand Dragon
Présentation romancée du Dragon, histoire occulte et description de son territoire. Toujours intéressant. Le domaine comporte la ville principale de la caste et la région environnante. Il s'agit davantage d'une introduction que d'une approche encyclopédique, mais l'ambiance qui en ressort est généralement suffisante pour qu'un MJ puisse broder autour et sans contrainte. Une dernière partie décrit quantité de lieux et d'objets de nature extraordinaire.

L'Homme
Le chapitre renferme tous les renseignements sur la caste parrainée par le Grand Dragon, sur la Sphère de magie que celui-ci génère et sur les Elus qu'il inspire. C'est le chapitre technique par excellence où les descriptions se marient aux caractéristiques. Hiérarchie, personnalités, rangs, rituels et perspectives de carrière sont détaillés, permettant d'aborder les castes avec plus de vigueur et de personnalité. Les métiers sont un approfondissement intéressant qui permet de s'éloigner des stéréotypes. La magie s'enrichit de nouvelles Clés, de nouveaux sorts et de la présentation des écoles. Le développement du Lien draconique comble les lacunes du livre de base sur le sujet. Chaque Grand Ailé le conçoit de manière différente et autorise plus ou moins de liberté à ses enfants à ce propos.

L'Aventure
Le troisième chapitre apporte un scénario de 7-8 pages, sans prétention, mais qui semble se bonifier avec le temps. Il est poursuivi d'une annexe proposant une aide de jeu de deux pages en rapport avec le reste du supplément. Le tout fait 64 pages bien remplies. La couverture souple a beau être de qualité, elle ne résistera pas aux manipulations multiples qui accompagnent un tel ouvrage.

Dans Les Voiles de Nenya, c'est l'histoire occulte du Grand Dragon de la magie captive. L'approche faite du domaine des rêves et des événements qui s'y produisirent soulève de nombreuses questions et plante les premiers jalons d'un développement à suivre de près. Il serait dommage que les joueurs prennent directement connaissance des secrets de la Chimère. Si la cité d'Onyr est resplendissante. Ses tours flottant dans les cieux et changeant périodiquement de localisation laissent rêveur. Pourtant sa description lacunaire et le manque d'illustrations la desservent d'autant plus que la féerie qui la baigne méritait d'être développée. La caste des mages est, bien entendu, à l'honneur avec tous les développements qu'on était en droit d'attendre. En bonus deux pages détaillent le système de création des sorts.

En bref, ce "clanbook" ne manque pas d'intérêt. Les MJ peu farouches devront faire attention à bien doser les pouvoirs et les objets magiques avant de servir pour se prémunir du grosbillisme. Le plus gros reproche est ailleurs : prétendument destiné aux joueurs, le livret renferme des informations indispensables pour le MJ. Là où le bât blesse c'est qu'il n'est fait aucune distinction entre celles réservées aux MJ et celles que l'on peut partager avec les joueurs. Mais à part ces quelques menus reproches, vous pouvez savourer ce supplément à sa juste valeur.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques