Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Univers

.

Références

  • Gamme : Polaris (SF)
  • Sous-gamme : Polaris - 3ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2009
  • EAN/ISBN : 978-2-915847-47-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 394 pages.

Description

Ce supplément réunit en un seul ouvrage adapté à la troisième édition les données provenant des suppléments pour les précédentes éditions suivants : Hégémonie, Ligue Rouge, Surface, Pirates et Volcania III. De fait, il constitue un véritable atlas des principales puissances de l'univers de Polaris, à l'exception notable d'Equinoxe et du culte du Trident, compris dans le livre de base, et de la République du Corail, jamais édité. Les textes ont été légèrement réorganisés, mais reprennent dans l'ensemble la structure et le contenu des chapitres des suppléments antérieurs.

Les cinq premiers livres constituent les textes repris : Hégémonie, Ligue Rouge, Surface, Royaumes Pirates et Volcania III. Le sixième et dernier livre (Informations Techniques, 73 pages) reprend les aspects techniques des suppléments antérieurs et les adapte aux règles de la troisième édition. Un peu plus de la moitié de ce sixième livre concerne les règles proposées dans Surface : les personnages originaires de la surface, les mutations spécifiques, les effets et dangers spécifiques, et le phénomène spécifique du "polaris solaire". Le reste du sixième livre rassemble les archétypes adaptés des six suppléments.

En annexes, le supplément propose une table du prix des marchandises les plus communes au marché noir, quatre pages listant les produits périssables, et un index de douze pages des PNJ présentés dans ce supplément. Les intérieurs de couverture comprennent deux cartes du monde de Polaris : une première découpant les principales puissances et leurs frontières, une seconde indiquant l'ensemble des installations de surface de ces différents protagonistes.

Enfin, à noter que le supplément ne propose aucun des scénarios présents dans Hégémonie et Ligue Rouge, et qui formaient avec ceux d'Equinoxe une campagne.

Cette fiche a été rédigée le 23 juin 2009.  Dernière mise à jour le 21 octobre 2018.

Critiques

Colonel Moutarde  

La Troisième édition de Polaris nous habitue à de gros pavé, ne dérogeant pas à la règle, voila le  gros pavé regroupant plusieurs suppléments de contexte des éditions précédentes. (Dont un inédite à l'impression : Volcania III)

Si vous faite jouer Polaris, ou si vous voulez en savoir plus sur cet univers, c'est bien entendu indispensable. La somme d'informations est importante, à lire petit à petit, mais au bout du compte vous en aurez pour votre argent.

Les plus

  • Une nouvelle édition plus claire que les précédentes (la maquette ça compte) même si les caractères sont petits.
  • Un gros bouquin qui contient plein de choses, ça nous donne un très bon rapport qualité prix, le supplément à 10 euro ...
  • Même si comme moi vous en avez déjà les anciennes versions des suppléments, les données remisez à jour pour la troisième édition sont indispensables.
  • Les PNJ génériquse et spécifiques ! Enfin des caractéristiques, des chiffres, enfin on sait ce que vaut un veilleur de base, un pirate ... Ca me manquait depuis la sortie.
  • La diversité des suppléments proposés : 2 entités politique adverses : ligue rouge et Hégémonie, les Pirates (indispensable), la Surface (indispensable) et un Station à taille "humaine" Volcania III

Les bémols

  • Pas de scénarios ... mais où auraient-ils pu les caser ?
  • Reprise de suppléments déjà existants, c'est un poil râlant quand vous en avez 3 sur 5 ... Bien qu'au bout du compte ils sont plus lisibles et c'est plus simple à transporter.
  • Les Secrets ! On ne sait toujours rien sur les grands Secrets du jeu ... C'est agacant pour un MJ qui doit écrire sa campagne et qui brode en espérant qu'il ne se trompe pas trop par rapport au Canon officiel.

En conclusion malgré les bémols c'est du très bon boulot, on attend le prochain volume avec des scénarios ... et on recycle les existants comme moi depuis un an.

Critique écrite en août 2009.

yohm  

Etant déja en possession des suppléments seconde édition, je n'ai pas à acheter ce supplément et j'en suis bien content, j'ai infinimment mieux.

- Toujours l'absence de compléments par rapport aux précédentes édition.

- Toujours ce travail de maquette que je juge passable et ces illustrations horribles de Djib

- Qui plus est, j'aime bien les petits livrets, c'est plus pratique qu'un gros pavé avec une grosse couverture cartonnée.

- Et enfin... le pire à mon gout: l'absence totale de scénario

Un mec veut se mettre à polaris, il achète le livre de base, l'écran, ce livre, le futur bestiaire et là, il a dépense prés de 150 € et n'a qu'un petit scénario sans interet dans le livre de base ! C'est tout simplement scandaleux, surtout qu'il y a une très bonne campagne dans les suppléments seconde édition et tout un paquet de scénarios fabuleux.

Critique écrite en janvier 2010.

Khentar  

Dur d'être objectif avec cette gamme ! Univers est un joli produit qui reprend des suppléments de la V2 pour les "reactualiser" en V3. Bien utile pour le débutant dans l'univers, ce supplément est une pure déception pour ceux qui les connaissait en V2.

Physiquement, c'est comme d'habitude. Lourd, sympa, aéré avec de très chouettes illustrations. Je donne 4.

Pour ce qui est du fluff, J'avoue avoir un penchant pour l'Hégémonie et la Surface. Je regrette d'ailleurs amèrement de voir qu'il n'y a rien de nouveau, que ces suppléments ont été repris à la lettre sans ajouter des informations qui auraient été bienvenues.

D'ailleurs, toujours aucune info sur l'Alliance Polaire, l'Amazonie ou la République du Corail. L'unvers a beau avoir 10 ans, on tourne encore et toujours sur les mêmes régions, les autres étaient réduites à des conjonctures de MJ.

On n'a d'ailleurs pas de scénario pour aller avec tout ça. L'univers est de plus en plus vaste (Equinoxe, Ligue Rouge, Hégémonie, Surface) et rien n'est fait pour aider le MJ à faire entrer ses joueurs dans l'univers, ce qui est bien dommage.

Pour toutes ces raisons, je reste sur ma faim et je me contente d'un 3. On aurait pu nettement mieux faire, hélas.

Critique écrite en mars 2014.

JEL  

Après le livre de base, je continue ma lecture marathon avec Univers. Comme pour le livre de base (dont je vous invite à lire ma critique car elle s’applique en grande partie à l’univers), je regrette grandement le manque d’efforts de synthèse, de cohérence graphique, la couverture version jdr classique en blanche, la mise en page. Je déplore les mêmes incohérences, mais à tout lire à la suite, je rajouterai que certaines parties du texte pourraient être écrites par un générateur aléatoire lissé.

Je m’explique. Les PNJ ont l’air d’avoir tous le même âge à + ou – 3d6 ans. C’est d’autant plus gênant qu’en Hégémonie ils ont tous 90 ans « mais, grâce aux manipulations génétiques et aux banques des corps, ils n’en paraissent que 3d6 de moins » (l’auteur était-il payé au nombre de signes ?). Et il y a autre chose pour décrire que l’âge de la personne.

L’emploi d’un adjectif coloré pour les bars / lieux est également à proscrire. Je ne compte plus le nombre de Cachalot bleu qui est un repère de pirates de la Main rouge, d’Orque Violet repaire de pirate de la Dague écarlate ou de Murène Grise repaire de pirate de la Confrérie carmine. C’était déjà rébarbatif à la lecture d’Equinoxe là, c’est juste lassant.

Et les cités sont toutes les mêmes. Chefs d’œuvres d’architecture au-dessus (surpeuplées mais pas trop), avec des zones abandonnées au-dessous et, entre les deux, la machinerie qui accueille les exclus super méchants que même l’armée n’y va pas et qu’on n’entretient pas... mais qu’on en a besoin quand même parce que sinon on crève.

Bref, même conclusion que pour le livre de base. Un jdr pas mieux avant mais un regard plus critique maintenant qui m’empêche de retrouver mon plaisir d’antan.

Critique écrite en avril 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques