Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Encyclopédie Océanographique

.

Références

  • Gamme : Polaris (SF)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Halloween Concept
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 2-910529-46-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre broché à couverture souple de 92 pages.

Description

L'Encyclopédie Océanographique contient 85 pages de créatures marines mais aussi terrestres ou amphibies : quelques poissons et mammifères, mais aussi de véritables monstres comme le dragon marin ou le gigantesque Leviathan.
Les forces monstrueuses de la nature ne sont pas seules présentes dans ce catalogue : outre quelques bêtes de flux abominables, on découvre aussi de charmants familiers comme le roquet, que chaque véritable pirate se doit de porter à l'épaule, et les terribles insectes de la surface...
Plusieurs virus sont également présents à l'appel, ainsi que certains produits de la mer tels que les tissus (oh les charmantes toiles de corail qui recouvrent à peine leurs charmantes propriétaires !), les alcools et les poissons médicinaux.

Chaque animal, créature ou objet est décrit de manière générale puis abordé sous l'angle technique par une fiche de caractéristiques.
Certains encadrés signalent des légendes ou des événements dans lesquels ces créatures seraient impliquées. D'autres donnent des conseils quant à l'utilisation de la créature ou expliquent son comportement particulier dans certaines situations.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 28 février 2011.

Critiques

Incanus  

Un supplément réellement bon! Le piège de l'accumulation d'une liste de monstres-tueurs est complètement évité. En vrac, le MJ y trouvera: des créatures de tous types et comportements, (jusqu'à des minéraux !), agressifs ou sympathiques, très rares ou des plus communs, de superbes touches d'ambiances, une foultitude d'idées scénaristiques, et même des informations cruciales sur certains secrets du jeu!

Vous y trouverez même le petit compagnon à fourrure auquel rêve votre PJ (celui capable de s'attendrir). Si l'on ajoute à cela une présentation soignée, des dessins superbes, et la quasi abscence de grosbillisme dans les aptitudes et potentiels des bestioles, on aboutit à un supplément indispensable pour Polaris.

 

Lorsqu'on m'a demandé cette critique, j'avoue que j'ai d'abord foncé dans la "caverne magique" (la ludothèque de Casus...) pour prendre, méchant comme je suis, le Manuel des Monstres d'AD&D, histoire de comparer. Car, à première vue, il s'agissait de cela : une centaine de pages regroupant un gros tas de points d'expérience tout en nageoires et dents pointues. Tout faux !

Oh, bien entendu, en lisant ce supplément, vous saurez tout des requins, baleines, cachalots, dauphins, méduses et autres bestioles plus ou moins fantaisistescapables d'enquiquiner temporairement les PJ. Reste que vous y trouverez aussi des choses beaucoup moins conventionnelles et vraiment utiles : des armes naturelles astucieuses, des créatures côtières, des animaux familiers, des communautés hybrides, des parasites à usages détournés, un bon paquet de virus, des ressources naturelles devenues objets usuels ou nourriture dans les Stations, et même quelques Bêtes du Flux faisant passer le vieux Cthulhu pour un colin surgelé.

Un supplément vraiment utile donc, capable non seulement de mettre un peu d'action dans un scénar poussif mais aussi rajoutant une grosse louche de crédibilité à l'univers. Seul bémol : il manque le coelacanthe...

Philippe Rat - Casus Belli n°122

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques