Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Roi Spectre (Le)

.

Références

  • Gamme : Pendragon / King Arthur Pendragon
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : 2-906897-60-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 120 pages à couverture couleur semi-rigide (cartonnée)

Description

Ce supplément à Pendragon contient 2 aides de jeu et 5 scénarios se déroulant en Bretagne.
Après une courte introduction situant géographiquement les différentes aventures et présentant l'ouvrage, on rentre dans le vif du sujet avec le premier scénario, qui donne son nom au supplément.

"Le Roi-Spectre" reprend une vieille légende danq laquelle un chevalier saxon implacable sème la mort sur les terres d'un seigneur. Des chevaliers de passage se proposeront certainement pour régler ce problème, et évidemment, les faits cachent des secrets qu'il faudra déterrer.

La seconde partie, "Le grand tournoi de Logres" présente le tournoi en question, mais est également un guide pour la gestion et les traditions des joutes et propose de nombreuses idées pour habiller ce thème central dans Pendragon. Des règles supplémentaires y sont également glissées pour gérer les différents aspects de ces rencontres.

"L'aventure du loup-garou" se déroulera principalement à la cour du Roi Arthur, et les personnages devront expliquer l'attitude ô combien courtoise d'un loup qu'ils y ont introduit. Un scénario d'intrigue plutôt que de bataille.

"L'aventure du chevalier fantôme" est un scénario en deux parties (sur deux ans) commençant par un tournoi perturbé et se poursuivant par une bien étrange affaire de fantômes.

Puis vient l'aide de jeu sur "Cambridge" décrivant la ville, et son histoire volontairement anachronique pour coller à l'univers de Pendragon.

Dans "Le chevalier heaumé", les personnages voudront peut-être venir à l'aide d'un chevalier particulièrement malheureux en amour du fait d'une apparence proprement repoussante. Mission impossible ? Le scénario promet quelques rebondissements.

Enfin, "Le sanglier cornu" mettra en scène des tensions diplomatiques, dans lesquelles les joueurs vont certainement être impliqués malgré eux. Des vestiges de l'époque romaine ajouteront une touche de mystère et décideront sans doute de la victoire dans la bataille qui s'annonce.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Lyndon, Stanley  

Ah le Roi Spectre, quel supplément !

Les aventures proposées sont d'une qualité indéniable, mes joueurs pourront le confirmer sans problème. A la lecture, on sent une véritable volonté de bien faire, c'est clair, c'est précis, des encadrés renvois directement à telle ou telle informations etc. Bref c'est du très très bon.

L'aventure du Roi Spectre est très éfficace, les joueurs sont mis à rude épreuve, et croyez moi la tension ne cesse de monter jusqu'a un climax final vraiment excellent.

L'aventure du Loup Garou, celle du Chevalier Fantome et le Sanglier Cornu sont également de cette qualité, beaucoup de Roleplay, du merveilleux "à la Pendragon", comme disent maintenant mes joueurs.

L'aventure du chevalier Heaumé se démarque des autres, le MJ devra faire quelques apports, plus ou moins importants selon les joueurs présents, pour rendre le scénario plus passionnant encore, accentuer encore l'horreur du château de la Lépreuse, jusqu'a les faire affronter Larras dans le noir total, ce qui s'avère etre un défi assez impressionnant, et c'est le succès assuré.

Enfin les deux suppléments de contexte, le grand tournoi de Logres et Cambridge, fournissent de nombreuses idées pour de futures aventures et permettent d'intégrer véritablement les joueurs dans plusieurs des scénarii proposés (ne pas oublier que 2 d'entre eux se situent dans le circuit des tournois).

Comme toujours Oriflam nous propose là un ouvrage de bonne qualité, la mise en page est limpide, on s'y retrouve aisément et chaques pnj à droit à son petit encadrés, une véritable aide pour le MJ.

5/5 Pour les scénario et les mise en page sans hésitation.

Seul petit bémol, comme le veux l'expression, la couverture à tendance à se détacher de l'ouvrage assez rapidement et les illustrations ne sont pas toutes d'une qualité égales et contredisent parfois les descriptions des pnjs faites dans les encadrés ( voir le prince Ennor, dans l'aventure du Roi Spectre).

Mais on parvient tout de même à se détacher de ces illustrations et c'est finalement un véritable plaisir que de repenser à ces incroyables et passionnantes aventures vécues dans la bretagne enchantée.

A conseiller évidemment à tout MJ de Pendragon, nous sommes convaincus en tout cas. 4/5

Critique écrite en août 2012.

 

Saurez-vous relever le gant ?

Ce supplément est, comme "Pendragon" nous y avait habitué, d'excellente qualité. Non content de nous présenter cinq aventures, il explique aux meneurs de jeu comment mettre en scène des tournois tout au long de leurs campagnes, avec un mélange remarquable de données historiques, ludiques et techniques. Grâce à ce cocktail, il est possible de créer de nouvelles aventures se déroulant lors d'un tournoi, en préservant l'atmosphère si particulière de ces grandes fêtes médiévales (l'évolution vers la chevalerie courtoise au cours des diverses phases des campagnes de "Pendragon" est prise en compte). Dans le secteur "références", la description de la ville de Cambridge et de son université sera particulièrement utile pour des personnages érudits (encore un beau travail de synthèse entre mythe, légende et réalité historique).

Les aventures demanderont plusieurs séances de jeu pour être menées à terme. Elles sont fidèles à l'ambiance du mythe arthurien et très sympathiques, avec une mention spéciale (toute personnelle) pour la romantique histoire du chevalier Heaumé. Ces scénarios sont prévus pour s'intégrer à la quatrième phase de l'épopée du roi Arthur, la période d'apogée.

Comme dans toute la gamme "Pendragon", le langage médiéval est particulièrement soigné, un certain nombre de dialogues couleur locale sont proposés ainsi que des conseils aux meneurs de jeu, toujours aussi bienvenus (même pour les vieux routards).

Un mini-reproche : la qualité des illustrations semble avoir un peu baissé. Nous nous étions bien habitués aux "belles images"...

Anne Vétillard - Casus Belli n°87 (juin-juillet 1995)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :