Contenu | Menu | Recherche

Non, pas l'auteur de Bitume...

Anarchy in the USA

.

Références

  • Gamme : One Percent
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Game-Fu
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2017
  • EAN/ISBN : 979-10-90990-06-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 120 pages en couleurs au format 158 x 235 mm.

Description

Anarchy in the U.S.A. est un supplément de contexte qui nous décrit trois grandes villes : Boston, Los Angeles et Albuquerque. Sans poser une trame globale, il propose, via trois villes de tailles et d'ambiances différentes, de poser un cadre de jeu utilisable avec n'importe quel MotorClub américain.

L'ouvrage commence directement après une page de sommaire et crédits. Chaque chapitre y est présenté de la manière suivante : une carte double page en couleurs, une explication sur le choix de cette région, un court historique, les sources d'inspiration, les médias présents dans la région. Par la suite, chaque quartier intéressant sera traité selon une structure commune : description, coins chauds (lieux et/ou personnalités), les dessous (gangs, activités), et quelques accroches scénaristiques.

Anarchy in Boston (42 pages) est un cadre de campagne qui va décrire la région de Boston d'un point de vue géographique ainsi que criminel. Au-delà, les auteurs présentent des faits et des personnalités attachés à la région.

Allston est le quartier estudiantin de Boston. Le Gang des Chosen Few y approvisionne les étudiants en drogues diverses. Back Bay est un arrondissement chic, mais cela n'y empêche pas quelques quelques trafics. Juste à côté, Bay Village est un quartier huppé et calme comme que Beacon Hill, quartier résidentiel avec une architecture qui rappelle l'Angleterre. Le Gang des Blood Puddle y regroupe les jeunes désabusés du quartier.

Brighton accueille les anciens étudiants de Allston. On y trouve le Philibert Club (clin d'œil à la boutique de jeux en ligne du même nom), bar topless où Guillaume Manier oriente en connaisseur les clients. C'est le MC des Spider Skulls qui agit en ce quartier. Charlestown est le fief historique des Winter Hill, syndicat du crime irlandais des '70. Ils reprennent leurs activités de manière paranoïaque et ambitieuse. On parle de plusieurs millions de dollars.

Chinatown se situe au cœur de la ville et où les triades du Bambou souhaitent pouvoir s'agrandir. Et Dorchester est un grand quartier cosmopolite. Deux gangs s'opposent (NorthDot et SouthDot) et ce sera bientôt l'escalade de la violence.

Downtown est un quartier extrêmement disparate. Une salle de concert est assez active : Révolution Rock Bar, alors que sur Watterend on peut se procurer toutes sortes d'armes. Il y aurait ici un groupe qui s'adonne aux SNUFF movies. Quant à East Boston, c'est le quartier hispanique de la ville. L'aéroport international de Logan y est le point convoité car il permet l'acheminement de toutes sortes de marchandises. Seul un petit streetgang (les EsteBro) y est implanté.

Fenway Kenmore abrite le stade des Red-Sox. C'est le royaume des bookmakers. C'est aussi dans ce quartier que se trouve la boîte de nuit "The Spotlight", qui sert au blanchiment d'argent de la drogue, pour le MC des Caballeros. Puis vient Hyde Park le lieu de résidence des puissants de Boston et de la plupart des églises. Un excellent tatoueur, un prêtre pédophile et une leader ultraconservatrice en font un lieu particulier.

Jamaican Plain est un quartier très vert. Mattapan est aussi un coin très calme. Mission Hill est occupé par un groupe Blood & Honour qui souhaite assainir le quartier de la corruption "judéosioniste". North End accueille Little Italy et la Cosa Nostra, la mafia sicilienne.

South Boston est le lieu où se déroulait le film "Le parrain". Il est aujourd'hui la base de la mafia Lituanienne. South End est pour sa part le quartier de la communauté gay la plus importante. West End est un quartier résidentiel constitué de hautes tours, construit sur des remblais, qui peuvent  nécessiter de l'entretien.

Le Boston Police Department est enfin très brièvement décrit, de même que onze personnages intéressants.

Anarchy in Los Angeles (50 pages) présente une ville polymorphe, contrastée et tentaculaire permet d'offrir différents environnements aux MJs et aux joueurs. Un bref historique rappel les deux faces de LA : les stars et le luxe, les gangs et la criminalité organisée. Suites aux émeutes de 1992, la situation évolue avec une population qui se réveille et une police qui reprend un peu de fierté.

Le Secteur 1 regroupe sur 21 pages :

  • LA Centre : Cœur historique composé de 26 quartiers différents qui vont de Hollywood Bld à Mullholland drive.

  • Hollywood : LE quartier touristique de LA avec les studios des Majors. Le Burgundy Room est un des Bars côté de la ville et propose aussi quelques services aux MCs amis du patron.

  • Chinatown : Un des quartiers calmes de LA. Les Triades sont bien sûr présentes ce qui explique le calme apparent.

  • Fairfax : Quartier Bo-Bo au sud-ouest de Hollywood. La criminalité est très basse.

  • Hollywood Hills West : Un des quartiers résidentiel très chics de LA. Un Biker s'y ferait arrêter de suite. Il abrite un groupe assez puissant de néo-nazis, l'Union Blanche Américaine.

  • Koreatown : Sorte de vitrine du brassage des différentes communauté pour la mairie de Los Angeles. La population y est à moitié Latino et moitié Coréenne.

  • Pico Union : Quartier assez pauvre, plutôt Latino, où les affrontements entre gangs ou avec la police sont relativement fréquents. Ce quartier est le lieu de sombres manœuvres de politiques et d'avocats corrompus alliés à la mafia italienne.

  • Westlake : Le programme de réhabilitation suite aux émeutes a permis d'améliorer un peu la situation. Les Rusty Gimbalz, un Gang spécialisé dans le vol de voitures de luxes, est basé dans un garage du quartier.

  • Silver Lake : Un quartier animé, avec le lac comme point d'accroche.

Le secteur 2 consiste en l'Eastside. Cette partie de la ville est à 90% latino. Elle est composé de 3 quartiers. Boyle Heights est le seul à se démarquer car il sert de base arrière aux gangs. Le secteur 3, Northeast, comprend 7 quartiers distincts. La population est majoritairement Latino (60 %), les gangs tous affiliés à ceux de South L.A. Le secteur 4, Westside, regroupe les quartiers célèbres de San Monica, Beverly Hills etc. Très riches et très sécurisés par la police et des milices privées. Le secteur 5, SouthBay abrite LAX, l'aéroport international de L.A. ainsi que le port maritime. Ils représentent tous deux des enjeux économiques importants et très sécurisés.

Le secteur 6, South LA, est une des zones les plus dangereuses. Le communautarisme y est très prononcé, 55% de latino, 38 % d'afro-américains, les blancs quasi inexistants. C'est là que sont nés, dans les années '60, les Street gangs tels que on les connaît. C'est une véritable guerre qui se déroule entre gangs et contre les autorités. Les lieux (qui se ressemblent tous) ne sont pas décrit, mais plutôt les différents gangs et leurs influences, rôles et activités. 2 gangs majeurs s'affrontent depuis les années 70 : les Cloaks et les Darkrough.

  • Les Cloaks : Clan de noirs dirigé depuis la prison de LA par Softy. Les Cloaks gèrent un budget énorme et de multiples trafics. Plusieurs dizaines de Streetgangs prêtent allégeance et paient un tribu aux Cloaks en échange d'une certaine protection.

  • Les Guerilla Mastas : qui se déplacent en Ford Lincoln customisées et vitres teintées, hauteurs de suspensions réglables et sonos à fonds.

  • Les BrotherHoods se rapprochent dans sa structure et son fonctionnement d'un MC.

  • Les Darkroughs : ennemis jurés des Cloaks, ils n'ont aucune morale et pratiquent la loi de la jungle. Ils gèrent des combats illégaux et les paris qui vont avec. Ne reculant devant aucun deal, ils pratiquent une "politique de la terreur" vis à vis du LAPD.

  • United Black Legion est un gang qui opère dans la cybercriminalité et qui brasse des sommes considérables.

  • Rollin Posse, gang initialement Jamaïcain, a perdu beaucoup de membres lors des émeutes de 1992 et accueille maintenant tous les Afro-Américains qui ont la haine des policiers.

Le Secteur 7, San Fernando Valley, est un secteur résidentiel qui peut servir de base arrière ou de MC aux joueurs. De même pour le Secteur 8, Verdugos.

Enfin, le secteur 9, Harbor, est le port international de marchandises et de voyageurs de L.A.. Malgré le renforcement de la sécurité, au vue de l'activité frénétique et incessante, il reste tout de même encore aisé de faire entrer et sortir des marchandises. Il comprend :

  • Harbor Gateway : L'un des pire quartiers de L.A. Suite aux émeutes, il y a eu de gros moyen mis en place pour limiter les gangs et les violences. La criminalité a baissé un peu.

  • Hawaiian Gardens : Un jardin enchanteur, une faible criminalité, un casino comme principal employeur.

  • San Pedro : une ville à part entière. Du fait de sa proximité avec le port de LA, elle subit les guerres de gangs.

Anarchy in Albuquerque (34 pages) décrit ici une ville très représentative de l'agglomération standard nord-américaine. Sans grande criminalité et où un MC pourrait facilement s'implanter.

Fondée en 1706 selon le modèle espagnol (place centrale et église), Albuquerque est située au centre du nouveau Mexique, sur la Route 66 et entre El Paso et le Mexique. La ville est découpé en quatre Quadrants.

NorthEast Quadrant est le plus grand des quatre, en terme de superficie et de population. L'Université du Nouveau-Mexique y propose plusieurs cursus différents. Elle entretient une saine rivalité avec l'Université NMSU. Cette rivalité amène un certain nombre de sportifs à utiliser des stupéfiants.

NorthWest Quadrant, contient le centre historique et il se développe rapidement vers l'Ouest. Il comprend entre autres Sandia Pueblo, une réserve amérindienne qui a son propre gouvernement (500 personnes). La ville est aussi en conflit avec Ranchos et Corrales, deux villages qui résistent à l'extension d'Albuquerque.

SouthEast Quadrant représente le centre industriel et commercial avec l'aéroport international et la Kirtland Air Force Base. Le nouveau quartier de Mesa Del Sol, doit sortir de terre et y représente aussi un terreau fertile d'opportunités. SouthWest Quadrant a périclité depuis la deuxième partie du XXème.

Les Alentours de Albuquerque (2 pages) terminent cette partie. L'ouvrage se clôt sur une note des auteurs sur la gestion des PNJs

Cette fiche a été rédigée le 11 juillet 2017.  Dernière mise à jour le 29 octobre 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.