Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Ecran

.

Références

  • Gamme : Obsidian
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran souple à 3 volets, 29 x 22 cm chaque, et livret de 40 pages

Description

L'écran d'Obsidian se compose de trois volets de carton souple, chacun illustré d'un personnage côté joueurs. Il contient côté MJ de nombreuses tables :
- les volets de gauche et du centre sont consacrés à la gestion des combats
- le volet de droite comprend des tables d'équipement ou de terreur

L'écran est accompagné d'un livret de 40 pages qui contient un scénario scindé en deux chapitres. Dans le premier chapitre, les personnages sont aux prises avec une épidémie mystérieuse qui fait des ravages et provoque la panique dans leur secteur. Dans le deuxième chapitre, ils doivent découvrir la cause de l'épidémie, bravant pour cela l'ordre de quarantaine de la Loi.

Le livret se termine par un index du livre de base de 2 pages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 mai 2009.

Critiques

dabiglulu  

L'écran est très jolie et les infos qu'il renferme utiles, donc pour cette partie là le contrat est rempli et donc je suis content, par contre le scénario.

SPOILS!

Selon moi l'auteur n'a pas lu le même jeu que moi c'est pas possible. Autant l'idée de départ est sympa mais le déroulement des évènements qui attendent les joueurs est invraisemblable.

Dans un univers aussi rude et désepéré comment peut on imaginer que parce qu'un secteur est en prise à une épidémie, les gens vont s'entre aider? Comment peut on imaginer que parce que le secteur est contaminé, le gouvernement va décider ,comme ça, de mettre les habitants quelques temps dans un camp dans le "wasteland" qui est considéré comme une zone en guerre perpétuelle et extrêment dangereuse.

Alors je veux bien que le gouvernement soit pourri mais là, c'est un peu gros, c'est envoyé des milliers de gens à une mort certaine sans parler des forces qu'il faut mobiliser pour les protéger...ça sent le prétexte à 2 balles pour faire jouer les joueurs dans le "wasteland" mais l'accroche est naze.

En plus l'auteur s'imagine que les joueurs vont comme ça pouvoir combattre et triompher d'agents de l'Autorité (des méga grosbills) en 2 coups de flingue! Et pire encore en espérant qu'ils s'en sortent sans avoir été repérés et sans qu'il y ait de conséquences. La Zone est un endroit ULTRA sécurisé surtout aux abords des "ascenseurs" inter-secteurs.

En plus vlatipa qu'il s'imagine que les cultes des enfers vont négocier gentiment avec les PJs pour les aider à sauver les miches des pauvres citoyens, c'est-y pas mignon! Même en période de crise on parle tout de même des cercles des enfers non d'une pipe!

EN BREF: Bon écran, scénario invraisemblable et à reprendre malgré une bonne idée de départ.

Critique écrite en juillet 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques