Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Perfidie

.

Références

  • Gamme : Nobilis
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : 2d Sans Faces
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2002
  • EAN/ISBN : 2-9700314-1-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à 4 volets et livret de 48 pages agrafées

Description

Côté joueurs l'écran présente le portrait de quatre Nobilis, côté maître on retrouve les quatre portraits en arrière-plan, toutes les tables du livre de base, les codes d'affiliation et le code Fidelitatis de Seigneur Entropie.

Le livret qui l'accompagne propose le décor de campagne "Perfidie" présent dans le livre de base VO sous le nom de "Treachery", qui complète les informations sur Locus Parasiel et ses Nobilis. On y trouve également une nouvelle feuille de personnage, une feuille d'Imperator, une feuille de Sanctuaire, les tables présentes sur l'écran et dans le livre de base, un synopsis de la création de personnage et les errata et corrections diverses du livre de base VF.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Jérôme Darmont  

À l'écran, j'attribue sans hésiter la note de 5. Il est magnifique côté joueur et pas mal nom plus côté DRT (en plus d'être fonctionnel).

En ce qui concerne le livret Perfidie, je suis plus mitigé. Cela se veut un contexte de campagne, mais c'est léger. Du point de vue du contexte, justement, deux sanctuaires et leurs habitants sont survolés. Le reste est un ensemble d'idées de scénars, mais il n'y a aucun liant réel entre ces idées, pas de scénario/d'intrigue à proprement parler.

Bref, c'est bien écrit, mais c'est du vent. Ca demande beaucoup de boulot *et* le goût pour les aventures quasi-uniquement composées d'interactions avec les PNJ. Pour ça, je mettrais plutôt 2 - au livret, pour une note moyenne globale de 3.

Memento Finis  

Je trouve le supplément bon car ce pourquoi on l'achête, l'écran, est très esthétique. De plus l'intérieur n'est pas complètement dénué d'intérêt, et il est en quatre volets.

En ce qui concerne le contenu de Perfidie, je le trouve intéressant. Les personnages décrits sont dignes d'intérêt et les sanctuaires inquisitoriaux sont originaux. Je suis par contre toujours frustré par ces petites propositions de scénarios, car ils ne me servent pas à grand chose. Ok, j'ai utilisé quelques idées pour les adapter à ma campagne, mais ces quelques lignes ne sont pas d'un grand secours. Avoir un début d'idee pour un scénar c'est bien sympa mais tout le monde peut le faire, tandis que faire du concret...

Les dessins sont ma foi pitoyables : je ne prétends pas être moi-même capable de tirer un trait droit, mais je m'attendais à beaucoup mieux puisque les illustrations du GLB sont excellentes. Le format du livre Perfidie est pratique, mais moins classe que le livre de base. La traduction est, comme pour le livre de base, irréprochable.

 

Voici l'écran de Nobilis. Quatre volets représentant chacun un Noble : beau, sobre, réussi. Le livret contient un synopsis de création de personnage et le cadre de la campagne Perfidie. Après un premier étonnement (les joueurs peuvent la lire !), nous apprenons que les Nobles des joueurs vont tenir un Sanctuaire Inquisitorial, dont le rôle est de punir les Imposteurs. Un important background étoffe le sujet. Puis vient le cadre proprement dit, mêlant des conseils pour jouer pleinement la construction du Sanctuaire des Nobles des joueurs et des pistes de contes plus ou moins développées.

L'impression que laisse ce livret est partagée. Les meneurs désirant avoir une idée plus précise sur Nobilis, ou qui attendent une campagne bien encadrée, vont se sentir un peu perdus dans ce flou artistique. Ceux qui rêvaient d'aventures " épiques " vont être déçus, malgré des pistes de contes particulièrement retorses.

En revanche, les meneurs qui aiment se sentir libres, pour peu que leurs joueurs soient très roleplay et aient une âme de bâtisseurs de cathédrales, vont adorer.

Enfin, il se dégage de Perfidie une aura mystérieuse, à laquelle les citations émaillant le texte ne sont pas étrangères.

Isabelle Paris - Casus Belli n°14

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques