Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Crooks

.

Références

  • Gamme : Mutants & Masterminds
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Green Ronin Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2003
  • EAN/ISBN : 0-9726756-6-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 128 pages en quadrichromie

Description

Ce supplément est consacré aux supervilains de Mutants & Masterminds. Il s'agit essentiellement d'un galerie de personnages de tous niveaux, du simple exécutant au big boss, accompagnée de quelques nouvelles règles optionelles.

La galerie proposée se base sur l'univers META-4. Cet univers est un univers stéréotypé qui regroupe les éléments caractéristiques et indispensables du genre Super-Héros. Il permet ainsi de proposer des personnages qui ne sont pas déconnectés d'un background, mais que ce dernier soit suffisamment générique pour être adaptable à n'importe quel autre univers. Le principal visé est celui dans lequel se trouve Freedom City, une ville qui a fait l'objet d'un autre supplément.

L'ouvrage s'ouvre sur une bande dessinée de 9 pages scénarisée par Erik Mona et dessinée par Ramon Pérez (dessinateur assez connu dans le milieu des comics).

Vient ensuite une introduction à META-4 (7 pages) et un résumé de son histoire, bien entendu centrée sur ses villains. On trouve aussi quelques conseils pour utiliser ce supplément dans un autre univers, notamment celui de Freedom City.

La galerie de villains de divise en deux. La première partie décrit le menu fretin au travers de fiches génériques (19 fiches sur 11 pages) : garde, ninja, loup garou, vampire... Elle comprend aussi quelques conseils pour les utiliser. La deuxième partie (82 pages) détaille des Supervilains d'envergure. On y trouve aussi la description de lieux singuliers, comme le QG de tel groupe ou de tel personnage.

Chaque villain est décrit sur une ou deux pages. Cette description comprend un dessin en pied de l'intéressé (une bonne demi-page), son background (une demi-page), comment l'utiliser en jeu et ses tactiques (un tiers de page environ), et bien sûr ses caractéristiques techniques (un sixième de page). D'autres éléments peuvent bien sûr venir compléter ces informations selon les besoins. A noter que l'on retrouve certains personnages déjà décrits dans le livre de règles de Mutants & Masterminds.

Le chapitre New Rules (8 pages) donne quelques nouveaux dons, pouvoirs, types d'énergie et équipements. Il donne aussi des "templates" (archétypes) pour transformer une personnage en loup-garou, vampire ou zombi. On trouve enfin quelques outils pour gérer une campagne (le "niveau d'alerte" et la gestion de la justice).

L'ouvrage se termine par un index (3 pages), une liste des vilains par niveau de pouvoir (1 page) et le texte de l'OGL obligatoire pour les ouvrages dérivés du d20 System.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Bully  

5 étoiles ! Et il les mérite largement, cet ouvrage est tout d'abord (et comme à l'habitude de la gamme) d'une beauté à toute épreuve, couverture, illustration qualité du papier, maquette, etc.. rien à redire, c'est du tout bon. Bien sûr le contenu n'a d'égale que la beauté du bouquin mais il ne faudrait pas trop en parler sans dévoiler nos grand méchants. Si vous cherchez un jeu de super héros Mutants & Masterminds est ce qu'il se fait de mieux, si vous cherchez des super méchants et des super organisations, Crooks est une merveille !

Midnighter  

Encore un super supplément pour ce qui est certainement la meilleure gamme jdr sur le genre super-héroïque : Mutants And Masterminds. Le bouquin est tout couleur avec une maquette très au point, excellente reliure, bref que de la qualité. Au début, il y a une introduction avec une petite BD pour mettre dans l'ambiance. Ensuite, il y a une série d'archétypes pour vos sidekicks et vos laquais (oups, désolé, je voulais dire minions) c'est très pratique.

On passe au plat de résistance : les pires crapules de tout le univers qui mettront du piment pour vos parties. Les illustrations des pnj sont géniales avec pleins de clins d'oeil au monde du comic. Et en plus à la fin de l'ouvrage, il y a quelque feats (surtout pour les super-vilains) et de nouvelles règles, équipement etc... Le plus grand intéret de ce bouquin est de renouveller vos grands méchants surtout dans le cas ou vos pjs sont des gros bourrins (avec des pouvoirs comme protection, superstrenght, incorporeal, mind control) car niveau puissance, vous pourrez leurs renvoyer l'appareil. Et spécial dédicace au Moutain King et Dr Dungeon, deux des pnj qui font un clin d oeil au jdr méd-fan.

Danto  

Bon alors je ne mettrais pas 5 parce que ce supplément ne les mérite absolument pas. 5, c'est la perfection, c'est mieux que mieux. Or ici, ce n'est pas le cas.

Certes, nous voilà ici avec un produit de grande qualité, dans la lignée directe de ce que nous a toujours proposé la gamme M&M: du papier de qualité, une couverture cartonnée, le tout en couleur, de belles illustrations (là, je ne dirais pas 'superbes' parce qu'il y en a quand même qui me font mal aux yeux, je pense notamment à aux illustrations du 'Vagabond' ou de 'Miss Martian' qui si elles ne sont pas laides, jurent vraiment avec le reste - enfin moi j'aime pas), des textes toujours aussi faciles à lire malgré le VO, etc.

De manière générale, Crooks! est une bonne boîte à outils: avec pleins de PNJ minutes (c'est vraiment trés agréable surtout que je trouve que pour créer un PNJ équilibré en fonction du PL dans M&M c'est assez prise de tête - mais peut-être que je ne joue pas assez à D&D3?), des boss avec pleins d'idées de scénar, quelques régles optionnelles bien venues et un background pour une organisation sympa, etc.

Mais voilà: c'est pas bien épais tout ça (environ 120 pages). Je trouve le prix relativement raisonnable pour un bouquin pareil, mais de là à mettre 5... Non. C'est plein de bonnes idées et de bonnes choses, mais ça ne va jamais bien loin. Les boss exposés sont intéressants, mais uniquement si le MJ utilise un univers qui se prête à ce genre de personnage, sinon certains sont d'une inutilité totale (moi la Tag Team m'a fait vraiment froid dans le dos par exemple...). Et puis on parle de nouvelles régles, nouveaux pouvoirs, nouveaux équipements, etc. Mais tout ça ne tient que sur une unique page. Donc, c'est pas franchement une révolution.

Conclusion: c'est utile, bien fait et permet de se faciliter largement la vie si on gère un univers comme Freedom City par exemple, ou proche. Sinon, c'est juste utile, sans plus. J'ai bien aimé donc je mettrais 4. 5, c'est vraiment trop... Mais je ne serais pas étonné si quelqu'un devait lui mettre une note inférieure.

Al pas de bol  

Bon ça y est! J'ai lu les premières critiques et je me suis décidé à l'acheter. Bon première impression bonne: le rapport qualité prix est excellent, on reviendra pas la dessus. Dès la première lecture on délire: Atomic Brain le grand méchant, Dr Dungeon et sans oublier les charmantes mais dangeureuses filles de The Clique. C'est très complet pour jouer un univers mainstream du type Marvel ou Freedom City. Mais voilà le problème, je fais jouer un univers violent (celui de Stormwatch et Wildcats en fait) et il est difficile de pas faire rire les joueurs quand un cerveau radioactif les attaque. On aurait préféré quelques personnages plus costaud: Murderman est très bien mais son garde du corps/enfant/tueur psychopathe est moyen. Alors je fais comme pour Freedom City, j'adapte en gardant les carac mais en changeant les concepts.

Achetez! C'est le meilleur jeu de super héros actuel! Et surtout le plus accessible!

Vattor  

Mauvais ! Et pourtant c'était bien parti pour M&M. Un JdR sympa sur les super-héros, fun, en couleurs avec de bons dessins. On imaginait une suite du même ordre.

Catastrophe ! Le supplément le plus attendu, compilant les super-vilains de cet univers, sans qui nos scénarios ne seraient rien et qui sont à tout jdr de super-héros ce que le beurre est à la tartine, s'avère être certainement le plus mauvais supplément de ce genre, voire de 2003, que j'ai pu tenir entre mes mains de rôliste, vieilles mains je précise.

Une misérable poignée de super-vilains, super-laids - les costumes font mal aux yeux parfois - nazillons pour la plus part, débiles pour le reste, avec des historiques pauvres à en pleurer, dont les caractéristiques ne sont mêmes pas mises en valeurs et dont les dessins sont parfois (souvent) très moches. Il suffit de comparer avec le Conquerors, Killers and Crooks de Champions, pour lequel même le titre est plus complet, qui aligne de son côté plus de 100 super-vilains avec un égal bonheur pour s'apercevoir que Crooks est une erreur majeure de la gamme.

Le plus médiocre supplément de l'année 2003, je vous le dis ! Je suis encore sous le choc !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques