Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Fer et le Sang (Le)

.

Références

  • Gamme : Metal Adventures
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Editions du Matagot
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2011
  • EAN/ISBN : 9782-916323-28-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages couleur à couverture rigide.

Description

Le Fer et le Sang est un supplément pour Metal Adventures consacré à la guerre et à la sécurité, axe central de l'Empire Galactique qui fait aussi l'objet de l'ouvrage.Il reprend la même organisation que les précédents volets de la gamme. Après les crédits, un sommaire et une présentation du contenu, il commence donc par un premier livret destiné aux joueurs et qui fournit de nouvelles règles et options.

Le premier chapitre (6 page) propose de nouvelles origines pour les PJ, une pour chacune des trois branches armées de l'Empire : les Alphas, dissidents luttant pour la libération des mutants, la Grande Armada et la Grande Armée, respectivement forces spatiales et planétaires. Il propose aussi une nouvelle aptitude, style coulé, un mode de pilotage acrobatique pour les combats, une nouvelle compétence, propagande, et les actions associées, et quelques nouveaux traits.

Les deux chapitres suivants proposent chacuns un système optionnel. Le premier (6 pages) explique ce qui se passe, dans l'univers et en terme ludique, lorsque les PJ déclenchent une alarme et que les forces de l'ordre se mettent à les chercher activement. Cela couvre les alertes dans l'espace, en orbite et sur les planètes, en vol ou au sol.

Le second (10 pages) propose des règles pour gérer les batailles spatiales. Il ne s'agit pas ici d'escarmouches telles que les pirates en connaissent régulièrement, mais des affrontements que se livrent les nations stellaires et qui comprennent des milliers de vaisseaux. Ce chapitre contient à la fois des éléments de contexte sur ce sujet et les règles afférentes. Celles-ci sont centrées sur les PJ et la manière dont ils s'impliquent, depuis l'approche jusqu’à la mêlée.

La seconde partie de l’ouvrage est consacrée à l'Empire Galactique. Son contenu peut être accessible aux joueurs, selon le niveau d'information détenu par leur personnage. Elle démarre par une vue générale de l'Empire Galactique, un résumé de son histoire officielle et une présentation de son organisation politique et géographique (6 pages). La vie dans l'Empire (8 pages) aborde la vie administrative et culturelle, pour sa presque totalité tournée vers les affaires militaires.

Deux systèmes solaires sont ensuite détaillés au format habituel de la gamme : présentation générale, carte du système et présentation de chaques planètes et corps célestes d'intérêt. Le système Dès est le centre d'entrainement de l'élite de l'armée (8 pages). Déjà peu fréquentable à l'origine, l'Empire a encore détérioré un peu plus les conditions de vie sur place pour endurcir comme il se doit ses corps d'élite, et éliminer les faibles au besoin. Le système Karghall (10 pages) est le siège de l'Empire. En raison de son organisation extrêmement centralisée, son importance est encore plus capitale que pour la plupart des autres nations stellaires.

Cette section se termine par un chapitre sur le commerce local comprenant un catalogue d'équipements et de vaisseaux typiques de cette nation (8 pages).

La dernière partie est destinée au MJ. Elle commence par la description de deux systèmes plus secrets que les autres, toujours sur le même format. Kyers (8 pages) est un pénitencier impérial se présentant sous la forme d'un glacier dont les températures dissuadent toute tentative d'escapade. Genesis (14 pages) n'est rien de moins que le système d'origine de l'humanité et l'un des secrets majeurs de l'univers de Metal Adventures. Mais il n’est guère plus habité que par des autochtones primaires et pour beaucoup peu avenants.

Les trésors de l'Empire Galactique (36 pages) est un recueil de données et d'informations sensibles sur l'Empire. Il contient les secrets des différents systèmes précédemment abordés, la description et les données techniques des marines impériaux et de leurs armures de combat, les tables de rencontres et de prises pour les voyages et la piraterie, la description d'un lieu générique (une base impériale), un catalogue de PNJ nommés ou génériques et des fiches de vaisseaux de la Grande Armada.

L'ouvrage se conclut par deux aventures. La première, Artefact Alpha (4 pages), place les PJ entre deux feux, celui de l'Empire et celui des Alphas. Ils pourront porter assistance à l'un de ces derniers pour le convoyer, lui et sa mystérieuse cargaison.

Terre! (41 pages) constitue le sixième et avant-dernier épisode de la campagne El Barco del Sol. Les PJ se rendent enfin sur la planète au trésor, Genesis. Mais entre l'Empire Galactique, le Capitaine Montoya et quelques autres surprises, il ne va pas être facile d'atteindre la fameuse croix rouge sur le plan marquant l'emplacement de l'objet de leur convoitise. Beaucoup de diplomatie et une dose certaine de résistance pour traverser des territoires hostiles seront nécessaires. Le scénario et l’ouvrage se termine par la fiche technique du fameux El Barco del Sol.

Cette fiche a été rédigée le 29 février 2012.  Dernière mise à jour le 9 mars 2012.

Critiques

JEL  

Dans ce supplément de 160 pages (qui aurait pu en faire 40 et encore), on retrouve les même défauts que dans les autres suppléments (cf ma critique de La prise et le profit). On part cette fois sur l’Empire galactique. Une sorte de clone de l’empire de Star Wars, avec des militaires et des space marines vaguement inspiré de Whog Shrog.

Largement refroidit par le précédent opus, je dois avouer avoir été un peu agacé par le manque d’esprit de synthèse de l’auteur. A titre d’exemple, il parle de triumvirat qui dirige l’empire mais doit expliquer de quoi il s’agit qu’à la page 60. 

ATTENTION SPOILER

On retrouve de nombreux défauts inhérents à la gamme. Les space marines massacrent des mutant à tour de bras, on a des camps de concentration de mutant, de la résistance mais aucune secret sur ces derniers, toujours rien sur l’énergie X… On a l’invasion des daemons mais l’empire préfère attaquer l’empire sol et la ligue…

L’avant dernier scénario est un immense donjon avec des zombis cannibales, des pièges et des robots. On a le comique de répétition avec Montoya. Bref, un PMT qui donne le vaisseau El Barco Del Sol aux PJs… mais ils ne savent pas s’en servir…


Critique écrite en mars 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques