Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Wilderness Bestiary

.

Références

  • Gamme : Mechanical Dream
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : SteamLogic
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2003
  • EAN/ISBN : 0-9730153-5-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre à reliure souple et rabats de 112 pages, dont 66 en quadrichromie.

Description

Dans un univers aussi étrange que celui de Kaïnas, où les lois de la réalité changent en fonction du moment de la journée ou du Rêve, la description de l'environnement passe par la description de sa flore, sa faune et toutes les créatures bizarres qui y vivent. C'est ce à quoi s'applique le Wilderness Bestiary.

L'ouvrage n'est pas dans un format habituel en jeu de rôle car la reliure se trouve sur le petit côté de l'ouvrage, ce qui donne une lecture au format paysage. Après quelques textes d'ambiance (1 page) et la table des matières (1 page), on rentre dans le vif du sujet.

Chapter 1 : Introduction (14 pages)
Chaque chapitre commence par une illustration pleine page en couleurs d'un personnage et un texte d'ambiance de la bouche de ce personnage. Ici, c'est Bellasarr le Cornu, un maraudeur Emovan qui s'y colle.

Belonging Us (8 pages)
S'ensuit une nouvelle d'ambiance décrivant la panne d'un transport d'Orpée et les aventures des passagers, un groupe typique de personnages joueurs. Il va sans dire que cela se déroule fort mal pour eux...

Intro To Creatures (5 pages)
L'introduction se termine par un historique des relations entre les Mherakims et l'environnement naturel, depuis les Frilins jusqu'à la situation actuelle du Core, en passant par les caravanes Yaki et l'érection des premières cités.

Chapter 2 : Bestiary (64 pages en couleurs)
Le personnage du deuxième chapitre est un chasseur Zïn du nom de Caal, prédateur parmi les prédateurs.

Creatures (50 pages)
Le coeur du livre est constitué de la présentation des différentes créatures des Contrées Sombres. Toutes sont décrites de la même manière. D'abord une illustration en couleurs de la créature, puis une description historique et écologique de son environnement et de ses habitudes, et enfin ses caractéristiques techniques dans Mechanical Dream. Les créatures sont très différentes les unes des autres puisqu'il y a des créatures de Kaïnas (taille humaine) et des créatures de Naakinis (taille gigantesque), des créatures à l'intelligence d'un insecte et des créatures conscientes, pensantes ou capables de discerner les trames du passé, du présent et de l'avenir, des créatures amicales et proches des Mherakims et des monstres de férocité et méchanceté. Ce sont quarante créatures qui sont ainsi décrites le long de ces pages. Des illustrations en couleurs sur une page ponctuent la description.

Jobs (6 pages)
Trois nouveaux métiers permettent de cerner les spécificités du monde sauvage de Kaïnas. Les Brutabagas sont des guerriers de la nature, capables d'entrer en communion avec elle et de survivre malgré tous les dangers. Les Chasseurs sont des prédateurs solitaires des Contrées Sombres, poursuivant les créatures ou même parfois les mherakims sur ordre de leur commanditaire. Les Bergers sont des gardiens des animaux, s'occupant de leur entretien, de leur soin et de leur dressage. Ils sont décrits en terme de contexte et dans le format des métiers de la Mechanical Boxed Set. Ils possèdent tous des pouvoirs spécifiques sous la forme de Clés ou de Rituels, dont l'usage est décrit dans la Mechanical Boxed Set.

Fauna & Flora (7 pages)
Dix-neuf plantes et petits animaux occupent la fin de ce chapitre. Décrit uniquement en termes de contexte, chacun possède une illustration spécifique et une raison d'être.

Le dernier chapitre est entièrement réservé aux Juges Absolus (MJ de Mechanical Dream), aide à mettre en place les créatures dans les aventures et décrit quelques-uns des premiers secrets de Mechanical Dream.

Chapter 3 : Aj's Ressources (32 pages)
Le personnage de présentation du dernier chapitre est Kashan, un éleveur et philosophe Volkoï.

The Weaving Aj (2 pages)
L'ambiance du monde sauvage et la vision qu'en ont les habitants de Kaïnas sont décrits dans cette partie.

The Wilderness (6 pages)
La mise en place des créatures et la description de l'environnement général des Contrées Sombres sont au menu de cette partie.

Job System (10 pages)
Le fonctionnement des nouvelles compétences (10), avantages (4), clefs (9) et objets (9) est décrit dans cette partie essentiellement technique.

The Bazaar of Wonders (10 pages)
Ce chapitre transforme toutes les créatures décrites précédemment en matière première à exploiter. Il décrit l'usage qu'on peut faire des différents organes de chaque créature, les possibilités d'en faire un animal de bât ou de transport, d'utiliser ses pouvoirs ou même ses rapports privilégiés avec Naakinis.

Le livre finit sur un récapitulatif des caractéristiques techniques des différentes créatures (2 pages) et sur un index (1 page).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

 

La gamme Mechanical Dream se dote d'un nouveau supplément, et c'est un bestiaire. On y trouve donc ce qu'on peut attendre dans ce genre de volume : des créatures, toutes aussi étranges les unes que les autres, certaines faisant partie de Naakinis, l'écosystème géant, d'autres de Kaïnas, l'écosystème "à taille humaine". De ce côté, on trouve autant de l'anodin que du franchement ridicule, et parfois aussi, heureusement, du très bon.

À côté du bestiaire proprement dit, on trouve aussi des textes d'ambiance, trois carrières avec leurs capacités spéciales, et des conseils au MJ. L'ensemble n'est pas formidable. Les bonnes idées semblent noyées dans la densité de l'univers et on se prend à se demander : "c'est intéressant, mais qu'est-ce que je vais en faire ?" On y trouvera certes quelque inspiration pour envoyer des PJ arpenter les terres sauvages du monde de Mechanical Dream, mais l'organisation un peu confuse des textes n'aide pas vraiment à dompter la farouche originalité de ce jeu.

Le point extrêmement positif (mais on a l'habitude maintenant avec SteamLogic) est que l'ensemble est très bien illustré et mis en page. Un bel ouvrage, plein d'images envoûtantes, à réserver à ceux qui déjà trouvé les clés de cet univers si riche mais si difficile d'accès.

Xavier Spinat ¿ Casus Belli n°22

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques