Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Marvel Super Héros

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Marvel Super Héros, le jeu de rôle héroïque ; boîte en carton comprenant :
- "Le livre des combats", livret de 16 pages N&B, couverture souple en couleurs
- "Le jour d'Octopus", fascicule de 16 pages N&B
- "Le livre des règles", livret de 48 pages N&B, couverture souple en couleurs
- une carte de 54x82 cm imprimée recto-verso
- 8 cartes de personnages à découper
- 25 personnages en carton

Description

La boîte de base contient une carte, des cartes de personnages, des pions en carton et trois livrets : "Le livre des combats", "Le livre des règles" et "Le jour d'Octopus".


Le Livre des combats (16 pages).
Ce livret contient les notions de base du jeu : présentation des caractéristiques, pouvoirs, talents, la notion de FAIT et comment utiliser la Table Universelle, les règles élémentaires de mouvement et de combat. La Table Universelle est reproduite en quatrième de couverture.

Le livre des règles (48 pages).
Ce livret est divisé en quatre chapitres. Le premier, "Les héros", discute sur 9 pages des caractéristiques, avec exemples et comparaisons, des règles sur la Vitalité et la Popularité, et de la Magie (sur 2 pages). Le second, "La Technologie", donne les règles sur les véhicules (caractéristiques, poursuite, combat), l'artillerie lourde, les inventions et les technologies extraterrestres, sur 10 pages. "Les Campagnes" (15 pages) explique l'utilisation et les règles du Karma, discute de l'entraînement, des PNJ et leurs réactions, du gouvernement et des lois, des animaux, de divers environnements (mer, espace), des autres races humaines et contient des conseils au Meneur de Jeu.
"L'origine des super-héros" contient tous les tableaux et règles, sur 11 pages, utiles pour créer un nouveau héros de toutes pièces. Un index de 2 pages clôt le livret et la Table Universelle est reproduite en quatrième de couverture.

Le jour d'Octopus (16 pages).
Ce court scénario en 7 épisodes (environ 2 pages par épisode) est prévu pour quatre joueurs prenant les rôles de Captain America, Spider-Man, la Chose et Captain Marvel. Chacun vaque à ses occupations quand le terrible Docteur Octopus déclenche son sinistre plan... en plus de Doc Ock lui-même, les héros auront affaire à l'Homme Radioactif, au Scorpion, à l'Arrangeur (Fixer) et au Scarabée.

Les cartes de personnages à découper forment une double page cartonnée (format US). Au recto, on voit des illustrations des personnages (la Chose, Spider-Man, la Torche, Serval, Captain Marvel, Captain America, Mr. Fantastic et l'Invisible) et au verso sont placées leurs caractéristiques et pouvoirs, en plus d'un petit laius sur leurs origines.

La carte, en couleurs, représente d'un côté une partie de Manhattan et de l'autre, une sélection d'intérieurs de bâtiments. Les pions sont utilisés sur la carte et représentent des héros, une foule, des passants, des soldats, etc.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Rodwolf  

Pour ma part c'est un des meilleurs jeux d'initiation que je connaisse.

Pour l'univers :
L'univers est connu pas besoin de soucier de vraisemblance on est des héros des VRAIS ! Tu veux des scénars?! il y en a par centaines !! On peut choisir différents niveaux de jeu entre la baston bête contre le loubard du coin ou sauver le monde des griffes de Crapulator ou plus moderne genre crise d'ado à la Peter Parker (oh mon corps change!)

Pour les règles :
Un système simple et clair expliqué en quelques très clair et raconté par la Chose qui s'y connait en matière de baston en slip bleu. La présentation est claire et les exemples bien choisis. On peut customiser rapidement son héro, une bonne demi heure suffit à sortir un truc correct.

Du coté des coups de génie, la T.U.R (table universelle de résolution) avec des zones en couleur qui indique la qualité du résultat. Mais aussi les caracs notées avec des adjectifs qui y correspondent. Ca donne un coté résolument fun et le tout atténue la sécheresse du D100.

Pour la présentation :
Chouette! une belle boite façon TSR avec plein de choses à l'intérieur. Le plaisir de l'abondance et la bonne idée de servir des héros sur une belle fiche cartonnée. Le plan de rue avec les figs en carton était une très bonne idée, dommage qu'elle n'ai pas été développée, d'autres l'ont fait plus tard (heroclix).

Alors bien sur tout ça a un peu vieilli et cela s'adresse à un public jeune. Mais je crois que cela reste un modèle de jeu d'initiation : du matéiel agréable pour le coté jouet, des explications claires en accord avec l'esprit du jeu pour vivifier l'imagination. L'objet se suffit à lui même, le scénar est bien pensé (pour l'initiation) la boite permet de nombreuses heures de jeu loin des sous-sols sordides de nos donjons. De l'énergie pour penser et se dépenser sans trop dépenser !

dead_jfk  

Que de souvenirs, que de parties a faire vivre nos propre super héros.

Mais hélas je souviens surtout du côté frustrant des créations aléatoire avec des personnage tantôt faible tantôt TROP puissant sans parlé des incohérences des pouvoirs, un exemple vécu : un personnage faible en combat mais très fort en capacités mentales et que des pouvoir d'attaque du genre griffes, tirs d'énergie et pilote d'hélicoptère.

Pas de règles d'attribution de points, mais heureusement que la version française offre un référant de capacité, certaines discutables comme hulk étant plus fort que la chose alors que stan lee lui même à répondu à la question : ils ont la même force, ce qui permet presque de faire des héros sur mesure, après tout les héros de comics ne sont pas tout puissant ? Et justement à cause de ce côté aléatoire, MSH a très mal vieilli et passe mal le cap des années 90, mais reste un bon outils d'initiation mais sans plus.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :