Contenu | Menu | Recherche

9mm de diplomatie

Yume Miru Maid

.

Références

  • Gamme : Maid
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Sunset Games
  • Langue : japonais
  • Date de publication : septembre 2005
  • EAN/ISBN : 4-902918-07-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 80 pages à couverture souple.

Description

"Les maids qui rêvent", second supplément pour Maid, dévoile quelques règles optionnelles et mondes supplémentaires mais est essentiellement un recueil de scénarios. La majorité de l'ouvrage est en effet consacrée à 11 scénarios, indépendants les uns des autres.

L'ouvrage débute par une discussion entre Kamiya, l'auteur du jeu, et deux maids, Hizumi et Kagami. Ces trois protagonistes interviendront dans chacun des exemples qui suivent les règles presentées. La première, Complexe (Complex), propose de doter les personnages d'un complexe, qu'il soit psychologique ou physique. Deux tables permettent de déterminer ce complexe au hasard et un exemple de personnage est également décrit (3 pages). C'est ensuite un nouveau rôle, l'apprenti (minarai), qui est abordé (2 pages). Il peut s'agir d'une apprentie maid ou d'un apprenti majordome. Plus faible que les autres personnages, il peut en revanche gagner un plus grand nombre de points d'affection. Les deux pages suivantes sont dediées à la présentation de deux nouveaux mondes : la conquête de l'Ouest et l'époque Edo, lorsque le concept de maid fut introduit au Japon. Chaque monde est accompagné d'une proposition de 6 demeures (yashiki) et d'une table d'événements aléatoires (random event).

Le supplément se poursuit par la description de 32 costumes supplémentaires, destinés à être utilisés avec la règle de changement de costume présentée dans le supplément Ai Suru Maid. Plug suits venues de l'anime Neon Genesis Evangelion et costumes d'extraterrestres rétros vont venir égayer la garde-robe des maids. La partie consacrée aux règles s'achève par la présentation d'une table météo (o tenki chart), qui permet de déterminer aléatoirement le climat au cours des parties.

La suite de l'ouvrage est occupée par 11 scénarios, généralement prévus pour être joués par 3-4 joueurs en 3 à 4 heures (58 pages).

"Elle est devenue le diable" (Maoo ni narimashita) est la suite du scénario "Vous ne voudriez pas devenir le Diable ?" (Mahoo ni narimasen ka ?) inclu dans le livre de base. Il se déroule dans un monde médiéval-fantastique. Les maids ont désormais un nouveau maître, la jeune femme ayant accepté de devenir le Diable dans le scénario précédent, et mènent ses armées à la conquête du monde. Les personnages doivent instaurer un âge de ténèbres et défaire le héros de la lumière.

"Chasse au trésor" (Treasure search) a pour décor notre monde moderne. Le maître des personnages pense avoir trouvé la localisation d'un célèbre trésor et s'est porté acquéreur de la montagne où il est censé se trouver. Sur place, les personnages vont se heurter à un groupe de protection de l'environnement et à de multiples sabotages : quelqu'un semble déterminé à ruiner l'entreprise de leur maître. Reste aux maids à trouver qui et pourquoi.

Le scenario suivant, "Jusqu'à ce que le maître naisse" (Go shujin sama ga tanjou suru made) prend place dans l'Angleterre du début du 18ème siècle, au sein d'une riche famille de marchand de thé, les Lepton. Le patriarche de la famille vient de mourir, laissant derrière lui son fils, Furio, et sa jeune fille adoptive, Nathalie. Furio, l'héritier, décide immédiatement de vendre la demeure familiale, ce qui reviendra à jeter sa soeur adoptive et les maids à la rue. L'enquête de ces dernières va cependant dévoiler des événements étranges, comme la présence d'un autre testament ou la véritable filiation de Nathalie. Mais dans l'ombre, une personne ayant jadis passé un pacte avec les ténèbres complote...

"Au revoir, maître" (Sayounara, go shujin sama) est une comédie romantique. Les personnages sont les maids d'une jeune adolescente de noble naissance, particulièrement timide. Un beau jour, la nouvelle vient que leur maître doit entrer dans un couvent pour ne plus jamais en sortir. Il ne reste que sept jours avant la date fatidique et les personnages vont devoir comprendre le pourquoi de cette cruelle décision. Y aurait-il un rapport avec la santé de la reine qui s'est brusquement déteriorée et les luttes de succession qui commencent à avoir lieu en coulisses ? Le plus important sera peut-être de trouver la personne qui obsède tant le coeur de leur jeune maîtresse.

"La grande bataille scolaire décisive de l'amour !" (Ai no gakuendaikessen !) s'inspire des visual novels en milieu scolaire et des histoires d'amour entre lycéens. Le maître des personnages est en effet tombé amoureux de Yamada Ayano, jeune et populaire camarade de classe. Les personnages vont devoir le pousser à faire sa déclaration et faire en sorte que son premier rendez-vous se passe pour le mieux. Evidemment, la présence d'un fan club, dédié à la belle, et qui n'a aucune envie de se voir ravir leur idole, ne va pas faciliter les choses. Pas plus que l'éventuelle présence d'une maid amoureuse du maître au sein du groupe.

"Le maitre a perdu la memoire !?" (Go shujin sama ga kioku soushitsu !?) est une enquête policière. La scène de l'aventure est l'époque actuelle. Au cours d'un cambriolage, le maître a été blessé et a plongé dans le coma. A son reveil, il est en grande partie amnésique mais se souvient d'une chose : le coupable fait partie de la maisonnée ! Aux maids de prendre soins de leur maitre et de l'aider a retrouver la memoire tout en essayant de démasquer le coupable. Entre une fiancée hautaine intéressée uniquement par la fortune de son futur mari, un jardinier joueur tres endetté, sa fille amoureuse de leur maître et un agent de nettoyage les regardant d'un air libidineux, les maids n'ont que l'embarras du choix en matière de suspects.

"Les Maidenger de l'amour et de la justice" (Ai to seigi no meidenjaa) est fortement inspirer des séries sentai comme Bioman. Le maître et les maids font partie de la société JUSTICE et luttent contre les forces du mal. Cependant, l'empereur du mal vient de découvrir l'emplacement de leur résidence et a lancé une attaque surprise, prenant le contrôle de celle-ci. Ses agents passent la maison au peigne fin afin de trouver tout artéfact pouvant servir à la conquête du monde, tandis que lui-même et son second se sont retranchés dans une pièce contenant deux objets, le "jeu super amusant" et le "missile nucleaire". Les maids vont devoir lutter contre les envahisseurs pour reprendre le contrôle de la villa et défaire l'empereur du mal avant qu'il ne soit trop tard. Ce scénario a la particularité de prendre la forme d'un jeu de plateau, représentant la demeure, chaque pièce étant représentée par une carte à jouer, face cachée. Quant les joueurs pénètrent dans une pièce, la carte est retournée et l'événement correspondant à cette carte est déclenché.

"Le théatre du suspense" (You susupensu gekijou) prend place à notre époque, les maids étant au service d'un jeune homme venu habiter près de son lycée. Dernièrement, sa famille a envoyé un majordome pour épauler les maids, mais depuis, des événements étranges ont lieu. La vie du maître serait-elle menacée ?

"La base secrète" (Himitsu kichi) a également pour décor notre monde contemporain. Le maître des PJ est un grand amateur d'enquêtes et s'improvise Sherlock Holmes à la moindre occasion. Malheureusement, on ne peut pas dire qu'il soit très brillant dans son rôle de détective. Hélas, une nouvelle affaire vient de réveiller sa passion : plusieurs riches familles ont été cambriolées, sans que la moindre trace d'effraction ne soit constatée. Les maids vont devoir accompagner leur maître dans ses investigations afin de limiter au maximum ses gaffes et réparer les eventuelles pots cassés. Mais surtout, il va leur falloir retrouver le coupable pour pouvoir de nouveau vivre en paix. Cependant, quelqu'un semble avoir intérêt à voler des objets porte-bonheur sans valeur...

"L'invincible Justibain" (Muteki goumi jasutibain) a pour cadre l'époque actuelle et s'inspire de différents anime mettant en scène des robots géants. Les maids ont été convoquées pour servir leur maître sur une île artificielle. Peu après leur arrivée, une explosion a lieu et une jeune fille de 14 ans est amenée d'urgence à l'infirmerie. Très rapidement, les maids vont se rendre compte qu'on leur cache quelque chose, les explications sur cette explosion et l'origine des blessures de la malheureuse étant plus ou moins éludées par leur interlocuteur. Elles se rendront compte que l'île est en fait une base dissimulant le projet justice : la création de robots géants permettant de lutter contre une invasion imminente de la Terre par des extraterrestres. Et qui va devoir piloter ces petites merveilles ?

Le dernier scenario, "LIBERTY, the final maid maiden" est le plus long de l'ouvrage (13 pages) et comprend l'historique de cinq personnages, destiné aux joueurs. Dans le futur, le réveil d'un gène chez certains humains a changé la face du monde. Tous ceux chez qui se gène s'exprima, indépendemment de leur âge et de leur sexe, devinrent des maids, de ravissantes jeunes femmes immortelles. Suite à cet événement, le "maid hazard", l'humanité fut divisée en maid et maître, les premières se mettant au service des seconds pour gagner des points d'affection, raison même de leur existence. L'apparition de maids saintes (holy maid) remit cependant cet équilibre en question, ces dernières ayant le pouvoir de donner aux maids des points d'affection. Les maids saintes furent impitoyablement traquées par les maîtres pour preserver l'ordre mondial. Cependant, l'une de ces maids donna naissance à la "final maid", enfant à la puissance infinie qui poussa les maids à se révolter contre les maîtres. Incapables de résister à la terrible puissance des maids, ceux-ci furent réduits en esclavage et l'empire maid fut fondé, ses troupes traquant les derniers maîtres en fuite. L'espoir des maîtres vient de la récente création par l'un d'entre eux des "Alternative Maids Suits", des costumes de maids donnant au maître les portant la puissance des maids. Les joueurs incarnent ces alternatives maids, ultime espoir des maîtres, et vont entamer un long périple pour vainvre Eve, la final maid. Le destin du monde est entre leurs mains.

L'ouvrage s'achève par un errata de Ai Suru Maid (1 page) et par 3 pages de publicitee pour des produits de Sunset Games.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.