Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Ai Suru Maid

.

Références

  • Gamme : Maid
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Sunset Games
  • Langue : japonais
  • Date de publication : avril 2005
  • EAN/ISBN : 4-902918-06-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 120 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage, "Les maids amoureuses RPG", est le premier supplement de Maid. Bien qu'il ne soit pas designé comme tel, il joue le rôle d'un livre des règles avancées, reprenant et développant certains points abordés dans le livre de base ou présentant de nouvelles règles.

Le supplément débute par une explication de ce qu'est Maid et le jeu de rôles en général (3 pages). Après quelques précisions sur les armes des maid, les caractéristiques des ennemis et la manière d'utiliser les nouvelles données contenues dans l'ouvrage (1 page), le supplément aborde les nouvelles règles, chacune étant illustrée par un exemple. C'est par la présentation de nouveaux rôles que débute le corps des règles. Le premier nouveau rôle est la maid en chef (Meidochou), qui dirige les autres maids. Il s'agit d'une maid ordinaire bénéficiant de certains avantages et inconvénients (1 page).

Le second rôle presenté est celui de majordome (shitsuji, 6 pages). Généralement de type masculin, il dispose par rapport aux maids de certains avantages, notamment de caractéristiques plus élevées, mais aussi de pénalités, étant par exemple incapable de remporter un défi contre une maid. Le processus de création des majordomes est très similaire à celui d'une maid si ce n'est que la manière de déterminer leurs caractéristiques est légèrement différente et qu'ils possèdent des types, pouvoirs et particularités propres. Les six types auxquels les majordomes ont accès sont: Ombre (Shadow), Elite (Elit), Monstre (Monster), Partenaire (Partner), Gothique (Gothic) et Vétéran.

Le dernier rôle presenté est celui du maître (Go shujin sama, 4 pages). Ces règles développent les instructions données dans le livre des règles et bien qu'il est généralement dirigé par le meneur de jeu, il est possible de laisser un joueur l'incarner. Malgré le fait que tous les autres joueurs sont censés lui obéir et qu'il possède deux pouvoirs lui permettant d'influencer le scénario, le maître est particulièrement faible et est obligé de se reposer sur ses fidèles maids pour accomplir ses objectifs.

Le chapitre suivant aborde la villa du maître (yashiki, 5 pages). Plusieurs tables sont fournies afin de déterminer le monde, l'ambiance et les équipements spéciaux de la demeure. Six univers, allant du médiéval-fantastique au cyberpunk, sont proposés, chacun suggérant 6 types de villa lui correspondant. Les six ambiances décrites sont là pour donner une saveur particulière au monde, un monde médiéval-fantastique avec une ambiance romanesque différant de ce même monde doté d'une ambiance horreur. Finalement, les équipements spéciaux sont des pièces ou constructions particulières qui accordent certaines options. Ainsi, la piscine permet d'élever un requin ou un crocodile et le vieux puits de pierre permet de déclencher des événements ordinaires (normal event) d'un monde d'ambiance horreur.

Après ces diverses règles concernant la création de personnages-joueurs ou non-joueurs et de leur environnement, l'ouvrage s'attache à fournir des règles optionnelles augmentant leurs possibilités d'action. Les premières règles optionnelles proposées gèrent la romance et la séduction (4 pages) et permettent de charmer (rouraku) un autre personnage. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une séduction mais d'induire une admiration à son égard chez sa victime, ce qui fait que les maids peuvent utiliser cette propriété entre elles. Si l'être charmé ne peut désormais plus résister aux demandes de son partenaire, il reçoit désormais de celui-ci des points d'affection, en plus des points reçus du maître. Cette partie aborde aussi les cas particuliers d'une maid essayant de charmer le maître ou d'un majordome essayant de charmer une maid ou le maître. Les effets du comportement du charmeur sur les points de stress de sa victime sont également decrits, des actes amicaux réduisant le total de stress tandis que des actes hostiles l'augmentent. Dans ce dernier cas, si cette augmentation provoque une explosion de stress, il est possible que cela résulte en une catastrophe (kakyoku), le personnage adoptant alors une attitude différente que dans le cas d'une explosion de stress ordinaire.

Après une rapide explication sur les moyens de diminuer le stress d'un partenaire en le consolant (nagusame, 1 page), l'ouvrage présente une règle optionnelle d'importance : le changement de costume (costume change, 9 pages). Cette règle permet aux maids de dépenser des points d'affection pour changer de costume et donc acquérir un nouveau rôle. La description de 27 costumes, avec les eventuelles conditions nécessaires pour le porter, ses inconvénients et ses avantages vient ensuite. Si certains costumes sont de grands classiques tels le maillot de bain scolaire (sukuuru misugi) ou l'uniforme scolaire (gakuseifuku), d'autres sont plus particuliers, à l'instar du boss final (rasubosu) ou du costume de père noël (santafuku). Le supplément se poursuit avec une explication sur les trois manières de mener une partie de Maid (1 page) et avec la présentation des feuilles de personnage et des interviews des 5 personnages intervenant dans les exemples : les maids Hizumi, Yugami et EBII, le majordome Y et leur maîtresse vampire Nejiri (9 pages).

L'ouvrage se poursuit par la description des objets (items, 23 pages). Les objets obtenus sont determinés au hasard et les différentes règles les concernant sont devoilées, ainsi que la description de 216 d'entre eux, parmi lesquels se trouvent le missile nucleaire, la peau de banane, le lait augmentant la taille de votre poitrine, le robot geant ou la marque du dragon.

Une section consacrée aux événements suit (11 pages). Cette partie presente de nouvelles tables d'événements aléatoires (random event) classés par ambiance et complétant la table donnés dans le livre de base. Des tables d'événements ordinaires (normal event), également classés par type d'ambiance, sont de même dévoilées. Contrairement aux événements aléatoires, les événements ordinaires n'ont aucun impact sur le scénario.

La derniere partie du supplément est consacrée aux scénarios. Elle s'ouvre avec deux comptes-rendus de partie (replay, 18 pages). Le premier se déroule dans un monde médiéval fantastique : le prince Izesu, accompagné de ses trois fidèles maids (Gertha la balafrée, Lamia la vampire-serpent et Mea la succube) se rend à la cour de l'Empire Doom pour un mariage arrangé devant sceller la paix entre l'Empire Doom et la contrée du prince, Garnoor. Le second compte-rendu a pour décor un monde devasté où le jeune et talentueux savant Masami est le seul survivant avec la jeune Nana, Jiru le robot maid lolita et sa majordome Rei. Masami trouvera-t'il le moyen de repeupler le monde ? Et surtout saura-t'il guérir la terrible maladie dont souffre Nana ?

Trois scénarios (13 pages) suivent les comptes-rendus, chacun étant indépendant. Dans "La villa Chat noir" (kuro neko yashiki), les maids sont envoyées par leur maître nettoyer une demeure dans laquelle il compte bientot emménager. Les joueurs rencontreront un étrange médecin qui y réside et se rendront rapidement compte qu'une autre personne occupe les lieux... Lors de "L'audition des maid" (Meido no hanamichi), des maids du monde entier sonr rassemblées dans la villa du maître. Celui-ci est encore jeune et inexperimenté malgré un grand potentiel. Sa famille a donc rassemblé les différentes maids dans l'espoir que l'une arrivera à toucher son coeur et lui permettra de libérer son potentiel... Avant bien sûr de l'épouser. Le dernier scénario, "Miko RPG", est différent des scénarios ordinaires. Utilisant la règle du changement de costume, les personnages n'incarnent pas des maids mais des miko au service du dieu Igunokami. Il y a bien longtemps, celui-ci emprisonna Isakanonushi, le maléfique dieu de l'hiver, mais, hélas, il vient de se libérer de sa prison. Il projette d'attaquer le temple d'Igunokami afin de détruire les rochers sacrés qui s'y trouvent et qui scellent toujours une grande partie de son pouvoir. Les miko parviendront-elles à repousser les Mi-Gos, Byakhees, Shoggoths et autre horreurs Lovecraftiennes qui se ruent a l'assaut du temple ? Toujours est-il que l'imposante ombre du dieu de l'hiver s'approche.

L'ouvrage se termine par une série de question-reponse, plusieurs nouvelles feuilles de personnages vierges et 3 pages de publicités pour divers produits de Sunset Games.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.