Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Honor's Veil

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

I-1. Livret agrafé de 48 pages avec couverture cartonnée séparée.

Description

Cet ouvrage contient deux scénarios basés essentiellement sur l'enquête, puisque faisant partie de la série I comme Intrigue (E comme Enquête en français). Ils sont conçus pour des personnages débutants ou de niveau 1 à 2.

Le premier scénario Meurtre au château Kyotei (Murder at Kyotei Castle) verra les PJ enquêter sur le meurtre d'un daimyo du clan de la Grue, tandis qu'au cours du Voile de l'Honneur (Honor's Veil), ils enquêteront sur la disparition mystérieuse de deux ambassadeurs.

Un chapitre annexe de 5 pages traitant des poisons sert de référence sur le sujet, en proposant des règles pour les gérer dans L5R.
La couverture est détachée et peut servir d'écran, ou d'aide de jeu, puisqu'elle contient le diagramme de déroulement des deux sénarios.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 juillet 2010.

Critiques

Coredump  

Les intrigues de ces scénarios sont simples sans être simplistes, et sont donc particulieèement adaptées à des joueurs débutants. On peut par exemple les substituer ou les faire suivre le scénario du livre de base. Un bon début, dont on se demande pourquoi il figure dans une section I (Intrigue) abandonnée depuis, plutôot que dans la section B (Bushido), sans doute plus appropriée.

Hida Matsuura  

Premier supplément de scénarios apparu dans la gamme française, il nous offre deux petits scénarios d¿enquête très bien ficelés. Le premier est une sombre histoire de meurtre d¿un daimyo d¿une famille mineure du clan de la Grue, que tous les protagonistes de l¿histoire préfèrent mort et oublié que vivant et trop vindicatif. Les joueurs vont devoir s¿occuper d¿un problème que seule la justice leur impose... Quant au second, il est encore plus tordu : dans un paisible shiro du clan du Lion (si !), à cause de la disparition de deux samouraïs (la rumeur veut qu¿ils soient amants), de vieilles histoires familiales conclues depuis longtemps vont refaire surface. Celui-ci est encore plus tordu que le précédent, et les joueurs auront du mal à discerner une vérité habilement dissimulée.

Vous trouverez en prime une petite aide de jeux sur les poisons. En quelques pages, les plus courants (apparence, type d¿application, temps de prise d¿effet, prix...) sont décrits. Ce n¿est pas une encyclopédie, loin s¿en faut, mais c¿est un premier pas sur le chemin des donneurs de mort...

En résumé, deux très bons scénarios, dont le seul défaut est de respirer la fraîcheur du premier supplément sorti : si les gens venus chercher de l¿initiation le trouveront idéal, les vieux routard s¿amuseront sans aucun doute, mais le trouveront peut-être un peu "poussiéreux".

Akodo Haoki  

Honor's Veil est le premier vrai scénario de la gamme L5R première édition. Tout autre scénario est un scénario d'introduction/initiation au jeu dans le livre des règles ou l'écran du mj. Il introduit les joueurs avec efficacité dans le conflit grandissant Lion-Grue.

Pour être franc, il n'est pas mal du tout. Il est vrai qu'il ne cible pas des vétérans et c'est tout à fait logique, mais progressivement, un non initié du jeu trouve ses marques sans trop s'angoisser. Ici, pas de complications à grande échelle sur l'étiquette (ou du moins les plus évidentes, sans réelles facheuses conclusions)...

Il a néanmoins besoin d'être étoffé par le mj car il donne facilement l'impression d'être vide et dirigiste, ne laissant qu'un seul fil conducteur possible. Ce qui peut être le cas si le mj est flemmard ou s'est empressé de le faire tel quel.

Il y a autre chose qui me semble important d'expliquer également : Tout comme je l'ai dit précédemment, cette histoire commence avec le conflit Lion contre Grue... or ici le mj constatera qu'il n'y a pas de restriction de clan. Effectivement, dans le rôle attribué aux joueurs, ils auront une certaine "neutralité" durant ce scénario. Toutefois, cette histoire, si on est conscients du climat poilitique de l'Empire de cette époque, risque tôt ou tard de poser un léger soucis de cohérence et de neutralité justement. Parce que si la conclusion de cette histoire n'impacte pas directement sur l'Empire, les interactions entre les pnjs importants et leur devenir peuvent apparaître comme logiques ou inappropriées plus tard selon les cas.

Je vais éclairicir ce que je dis : J'ai fait jouer cette histoire en tenant compte de tous les autres suppléments dans leur implications chronologiques à un joueur qui interprêtait une Grue. Coup de bol, ça tombait étonnament bien avec cette histoire, les relations avec les pnjs etc... Mais j'ai réfléchis à ce scénario si, par exemple, le joueur avait un bushi Matsu, ou même un bushi Hida, et comment les choses évolueraient, et surtout si ce serait vraiment cohérent... Là déjà, ça me semblait improbable à moins d'avoir des détours liés aux background qui sortent des stéréotypes classiques.

Imaginez Matsu Tsuko qui apprend qu'un bushi portant son nom doit arranger une situation pour les Grues... même si c'est intéressant à première vue, c'est en réalité très compliqué car le pnj Tsuko n'est pas du genre à faire des compromis. C'est le genre de chose qui mène brièvement à un Seppuku dans les cas les plus extrèmes. A gérer avec attention.

Toutefois, il est bon de préciser que le livre de clan du Lion, donc avec à l'intérieur les Matsus et leur description, n'était pas encore sorti à l'époque. Par conséquent, il est plus prudent de jouer un Akodo, si on veut jouer un lion bushi, par défaut.

On pourrait me dire que c'est évident et que c'est comme ça partout dans tous les jdr, mais je tiens à rappeler qu'il s'agit du premier scénario de L5R, et qu'il s'incorpore dans son climat politique, tel qu'il est décrit dans le JCC. Donc aux MJs d'en prendre note et de faire "leur" Rokugan.

Il m'avait semblé important de mettre cette remarque parce que les scénario de L5R suivent une continuité chronologique, avec parfois de minces liens ou crochets, et tantôt ces derniers les font travailler pour les Grues, tantôt pour les Lions ou d'autres... Très rapidement, il faudra faire attention à ce qu'affichent les joueurs socialement sur le long terme car une officielle neutralité ne l'est pas forcément partout. Je pense en particulier au scénario Legacy of the Forge, entre autres...

A par ça, il reste raisonnablement bon, quoique j'avoue avoir eu du mal à me représenter l'intérieur des domaines des samuraïs avec les plans donnés. C'est le principal défaut du jeu globalement, pas seulement ici : la représentation graphique de l'habitat des Rokuganais.

Critique écrite en juin 2012.

Loris Gianadda  

A l'époque de sa sortie, L5R, c'était une toute petite gamme: livre de base (avec un bon scénario), écran (avec un bon scénario), way of the dragon (avec du bon fluff mais pas de scénario, dommage). La qualité allait elle se maintenir ?

Mais oui, grave. Les deux scénarios du recueil ont vissé dans la tête de tous les MJ que L5R n'était pas Donj'. Qu'il ne suffit pas d'avoir raison. Ou d'être le plus balaise de la pièce. Ces deux scénarios faisaient comprendre aux joueurs que, l'Honneur, c'est pas pour décorer et que c'est un outil bien plus puissant que leurs sabres.

Ces deux scénarios sont des enquêtes bien foutues, bien écrites mais, surtout sans vraiment de happy end. C'est vraiment le petit supplément qui a montré la voie pour les auteurs du jeu, qui a posé la barre de ce qu'on attend en termes de qualité. Tous les suppléments n'ont (hélas) pas été de cette trempe mais la première édition a eu le bonheur d'un certain nombre de pépites qui ont fait la légende de cette gamme. Et ce supplément est l'une d'elles.

D'ailleurs, Murder at Kyotei Castle est devenu un peu le Château Fort Aux Confins Du Pays du jeu, à tel point que FFG a sorti un hommage disponible grauitement, pour leur édition du jeu (Wedding at Kyotei Castle).

Un incontournable de ce jeu.

Critique écrite en février 2019.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :