Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Legends of Anglerre

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique, Générique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 1
  • Moyenne des critiques : 5

Description

Legends of Anglerre (LoA) fut initialement un supplément médiéval-fantastique de Starblazer Adventures, mais la sortie d'un supplément au livre de base (le Companion) en fit une gamme à part entière. Avec son grand frère, il partage le système de règles FATE et les illustrations tirées du comic : celui-ci, comme nombre de publications de science-fiction, proposait régulièrement des aventures médiévales-fantastiques. Au détour de plusieurs numéros, un univers de sword'n sorcery prit corps, le royaume d'Anglerre. Havre d'ordre et de paix dans un monde chaotique, Anglerre doit continuellement faire face aux visées hégémoniques de ses voisins d'ici-bas, mais aussi d'ailleurs. Les rois-prêtres de la théocratie de Suvethia, au sud d'Anglerre assiègent depuis plusieurs dizaines d'années le royaume d'Anglerre. Ils sont eux-mêmes manipulés à leur insu par les Qilaans, dix démons qui régnaient autrefois sur la terre. La capitale du royaume a été rasée par les démons, le roi Iagon est mort et son héritier, le prince Veyne, n'a pas pu être formellement couronné. Le rapport de forces étant clairement en défaveur d'Anglerre, le prince est en quête de héros et de moyens magiques pour vaincre définitivement les forces de Suvethia.

Depuis la chute des Qilaans, l'humanité se méfiait (à juste titre) de toute forme de sorcellerie, laquelle puise son énergie des dix plans où résident les démons. Pratiquer la magie ouvre indirectement une porte pour ceux-ci sur le monde d'Anglerre. Les terres de Suvethia sont ainsi doublement marquées : par l'effort de guerre et par de multiples calamités provoquées par l'utilisation intensive de la sorcellerie de ses rois-prêtres. Aujourd'hui, à moins que les anciens dieux n'interviennent une fois encore pour repousser les démons, le salut d'Anglerre passe-t-il lui aussi par la sorcellerie ?

Le livre de base propose aussi un second univers, les Hither Kingdoms, dans lequel la magie est bien plus présente, de même que nombre de clichés du genre : un sombre ennemi (Dark Lord) menaçant d'envahir tous les royaumes avec ses hordes de trolls et de gobelins, des elfes, des nains et des hommes divisés tentant de lui résister, le tout dans un décor parsemé de tribus barbares et de créatures fantastiques.

Le thème de LoA est donc relativement high fantasy. Les personnages sont, dès le départ, des héros vivant des aventures extraordinaires, combattant des créatures monstrueuses ou des forces redoutables, contrecarrant les plans démesurés d'entités démoniaques propres à anéantir des royaumes entiers. Techniquement, les personnages sont définis par leurs compétences sur une échelle allant de -3 (Abyssal) à +8 (Legendary), des stunts et des aspects. Ces deux derniers éléments sont au cœur du système : les stunts sont des capacités spéciales liées aux compétences comme, par exemple, dirty fighter, qui permet de profiter d'une faiblesse d'un adversaire durant une bagarre. Les aspects, eux, décrivent le personnage de manière totalement libre : il peut s'agir d'un adjectif ou d'une phrase complète en rapport avec l'histoire du personnage, ses motivations, ses ressources, ses relations, etc.

Pour résoudre une action, on lance 2d6, l'un se soustrayant à l'autre, et on ajoute le niveau d'une compétence. Là-dessus, certains stunts peuvent intervenir, des aspects peuvent être "invoqués", donnant un ou plusieurs bonus de +2. Le total est comparé à un niveau de difficulté (ou au total de l'adversaire) pour déterminer la réussite ou l'échec de l'action ; dans chaque cas, la marge de réussite ou d'échec est prise en compte.

Il n'y a pas de "points de vie" pour mesurer l'état mental ou physique du personnage : celui-ci dispose de 5 points de "stress mental" et de 5 points de "stress physique". Au cours d'un conflit, il peut perdre des points de stress et, arrivé à zéro dans l'une des jauges, il a perdu. Un système de "conséquences" intervient toutefois pour agrémenter le principe : à tout moment, plutôt que de perdre des points de stress, le joueur peut décider de subir une conséquence (mineure, majeure, sévère ou extrême), mais celle-ci le pénalisera à moyen ou long terme.

Étant donné l'ambiance des comics, les personnage de LoA sont susceptible de démarrer avec des compétences de niveau Great (+4) voire Superb (+5), ayant une ou plusieurs aventures à leur actif. Néanmoins, LoA se veut générique et le système couvre à peu près tous les éléments du genre : magie, monstres, batailles entre armées, dieux puissants, etc. Moyennant une réduction du nombre d'aspects de départ et en se limitant aux stunts les moins extraordinaires, le jeu peut s'adapter à un univers plus réaliste, et plusieurs chapitres du livre de base contiennent des outils et des conseils pour gérer tous les types d'aventure.

En 2011, Legends of Anglerre fut salué par les distinctions suivantes :

  • UK Games Expo Best New Roleplaying Game Nominee 2011
  • ENnies Nomination: Best Game 2011
  • ENnies Nomination: Best Rules 2011
  • ENnies Honorable Mention: Product of the Year 2011

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Legends of Anglerre
première édition
Livre de baseaoût 2010Cubicle 7Papier et Electronique

Ouvrages recherchés

Companion

Cette fiche a été rédigée le 16 juin 2013.  Dernière mise à jour le 30 juin 2013.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...