Contenu | Menu | Recherche

Wibbl-Wobbly, Timey-Wimey.... RPGs

Indiana Jones and the Lands of Adventure

.

Références

  • Gamme : Indiana Jones WEG
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : 0-87431-430-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages avec couverture en couleurs.

Description

Indiana Jones and the Lands of Adventure propose un tour du monde des hauts lieux de l'aventure archéologique des années 30. Le supplément est divisé en cinq parties : une introduction et quatre chapitres pour autant de grandes régions du monde.

L'introduction (3 pages) expose les raisons de l'importance du choix géographique d'une aventure puis traite du sujet de la discrétion d'un groupe de PJ dans les lieux exotiques et enfin des vitesses de voyage selon les moyens de transport utilisés.

Chacun des quatre chapitres est ensuite organisé de la même façon. Après une introduction générale sur la région du monde décrite et les pays clés de celle-ci, qui font chacun l'objet d'un bref paragraphe, sont proposés plusieurs gros plans sur des endroits clés ou propices aux aventures épiques de l'univers d'Indiana Jones. En complément de ces gros plans, des lieux typiques "génériques" sont décrits et cartographiés et des pistes d'aventures propres à la région géographique sont proposées, souvent avec les plans et PNJ appropriés.

Le premier chapitre de Indiana Jones and the Lands of Adventure est consacré à l'Europe (27 pages). Les gros plans en sont Budapest, le mythe du vampire, les châteaux (occupés ou abandonnés), Trieste, les formations rocheuses d'Externsteine, le castel Miramar, les ruines de Cumes, les clubs de jazz, Leningrad, les camps militaires, l'île de Gotland, Thera (l'Atlantide) et les abbayes et monastères.

Le supplément prend ensuite le cap du Moyen Orient et de l'Afrique (20 pages). Y sont plus particulièrement traités : Petra, Jerusalem, le mythe du Djinn, la Mecque, les sites de fouilles (de diverses tailles), les pyramides d'Egypte, la Vallée des Rois, la tombe de Toutankhamon et l'épée du Prêtre Jean.

Le troisième chapitre s'intéresse à l'Asie et à l'Australie (20 pages). Les gros plans de ce chapitre sont Bangkok, le mont T'ai Shan, le palais tibétain de Potala, Hong Kong et ses environs, Angkor, le pays des rêves des aborigènes australiens, Brisbane et Cape York.

Enfin, les Amériques sont la destination du quatrième et dernier chapitre de Indiana Jones and the Lands of Adventure (19 pages), avec des étapes à Antigua, dans l'épave d'un galion espagnol, à Rio de Janeiro, dans les temples d'Amérique du Sud et au Panama.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

2-Gun Bill  

Un des éléments clés des aventures d'Indiana Jones sont les décors exotiques dans lesquelles prennent place celles-ci. Le film Les Aventuriers de l'Arche Perdue nous fait ainsi voyager du Pérou à l'Egypte en passant par le Tibet. L'objectif de ce supplément est de permettre à tout MJ de faire aussi bien voyager ses joueurs. Malgré quelques points très bons, il n'y réussit toutefois que moyennement. Le problème principal de Lands of Adventure est sa volonté évidente de couvrir la Terre entière, qui conduit forcément - le supplément ne comptant pas 600 pages - à faire des choix et à traiter superficiellement de nombreux sujets. En effet, les premières pages de chaque grande partie qui expédient des pays majeurs en deux ou trois phrases sont parfois un peu ridicules. Un MJ en quête de renseignements en ressortira forcément frustré. A contrario, les descriptions détaillées d'endroits génériques et les gros plans sur un endroit précis sont bien faits. Ce supplément aurait en fait gagné à s'appeler "A Dozen Places for Adventure" et à ne garder que le principe des gros plans, qui sont eux souvent réussis. Les divers types de chantiers de fouilles ou le galion espagnol à demi-englouti sont ainsi exploitables sans plus de travail pour le MJ en quête d'inspiration.

En résumé, Lands of Adventure est un supplément qui peut s'avérer utile pour certaines informations précises mais qui est moins générateur d'idées que d'autres ouvrages du même type, comme Gurps Cliffhangers par exemple.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques