Demonix Remix

.

Références

  • Gamme : In Nomine Satanis / Magna Veritas
  • Sous-gamme : 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Idéojeux
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 2-908-765-09-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages à couverture souple.

Description

La septième extension d'INS/MV nous offre cinq scenarii et trois annexes :

  • Le premier scénario, pour anges, intitulé Arrête de sucer mon gros crayon ou il n'y a pas que la vérité qui sors de la bouche des enfants fait mener une enquête sur un dessin d'enfant, qui fera découvrir aux PJ l'existence d'un démon infiltré parmi l'équipe de Christ magazine.
  • Pourquoi les castors ont la queue plate ou c'est la merguez, merguez party ! est un scénario pour démons qui a pour but l'élimination d'un ingénieur de Renault.
  • Accroches-toi au pinceau, j'enlève l'échelle ou une grand cheminée comme ça, ça doit bien tirer ! est un scénario pour anges ou démons sur une histoire d'amour entre un ange et une démone... fous.
  • Il y a quelque chose de pourri au royaume de Chatel-Les-Roses est un scénario Magna Veritas sur une série de meurtres d'enfants.
  • C'est lundi, c'est ravioli ! ou sodomie du soir : espoir ; sodomie du matin : chagrin ou Dieu est mort, mais ne vous inquiétez pas, je suis là ! (Dominique, dans un mauvais jour...) est un scénario pour anges ou démons qui va tester la Foi des membres du groupe.

Quant aux annexes, la première évoque les pouvoirs des églises et des cathédrales, la deuxième l'histoire de Janus et Valefor (ces deux annexes ayant été reprises dans le livre de base troisième édition) et enfin la troisième offre quelques personnages prétirés peu conventionnels (un démon de Scox incarné dans un foetus... encore dans le ventre de sa mère, qu'il contrôle).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 avril 2011.

Critiques

Ainarick  

A ma connaissance il s'agissait de la première collaboration officielle des GE Ranne à un jdr. Et c'était le début d'une longue suite de succès (et quelques ratés aussi, hein :).

Qu'est ce que vous voulez que je vous dise ? Couverture superbe (si si j'assume), scénarios pour les anges, scénarios pour les démons, de l'invention, de l'humour drôle, des enquêtes prenantes, des aides de jeu essentielles, comment je peux vous le dire que c'est bien ? A noter des pjs prétirés, vous savez, comme j'aime pas, sauf que même eux ils sont biens !

Demonix Remix, c'est bon, mangez-en, allez, je vous en remets une part.

Tyss  

Je rejoins l'avis des autres, une compilation de très bons scénarios avec de bonnes aides de jeu et tout ça avec style. Une mention spéciale pour "arrête de sucer mon gros crayon" qui est LE scénario idéal de la gamme pour initier des personnes à INS voire au jdr en général.

Le seul reproche que je ferais est qu'après avoir joué tous les scénarios on se rend compte que c'est toujours un peu stéréotypé du genre "Vous venez de vous faire avoir en beauté !!, Qu'est-ce que vous faites?"

bepher  

J'ai pas mal hésité à mettre un 3. Commençons par les défauts : la couverture (couleurs hideuses), les marges, qui semblent représenter l'opposition ange/démon dans un style faisant penser à du sous-Franquin... ensuite, les aides de jeu, qui, si elles ont servi à l'époque, ne servent plus à rien. Janus/Valefor, les Eglises, les prétirés... ah, si, le prétiré de chez scox est marrant :)

A part ça, les scénars sont basiques et sympathiques. J'aime particulièrement celui avec l'abalam et le blandine qui veulent rendre les PJ tarés. Celui pour démon, avec les trois malfrats, est en dessous des autres, je trouve... biscornu, chiant pour les joueurs, pas spécialement intéressant.

Je lui mets 4 malgré tout, car à l'époque (surtout avec les ADJ), il a dû être utile, mais si vous voulez un recueil de scénar basique, orientez-vous plutôt vers old school : des ADJ plus utiles, plus de pages, un rapport quantité de texte/page plus intéressant, pour quasiment le même prix...

Xephaen  

Nouvelle extension proposant deux aides de jeu ainsi qu'une pléthore de scénarios.

L'aide de jeu sur les Eglises est amusante mais fait un peu gadget, quand à l'autre : elle est de toute première bourre et offre l'opportunité de monter une campagne des plus intéressantes.

Les scénarios, ce sont eux qui justifient l'achat du supplément. Très bien écrits, la qualité se suit du début à la fin, à part "pourquoi les castors ont la queue plate" que je trouve un peu en dessous de la moyenne.

Le tout est agrémenté de dessins. Seule ombre au tableau : les personnages pré-tirés que les auteurs ont visiblement décidé de mettre dans chaque supplément.

En bref, un supplément qu'il est intéressant d'acquérir, surtout si on est un MJ débutant.

Belial  

Ah Demonix Remix, en voilà une extension INS/MV qu'elle est bonne! Une de plus! Et là, sans crier gare, je sors le 5/5. Oui mesdames et messieurs, j'ose!

Demonix Remix c'est la toute première extension avec G.E. Ranne aux commandes. Le début de l'Age d'Or en quelque sorte. Après la première salve de suppléments estampillés Croc et Mathias Twardowski, nous offrant des scénarios déjantés, surprenants, pleins de vie et de créativité, arrive la période G.E. Ranne: des enquêtes souvent subtiles, du clair-obscur, le côté humain des Anges et des Démons qui transparait plus qu'avant. C'est fin, intelligent et c'est tout simplement bon, pas forcément mieux qu'avant mais une évolution bienvenue.

Alors au menu nous avons surtout cinq scénarios de très bonne facture, que je pourrais sortir à n'importe quelle table, qui font se gratter les tempes et sont, il faut le dire, peu dirigistes:

  • Arrête de sucer mon gros crayon: un scénario MV qui verra nos joueurs enquêter sur le meurtre d'un Ange en partant d'un dessin d'enfant. Très bon, bien amené, un scénario d'enquête bien fichu et de facture assez classique.
  • Pourquoi les castors ont la queue plate: un scénario INS où les joueurs se verront commanditer le meurtre d'un ingénieur. Idem: c'est très bien construit.
  • Accroche-toi au pinceau, j'enlève l'échelle: un scénario pour INS/MV où les joueurs seront affectés à une maison de repos pas comme les autres. Un des plus intéressants, un peu facile peut-être, mais peut déboucher sur une scène finale d'anthologie.
  • Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Chatel-les-Roses: un scénario pour MV où nos Anges devront mettre fin à une série de crimes sur fond d'élections municipales. Un demi-ton en-dessous des autres, certains pouvoirs angéliques peuvent le rendre facile.
  • C'est Lundi, c'est ravioli! Un scénario peu commun pour INS/MV qui enverront nos winners en Pologne assister à une négociation de haut vol. Clairement hors norme, j'aime beaucoup.

Et à cela viennent s'ajouter deux aides de jeu: une sur les églises en tant que PNJ à part à entière du jeu, l'autre sur Janus/Valefor. Aucune des deux ne révolutionne le jeu mais lui apporte toujours un peu de profondeur. S'ensuit la sempiternelle (ouf, c'est la dernière) section sur les PNJ prêts à jouer, un peu plus  fouillée et originale que d'habitude.

En somme un très bon supplément, gavé de scénarios plus que satisfaisants sur lesquels il ne faut pas, à mon sens, faire l'impasse.

 

Critique écrite en septembre 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques