Contenu | Menu | Recherche

Where there's a whip, there's a way !

Witch Finders

.

Références

  • Gamme : Hunter : the Vigil
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2008
  • EAN/ISBN : 978-158846-722-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide en bichromie (vert) de 226 pages.

Description

Witch Finders commence par la première partie (6 pages) d’une nouvelle intitulée Following Harriet. Puis le chapitre Introduction (4 pages) permet de fixer les bases de la magie dans l’univers de Hunter the Vigil, notamment de clarifier son rapport à Mage the Awakening. Il contient aussi un rapide survol du contenu.

Le premier chapitre, A History of Witch (40 pages), présente l’histoire de la lutte entre les hunters et les sorciers. La présentation fait penser à un cours d’histoire parsemé de documents. Chaque période abordée est agrémentée de plusieurs accroches de scénarios. Il est suivi par la seconde partie de la nouvelle Following Harriet (6 pages).

Le chapitre deux, Call and response (52 pages), permet d’ancrer la lutte dans le background des organisations (compacts, conspiracies) présentées dans le livre de base. Pour chacune d’elles, des accroches de scénarios sont présentées. Ce chapitre apporte aussi trois compacts (Division Six, Keepers of the Source, The Promethean Brotherhood) et une conspiracy (Knights of Saint George). Après quoi vient Following Harriet, troisième partie (4 pages).

Le chapitre trois, Magic Tricks (52 pages), contient un catalogue de Tactics, Merits, Endowments et un système de magie spécifique pour Hunter the Vigil. Ce système est basé sur des Mysteries, Spells mais peut être remplacé ou complété avec Mage the Awakening et Second Sight. S'ensuit la quatrième et dernière partie de la nouvelle Following Harriet (4 pages).

Le chapitre quatre, Spellbound (50 pages), continue à ancrer la lutte dans l’univers grâce à des éléments de background pour Philadelphie (lieux, artefacts et personnages). En plus, des conseils de maîtrise sont donnés afin de transmettre ce nouveau pan de l’univers et son ambiance.

Cette fiche a été rédigée le 9 janvier 2010.  Dernière mise à jour le 2 mai 2014.

Critiques

batronoban  

La note maximale pour un supplément bourré d'idées utiles. 

La forme :

Un livre vraiment beau, vraiment solide, vraiment glauque. Très bien illustré, avec de nombreuses histoires et légendes présentées sous la forme de vrais faux documents, on plonge dans les bas-fonds du Monde des Ténèbres rien qu'avec la qualité de la mise en page.

Le fond :

Le premier chapitre nous dresse un portrait chronologique des sorciers et autres créatures manipulant la magie depuis la nuit des temps jusqu'à nos jours, le tout pour chaque grande période complété de tas d'idées de scénarios.

Ensuite on a un découpage par faction, point de vue par point de vue ; un peu embêtant, c'est vrai, mais on y trouve quand même là aussi des idées de scénarios spécifiques aux compacts.

Je m'étonne toujours de voir à quel point les suppléments de cette gamme sont gros. Vraiment gros. Presque 230 pages chacun, du coup on a une quantité impressionnante d'informations.

On nous dévoile encore un peu plus l'histoire de chaque faction, ses secrets, mais aussi l'histoire de Philadelphie, ville développée pour le jeu. Entre le nouveau système tout-en-un du MJ pour créer les sorts comme on veut et la myriade de PNJs décrits en détail, j'en ai eu pour mon argent, je vous le dis. Notez que les récits qui entrecoupent les chapitres reprennent des personnages et intrigues déjà croisées dans d'autres gammes, comme Shadows of the UK notamment ou les clanbooks. Ben oui, c'est les mêmes auteurs.

Du matos, y'en a aussi : des objets, flingues, drogues et tout ce que vous pouvez imaginer pour rendre service à nos chasseurs et compléter l'arsenal du livre de base, tout y est, conçu spécifiquement pour traquer des sorciers.

Mention spéciale à deux des nouvelles factions présentées ici : les Chevaliers de St George et la Division 6, ils m'ont donné très envie de les mettre en scène. Les Chevaliers sont très curieux, une sorte de société secrète mystique qui marche sur la corde raide, avec un lien assez spécial avec l'univers de Mage. La Division 6 est assez simpliste, mais j'aime bien le style : une conspiration gouvernementale, assez différente de celle du livre de base.

Mais le meilleur dans ce supplément, c'est qu'il vous dit : FUCK Mage Awakening, voici les outils et les idées pour lancer une campagne qui surprendra vos joueurs, pas besoin de se baser sur Awakening pour faire vos scénarios et vos PNJs, car justement, l'intérêt est qu'ils sortent de l'ordinaire. Soyez libres. Et effectivement, connaitre et avoir Mage n'est que peu utile pour utiliser ce Witch Finders, puisque tout est fait pour qu'il soit un manuel indépendant pour créer vos PNJs sorciers. Du très, très bon boulot, et pour avoir lu le reste de la gamme, le niveau est resté le même jusqu'au bout...

Voilà, 5/5

Critique écrite en juillet 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques