Contenu | Menu | Recherche

Well, my days of not taking you seriously are certainly coming to a middle

Strangers - Les Entités Cosmiques

.

Références

  • Gamme : Hexagon Universe
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2014
  • EAN/ISBN : 978-2-918045-81-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages à couverture souple au format 16 x 24 cm.

Description

Strangers vol.1 les Entités Cosmiques est un supplément pour le jeu Hexagon Universe. Il est consacré à des entités de très grande puissance de l'univers Hexagon, du genre que les personnages (PJ) ne peuvent espérer affronter, que l'on rencontre dans la série Strangers, composée autour de héros puissants et opérant souvent hors de la planète.

Après deux pages pour les titre, crédits et sommaire, Les Entités Cosmiques (12 pages) décrit les fondements de l'univers Hexagon, l'Hendécagramme regroupant l'univers auquel appartient la Terre, les univers parallèles, etc., et qui voisine avec d'autres ensembles de même type en un Multivers. Le principe des entités à ce point puissantes est discuté, avec l'exemple de l'Equation, une entité en quête de sa propre raison d'être. Ce chapitre discute également de comment les PJ peuvent réellement interagir avec de telles créatures, interaction qui passera plutôt par le biais des serviteurs de celles-ci que par les entités elles mêmes.

Les chapitres suivants décrivent quatre groupes d'entités hors de mesure avec l'humanité. Ils suivent plus ou moins la même structure : décrire le contexte dans lequel ces créatures sont apparues, leur origine, leur organisation éventuelle et leurs objectifs. Leurs serviteurs ou agents sont également décrits en détail dans la deuxième partie des chapitres. Enfin la façon dont ces entités peuvent intervenir dans une campagne est abordée pour terminer les chapitres.

Les Sopharques (22 pages) sont l'humanité d'un futur lointain, capables d'appréhender le Temps (dit Fractal) de façon absolument unique, et prêts à intervenir pour que le déroulement menant à leur existence ne soit pas altéré. Pour leur venir en aide, les Sopharques ont créé un corps d'agents appelés Invariants, auquel appartenait le héros Tanka, fondateur du CLASH et des Strangers. Les Sopharques les plus actifs, à l'initiative de la création du corps des Invariants sont décrits, ainsi qu'un de leurs adversaires récurrents. La section sur les Invariants inclut la fiche de Tanka.

Les Tours (30 pages) ont été construites par les Premiers, la première espèce intelligente de l'univers, capable de prouesses scientifiques et techniques, notamment le Pont sur les Etoiles, reliant plusieurs galaxies entre elles. Confrontés à une autre espèce venue d'un autre univers, les Premiers durent construire des armes spatiales de la taille d'une planète et capables d'annihiler une étoile, pour les affronter. Leurs esprits furent ensuite transférés dans ces armes qu'on appela les Tours. Afin de protéger le Pont, furent créés les Gardiens du Pont sur les Etoiles, un corps de soldats d'une puissance énorme. L'un d'eux, Starlock, finit par déserter et vint sur Terre. Sa fiche, ainsi que celle d'un de ses anciens frères d'armes nommé Starcyb, sont fournies dans ce chapitre.

Le Grand Mental et L'Universalité (48 pages) sont deux principes cosmiques symbolisant l'Ordre et le Chaos, engagés dans un match éternel visant à déterminer lequel contrôlera le plus de planètes. Pour cela la Grand Mental envoie des Hérauts sur ces planètes, chargés de semer la destruction pour qu'ensuite s'instaure un ordre répressif, auxquels l'Universalité oppose des Prédestinés, pris parmi les populations de chaque planète. De par son importance dans l'univers, la Terre a déjà été l'enjeu de deux tentatives du Grand Mental (alors que normalement une seule tentative est supposée déterminer le futur de la planète), l'une menée par Wampus et la seconde par l'Autre, toutes deux déjouées par Jean Sten et Jean Vlad, et il semble qu'une troisième tentative soit en préparation. Le chapitre inclut des fiches des Hérauts et des Prédestinés, ainsi que de ceux qui préparent la prochaine tentative du Grand Mental.

Les Constructeurs de Zade (22 pages) sont une race venue d'une autre galaxie avec leur planète transformée en vaisseau spatial et convertie en une immense usine de production d'armes, qu'ils vendent à ceux qui peuvent se les payer. Ils ont disparu depuis longtemps mais ont laissé derrière eux des armes diverses techniques ou vivantes. Le chapitre présente les fiches de certaines armes et de ceux qui les utilisent comme Blaue Licht, la super-vilaine nazi, ainsi que les armes vivantes appelées Salamandrites.

Enfin Synopsis (8 pages) propose deux courts scénarios à développer :

  • Le Collecteur envoie une équipe du CLASH enquêter sur la disparition de l'ensemble de la population d'un petit village de Sibérie. Le fait que l'un des habitants soit l'objectif d'une expédition parallèle va pimenter la situation.
  • L'Arche Perdue, une création de Zade, provoque l'irruption en ville de dinosaures et autres créatures d'un autre temps. Les gérer et arrêter ce phénomène va être du ressort des PJ.

Cet ouvrage a fait l'objet d'un tirage spécial de 200 exemplaires. Il était accompagné d'un livret séparé de 24 pages à couverture souple, au même format, contenant une BD relatant l'origine de Starlock. Cet épisode est écrit par Jean-Marc Lofficier et dessiné par Mariano De La Torre.

Cette fiche a été rédigée le 13 septembre 2014.  Dernière mise à jour le 2 novembre 2014.

Critiques

Gridal  

Encore un excellent supplément pour Hexagon Universe. Cette fois, les auteurs nous emmènent dans l'espace, pour y rencontrer des civilisations inconnues et des entités aux pouvoirs quasi infinis.

La présentation reste celle du reste de la gamme, et c'est tant mieux. Chaque chapitre nous présente donc une entité cosmique, une race extraterrestre, un peuple... Il y a un historique complet, les fiches techniques de personnages célèbres, des conseils pour intégrer ces thèmes dans une campagne, et, quand c'est possible, des règles pour créer un PJ issu de ces civilisations extraterrestres.

J'aime beaucoup les deux synopsis présentés. J'ai fait jouer "L'arche perdue" à mon groupe habituel d'Hexagon Universe et les joueurs ont adoré. De toute manière, un scénario où on se fout sur la gueule avec un T-rex ne peut pas être mauvais.

Pourquoi une note de 4 et pas de 5 ? Rien de bien grave, mais j'ai trouvé que le tout était moins directement et facilement utilisable en jeu. Là où le supplément Hexagon avec les organisations criminelles présentées dans le livret de l'écran permettent sans effort d'imaginer des tonnes de scénarios, ce qui est présenté ici me paraît un peu plus "déconnecté" de la réalité du jeu. Ce qui quelque part est normal, on parle quand même d'entités cosmiques exceptionnelles. Mais oui, intégrer ces entités dans une campagne Hexagon Universe demandera du boulot au MJ, et ne sera jamais anodin.

Mais si vous avez envie d'envoyer les personnages de vos joueurs voyager dans les étoiles, ce supplément est vraiment génial et bourré d'idées !

Critique écrite en août 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques