Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Zombie Apocalypse

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages couleur à couverture rigide.

Description

La gamme El Fin del Mundo présente des jeux tournant autour du thème de l'apocalypse, chacun d'eux étant prévu pour aborder un type d'apocalypse, et le premier est consacré au thème, fort classique depuis sa création par George Romero, mais surtout maintes fois utilisé à l'écran et dans divers media depuis quelques années, de l'invasion de zombies.

Le livre Apocalypse Zombie s'ouvre sur les titres crédits et sommaire (5 pages dont une illustration double page et une page ne comportant qu'un logo). Par la suite chaque chapitre des règles s'ouvre sur une illustration double page et une page ne comportant qu'une citation. Le premier chapitre, Introduction (8 pages), présente le jeu de rôle, l'organisation du livre et la raison du choix des zombies. Cette version américaine présente un système différent de la version originale espagnole.

Le deuxième chapitre, Jouer une Partie (24 pages), passe en revue le système de résolution d'actions sur 4 pages. La création des personnages occupe ensuite 4 pages, dont une détaillant la structure de la feuille de PJ. Le système de Traits positifs/négatifs (2 pages), l'équipement (3 pages) suivent. Enfin les huit pages restantes se partagent à égalité entre le système de dommages/récupération et le système de gestion des conflits. Diriger une Partie (10 pages), le troisième chapitre, donne des conseils au MJ pour bâtir une histoire (3 pages), gérer les tests de résolution (2 pages), les PNJ (1 page) et une campagne (1 page).

Le quatrième chapitre (soit la deuxième partie de l'ouvrage) présente cinq types d'apocalypse zombies, selon un schéma expliqué sur une page. Ces présentations sont toutes faites sur le même modèle, en deux parties s'ouvrant chacune sur une illustration pleine page :

  • Apocalypse (12 pages) découpé en L'Experience (comment tout commence), La Vérité (la nature des zombies et les développements de l'histoire) et Chronologie (sur quelques années, récapitulées en une page) puis une demi-douzaine de lieux propices à rebondissements avec pour chaque des embryons d'idées en une phrase pour les utiliser, et enfin les fiches techniques de quelques créatures.

  • Post-Apocalypse (6 pages) présente le monde tel qu'il est après la Timeline de la section précédente, avec des pistes sur le type d'aventures que l'on peut y jouer et, encore, quelques lieux et créatures.

Les cinq types d'Apocalypse proposés sont :

  • La Nuit du Météore (Night of the Meteor) postule l'irruption sur Terre d'une radiation apportée par un énorme météorite qui se désagrège dans l'atmosphère, qui ranime les fonctions cérébrales des créatures mortes, humaines ou animales. Quelques années après la catastrophe, une entreprise qui a réussi à trouver un remède a pris le contrôle total du monde et diverses personnes organisent la résistance contre cet état totalitaire.

  • L'Enfer Affiche Complet (No Room In Hell) voit les morts se relever, sans explication, pour finalement anéantir la civilisation. Au bout de quelques années, dans un monde parcourus par les morts-vivants, il subsiste quelques communautés essentiellement religieuses, des groupes survivalistes et éventuellement des refuges où des militaires continuent d'abriter des civils.

  • Pandémie (Pandemic) prend le parti d'infectés à la manière de 28 Jours Plus tard. Le monde d'Après obligera les survivants à tenter d'éviter tant les infectés encore vivants que les divers gangs qui se sont arrogés un territoire.

  • Un Silence de Mort (It Ends With a Whisper) revient à la base du phénomène zombies en postulant une guerre de grands prêtres vaudous capables de contrôler les esprits et de relever les morts contre la monde moderne. Quelques années plus tard, le monde est revenu à un état rustique auquel ne s'opposent que quelques poches de survivants décidés à continuer de préserver l'ancienne civilisation.

  • Sous la Peau (Under The Skin) part dans la SF avec des parasites pénétrant le corps d'humains et d'animaux pour en faire des monstres affamés. Quelques années après l'éradication des créatures par l'emploi de la totalité des réserves d'armes thermonucléaires, les survivants se terrent dans des abris dont ils ne sortent que pour chercher de quoi subvenir à leurs besoins.

L'ouvrage se termine sur un Index (2 pages) et une feuille de personnage (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 23 janvier 2015.  Dernière mise à jour le 17 juillet 2015.

Critiques

Erdnael  

Très bon jeu de rôle, particulièrement simpliste, voir "simulationniste" si vous me passez l'expression.

Le système de règles est minimaliste et très rapide à comprendre (à vrai dire, en deux heures de lecture sérieuse, on maîtrise totalement le jeu) et cela me plaît beaucoup !

Les illustrations ne sont pas magnifiques mais donnent une ambiance "fin du monde" très agréable tout en étant discrètes et pertinentes.

Seul petit problème que je note : lpages du livre ne sont pas blanches mais légèrement brunies pour donner un effet de vieux papier, cela rend très bien avec l'ambiance du livre mais pose un souci car sur ces mêmes pages sont aussi imprimés de petites particules de poussière ou autre, toujours dans le but de donner une ambiance au livre. Or si ces particules sont rares, elles sont mal réparties et beaucoup sont situées pile sur une lettre ou entre deux mots, ça peut paraître ridicule dit comme ça, mais c'est parfois gênant pour la lecture.

Critique écrite en octobre 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :