Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Out of the Dark

.

Références

  • Gamme : Fifth Cycle
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Shield Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre de 32 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément, vendu à l'origine avec le livre de base, détaille les moeurs sexuelles des principales races de Dolphinia.

Le livre commence par une Introduction, adressée au Vice-roi de Dolphinia, qui présente l'ouvrage. Le chapitre sur les elfes raconte leur initiation à l'âge adulte, qui est également une initiation sexuelle. Le chapitre sur les nains raconte comment les nains ne peuvent faire l'amour qu'en suivant les instructions du livre "The Manual of Internal and External Biological Discourse", pourquoi les nains mariés ont des tresses dans leur barbe, et ce qu'est "The Iron Gauntlet" : leur moyen de contraception.

Le chapitre sur les Waerlinga, sorte de hobbits, expliquent comment ils pallient leur manque de vigueur physique par des artefacts divers et le succès que ces objets rencontrent même chez les autres races. Les Glynna (hommes volants) quant à eux, forment des ménages curieux composés d'un mâle et deux femelles. Leur accouplements acrobatiques en plein ciel sont également décrits.

Les Maritans (hommes aquatiques), à l'instar des saumons, retournent à leur lieu de naissance pour copuler en groupe et pondre leurs oeufs. Les Gnashings (hommes-chiens) ont une danse nuptiale sous la forme d'un combat après lequel le vainqueur peut abuser à sa guise du vaincu. Les Purrtiers (hommes-chats) sont quant à eux polygames mais néanmoins fidèles.

Le chapitre sur les Esuroth (hommes-lézards) raconte comment le mâle et la femelle délimitent un territoire qu'ils défendront férocement, le temps de fertiliser les oeufs. Les Gobelins explique ont un mode de reproduction qui ressemble à celui des fourmis ou des mantes religieuses : l'énorme Reine-Gobelin dévore ses malheureux amants après l'accouplement. Les Tharka (hommes-mouches) ont une façon d'attirer la femelle assez singulière : avec un gros cadavre animal pourrissant. Le chapitre sur les Hobgobelins explique que ceux-ci ayant un sens du toucher très développé, ils sont friands de crèmes diverses et sous-vêtements de luxe, et que leurs relations sont très tendres. Par contre, les Orcs, ont des relations plutôt violentes et c'est la femelle qui domine, à grands coups de fouet et de bottes en cuir clouté.

Le chapitre sur les Syltari raconte comment les femelles de ces hommes-rats, lorsqu'elles sont en chaleur, peuvent épuiser une dizaine de partenaires avant d'être satisfaites... Les Bellach quant à eux font l'amour pendus au plafond. Ce sont en effet des sortes d'hommes chauve-souris sans ailes. En outre, c'est une des rares races à prendre soin de ses enfants quand ils sont handicapés. Les Vultiers sont des hommes-vautours, et leur façon de s'accoupler en chute libre est également acrobatique...

L¿ouvrage se termine sur une page de descriptions de plusieurs maladies sexuellement transmissibles, et une une liste de potions diverses, utiles aux amants. Une conclusion explique comment les auteurs ont fait pour enquêter : ce sont en fait des magiciens polymorphes...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

soner du  

On peut considérer que ce livre ne sert à rien, sinon à se poiler un bon coup, et de ce côté là c'est plutôt réussi. Les chapitres sur les Nains, les Waerlinga et les Orcs sont vraiment à mourir de rire, et c'est tout à fait voulu. Les illustrations sont assez chastes, et en général très marrantes malgré leur aspect un peu amateur.

Sinon, en prenant ce livre au premier degré, on peut y acquérir un point de vue supplémentaire sur la psychologie des races de ce monde, puisqu'on aborde là leur comportement le plus privé. Et, là aussi, on peut dire que c'est un bon livre, qui éclaire de nouvelles facettes des races originales de Fifth Cycle. De plus, c'est très bien écrit, avec un humour assez fin.

En bref, une excellente lecture. Si un jour il vous prend l'idée d'investir dans "Fifth Cycle", chercher en priorité le package contenant "Out of the Dark" !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques