Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Ascenseur pour Ailleurs

.

Références

  • Gamme : Feng Shui
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 2000
  • EAN/ISBN : 2-912979-20-X
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

L'Entremonde, ou Royaume Inférieur, est un élément-clé de la guerre secrète que se livrent les factions à travers les jonctions (69, 1850, 1996, et 2056). En effet, tous les portails temporels mènent à ce no man's land entre les dimensions, et le groupe qui contrôlerait ce territoire serait en mesure de limiter les allées et venues de ses ennemis, tout en ayant les coudées franches pour voyager dans le temps. Toutes les organisations participant à la guerre secrète ont donc un pied dans l'Entremonde, mais on y trouve aussi tous les guerriers secrets chassés par un paradoxe temporel du monde "normal". C'est le cas des Quatre Monarques, qui en un temps qui n'existe plus controllèrent le monde, mais qui durent se réfugier dans le Royaume Inférieur suite à une action du Pinacle en 1850 qui les bannit de l'Histoire.

Ce supplément décrit donc ce monde, ses occupants excentriques, et ses lois physiques fantaisistes défiant toute rationalité. On y trouvera des rois-sorciers en exil, une forêt hantée par les fantômes de toutes les guerres de l'humanité, un groupe de rap/punk plutôt engagé, un passage vers l'Enfer, et bien d'autres choses encore. L'ouvrage se compose de quatre parties :

- Une introduction écrite avec gouaille présente le Royaume Inférieur, sa géographie, et ses habitants. Le texte est suivi de quatre plans pleine-page, qui représentent chacun des quatre niveaux de l'Entremonde.

- Les Quatre Monarques sont le sujet de la partie suivante : on trouvera l'agencement de leurs palais, l'organisation de leurs forces, la présentation de leurs buts, et les caractéristiques de leurs hommes. En bonus, est livrée la description de Lord Shih, leur mystérieux mentor.

- Batailles Secrètes fait le point sur la présence des factions dans le Royaume Inférieur : le QG de chacune d'entre elles est décrit, ainsi que ses objectifs et ses tactiques habituelles. Le Centre de Retraitement de la Biomasse, le Moyeu, la Décharge, le Temple de la Méditation Infinie, Guiyu Zui, et la Jungle Silencieuse, sont ainsi passés en revue.

- Le reste du monde inférieur présente trois groupes de l'Entremonde plutôt originaux (La Société de la Délivrance Inattendue, la Fraternité des Champions Hébreux, et Double Face) et quelques indépendants hors du commun.
Le reste du chapitre est consacré à la description de lieux intéressants : MITV, le Bar du Génocide, l'hôtel Escher, la Mer sans Soleil, Xanadu, le Pinballhalla, les Arènes de Sang, la Forêt des Bannières Tombées, et les Choses. Chacun de ces lieux plutôt surprenants permettra aux MJ de prendre la mesure du Monde Inférieur et de créer des aventures les mettant en scène : comme d'habitude, puisque nous sommes à Feng Shui, les bâtiments sont présentés dans l'optique de s'y battre ou de les faire exploser.

- Enfin, la VF contient un erratum qui présente un schtick qui avait été oublié de Retour en Grâce.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 mai 2010.

Critiques

Munin  

A première vue, la VO m'avait donné l'impression d'un fourre-tout hétéroclite à destination des MJs sans imagination. Une lecture attentive de la VF m'a cependant fait changer d'avis.

Comme c'était le cas pour la Nouvelle Chair, Ascenseur pour ailleurs est un stimulant puissant, un booster pour les scénarios. Ecrit avec la verve habituelle des ouvrages de Feng Shui (et correctement traduit), il donne au MJ quantité d'informations sur les factions, sur la guerre secrète, et la vie dans l'Entremonde. Les idées de scènes d'action, d'aventures, et d'interactions avec les PNJs, jaillisssent à la lecture de l'ouvrage. J'ai par exemple beaucoup aimé les quelques lignes sur l'agriculture dans le Monde Inférieur, qui m'ont donné immédiatement la base d'un scénario.

Bref, les auteurs lâchent leur tête avec un enthousiasme contagieux, et on a qu'une seule envie : les imiter. Au final, on a un supplément pas indispensable (comme les autres suppléments de Feng Shui), mais dont il serait très dommage de se passer.

Olivier Saraja  

Voilà un supplément bien difficile à cerner dans un premier temps, car il reflète assez bien la désorganisation bordélique et changeante de l'Entremonde. On sent bien que c'est un monde mouvant et changeant, peuplé par des réfugiés de lignes lignes temporelles effacées, qui sont autant d'invitations à des ajouts personnels. Les descriptions sont claires et amusantes et lèvent le voile sur des sites de l'Entremonde dont on avait vaguement entendu parler jusqu'alors (la Décharge, les Pagodes, le Centre de Retraitement de la Biomasse, le Moyeu, le Bar du Génocide, etc...).

Bizarrement, il n'y a eu qu'après la sortie de ce supplément que j'ai eu envie d'envoyer mes joueurs explorer l'Entremonde, car jusqu'à présent il s'agissait plutôt d'une antichambre vers d'autres jonctions dont j'avais découragé, par peur de ne pas savoir qu'y mettre, l'exploration. Désormais, une partie sur deux consiste pratiquement à découvrir un lieu, une faction, une personnalité de l'Entremonde, et cela aide à structurer ma campagne en apportant des sources d'information, des alliés, des ennemis, et tout un écosystème cohérent. Bref, je m'éclate désormais à faire jouer quantité de scènes dans l'Entremonde, et plus aucun voyage vers une autre Jonction n'est plus un acte anodin.

Ce supplément est bon. Très bon. Mon seul regret est que l'on n'en sache pas plus sur Lusignan et que les caractéristiques des Quatres Monarques ne soient pas communiquées. Je sais qu'ils ne sont pas prévus pur une confrontation, mais au moins celles de la Reine de la Pagode de Glace auraient été utiles pour qui fait jouer des Dragons....

Bonne lecture et bon jeu!

Inquisitor  

« Ascenseur pour ailleurs », un titre qui en dit long...

 

Le Monde Inférieur est une des « jonctions » les plus amusantes à jouer: le monde y est en perpétuelle évolution, toutes les époques s'y croisent et les lois physiques elles-mêmes se trouvent altérées. Aussi y a-t-il beaucoup à attendre d'un supplément pour qu'il réussisse à proposer quelque chose de cohérent.

On peut dire que le pari est relevé! Le supplément ne contient que du contexte et se montre très complet: la position de chaque faction dans le Monde Inférieur est décrite ; il s'agit bien entendu des factions « classiques » (Pinacle, Mangeurs de Lotus...) mais aussi d'une foule d'autres groupes et personnages ayant trouvé refuge au sein du Royaume. Par ailleurs, toutes les caractéristiques des PNJ sont décrites, ce qui se montre fort pratique au moment d'écrire un scénario.

Et que serait le Monde Inférieur sans ses innombrables lieux folkloriques (mention spéciale à la Forêt des Bannières Tombées et l'Hôtel Escher)! A ce titre, entre les textes narratifs, les descriptions et les encadrés, le MJ a l'embarras du choix quand il s'agit de débuter ou de pimenter une aventure, c'est là évidemment la grande force de ce supplément.

 

En définitive, un très bon supplément qui permet de pleinement tirer parti de ce que le Monde Inférieur offre. Ce que j'apprécie particulièrement avec cet ouvrage c'est qu'il se montre simple, clair et va droit au but: le contexte, exit donc les « bonus » de règles qui auraient cherché à justifier l'achat de ce supplément. « Ascenseur pour ailleurs » a fait du Monde Inférieur une de mes jonctions préférées!

Critique écrite en mai 2009.

 

Avant, quand j'étais encore tout petit, je trouvais que l'univers de Feng Shui était un joyeux bordel! Bah maintenant que j'ai vu à quoi pouvait ressembler le Monde Inférieur je comprends mieux pourquoi. En fait, au-dessus c'est plutôt calme...

Ascenseur pour Ailleurs est donc la traduction tant attendue d'Elevator to the Netherworld, un supplément entièrement consacré à l'Entremonde, sa géographie, ses particularités et les forces en présence. Il aura fallu attendre une petite année pour que paraissent les 126 pages de ce site stratégique - car bien entendu, sans Monde Inférieur, pas de Guerre Secrète! L'introduction permet de se faire une idée de la configuration des lieux. Écrite dans le style romancé toujours aussi percutant de Feng Shui, l'ambiance colorée qu'elle instille vous plonge directement dans l'ambiance. Mais c'est à peu près tout pour les descriptions générales car le reste fait référence à des groupes ou des lieux précis. Ensuite, pour les détails, il faut voir les différents chapitres: les Quatre Monarques, les acteurs de la Guerre Secrète, d'autres factions ou sites du Monde Inférieur et puis basta! À chaque fois on retrouve quasiment les mêmes éléments, à savoir quelques notes sur la géographie des lieux, l'organisation et les plans à plus ou moins long terme, une description fouillée des personnages les plus importants et de la chair à canon.

Que ce soit pour les monarques ou pour les autres groupes c'est pareil! On ne s'embarrasse pas de détails et l'on file droit à l'essentiel; mais l'essentiel, ce ne sont parfois que des détails si vous voyez c'que j'veux dire... Bref, comme à l'accoutumée, pas la peine de rechercher l'exhaustivité sur le Monde Inférieur, vous ne trouverez que de l'ambiance et du concret sur toutes les implantations des différentes jonctions en compétition, mais aussi sur toutes les curiosités locales qui méritent vraiment le détour.

Et c'est bien suffisant pour un supplément qui reste dans la droite ligne des précédents.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :