Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Spherewalker

.

Références

  • Gamme : Everway
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Rubicon Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 0-9653679-0-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 132 pages en noir et blanc, à couverture souple.

Description

La boîte de base d'Everway, si elle décrivait en détail le système et les principes du jeu, était peu prolixe sur l'univers de jeu lui-même. A part le principe des portails et des sphères ainsi qu'une description succincte d'Everway elle-même et de ses familles, le jeu ne proposait pas d'univers décrit à proprement parler. Ce rôle est dévolu à Spherewalker, premier supplément dévolu à la gamme.

Spherewalker est un supplément de setting pur, c'est à dire qu'il ne présente aucune caractéristique chiffrée, aucune règle, uniquement du descriptif. Il se présente sous la forme d'un glossaire de termes, personnages, objets ou légendes des sphères.

L'ouvrage débute par une préface d'une page de Jonathan Tweet (l'auteur d'Everway) puis une préface d'une page de Greg Stolze lui-même, puis une introduction de Greg Stolze sur deux pages. Ensuite commence le glossaire proprement dit, sur 124 pages, puis une postface de deux pages et les crédits sur deux pages également.

Le glossaire comporte 113 entrées, de "Absolvers", une espèce d'étranges immortels à "Winterwater", une eau ensorcelée qui gèle le sang de celui qui la boit. Chaque entrée est soit explicitée de manière neutre, soit narrée par un personnage, soit présentée comme des notes érudites. Dans les deux derniers cas, les sources sont citées en préambule, et certaines entrées, comme celle sur les "Basahn", peuple de marchands qui voyagent de sphère en sphère, sont décrites par plusieurs protagonistes ayant parfois des points de vue divergents. Les entrées font entre quelques paragraphes et quelques pages, et se terminent par une liste des autres entrées en rapport du glossaire.

Les items décrits sont très disparates, et peuvent aller de peuples ou d'organisations, comme les Marchands Bleus ("Blues Merchants") ou les Nées du Printemps ("Springborn") à des lieux, comme L'Empire Glorieux ("Glorious Empire") en passant par des objets de légende, des créatures, des mythes, des plantes et des maladies.

Comme on peut s'en douter, les descriptions ne sont pas cloisonnées et beaucoup font référence à d'autres passages de l'ouvrage. Collectivement, elles créent une image de l'univers de jeu qui, sans être précisément détaillée comme dans des suppléments plus classiques, permet néanmoins de sentir cet univers. Ainsi, au fil des pages, vous apprendrez ce que sont devenus les Dragons de légende, comment l'un d'entre eux survit encore, vous découvrirez la légende de Dragonbane, l'épée qui tua Rasmadahan, etc. Vous en apprendrez plus sur les morts-vivants, leurs différentes natures et l'Ordre du Clou d'Argent ("Order of the Silver Nail") qui a juré leur extermination. Vous comprendrez pourquoi les Marchands Rouges et les Marchands Bleus qui ne formaient autrefois qu'un peuple sont aujourd'hui les pires ennemis.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2010.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.