Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Tombeau de Weitling le Juste (Le)

.

Références

  • Gamme : Dodécaèdre (Le)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Frightful Hobgoblin
  • Langue : français
  • Date de publication : août 2013
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 20 pages.

Description

La couverture est inspirée par les scénarios classiques de TSR et précise que ce scénario est destiné à des personnages « de niveau 1 à 3 ». Ecrit selon les codes d’AD&D 1, le scénario est, selon l’auteur, compatible avec tous les jeux OSR. Il débute dans la ville de Bracce, l’une des onze cités du Consulat, décrite dans le supplément du même nom.

La première page est consacrée à l’introduction. Deux entrées en matière sont proposées : dans la première, les personnages sont recrutés par un antiquaire de la cité ; dans l’autre, ils sont contactés par un érudit nain. Dans les deux cas, il s’agit d’explorer la tombe d’un héros nain du nom de Weitling le Juste et de récupérer son légendaire marteau. Les deux pages qui suivent (rumeurs et informations) sont consacrées au voyage jusqu’à la tombe : sont présentés les rumeurs que les personnages sont susceptibles de glaner, le voyage jusqu’au village de Pericollo, ainsi que les conséquences imprévues d’une expédition précédente dans la tombe.

La suite du module est consacré à la description du tombeau. Une page (niveau 0) est dédiée à l’entrée dans la tombe dont un plan de coupe permet de comprendre que ses six niveaux s’organisent autour d’un puits de mine. Chaque niveau est ensuite décrit en quelques pages au moyen d’une carte numérotée, chaque numéro sur la carte renvoyant à une salle et/ou à une rencontre. Le premier niveau est décrit en trois pages, les autres niveaux en deux pages. Enfin, la dernière page est consacrée à cinq aventuriers pré-tirés.

A part la couverture dont l’illustrateur n’est pas crédité, le module ne contient aucune illustration autre que les cartes.

Cette fiche a été rédigée le 16 mars 2014.  Dernière mise à jour le 25 mars 2014.

Critiques

Ivryen  

Le petit truc en plus de ce scénar c'est sa couverture qui rappellera aux old-schoolers de bons souvenirs de modules. On regretterait presque que l'auteur ne soit pas allé au bout de l'imitation et n'ait produit des modules au format couverture-écran comme à l'époque où les modules s'appelaient B-3, X-8 ou I-7 !

Ma nostalgie s'arrête là parce que je ne suis pas un amateur absolu d'exploration souterraine, même quand c'est cohérent et intéressant comme ici où les troupes du donjon sont bien révisées à la manière des scénarios de Dungeon. Ce que je sais en revanche, c'est que ça plaira à mes joueurs parce qu'ils ont des choix à faire, des trucs à comprendre et pas seulement des monstres à passer à la moulinette. Même si vous n'êtes pas un fanatique de ce genre, jetez donc un oeil au Tombeau de Weitling le juste car il s'y trouve beaucoup de choses que vous pourrez reprendre pour meubler une tombe souterraine.

Ce que j'apprécie en particulier c'est que le donjon soit relativement court (pas plus de deux ou trois sessions, peut-être moins) et bien troussé (potentiellement mortel si les joueurs ne font pas attention ou ne pensent pas un peu contre eux-mêmes). Mais pour ma part, je préfère, quand je pense au Dodécaèdre, les aventures urbaines au rythme enlevé qui sont très nombreuses dans cette gamme.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques