Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Ecran du Meneur de Jeu (L')

.

Références

  • Gamme : Défis Fantastiques / Fighting Fantasy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Scriptarium
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2013
  • EAN/ISBN : 978-2-9543631-2-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

2 feuilles format A4 illustrées et annotées servant de couverture recto/verso contenant :

  • un écran cartonné format paysage à 3 volets
  • sept fiches de personnages prétirés
  • une fiche de navire
  • un livret de 84 pages

Description

Ce supplément est une création française de l'éditeur Scriptarium. Côté joueurs, le visuel de l'écran est une illustration de Jidus, et côté meneur de jeu, il contient des tables regroupées en thèmes :

  • Création du Héros (modes, bonus racieux, équipement initial, statut social)
  • Modificateurs aux actions (perception, déguisement, éclairage, escamotage, déplacement, nage, escalade, marchandage, corruption)
  • Compétences par types (discrétion, mouvement, connaissance, combat, magie)
  • Santé (potions, guérison, dégâts spécifiques, blessures de guerre)
  • Combat (modificateurs aux actions de combat, situations de corps-à-corps, portées des armes de jet, situation à distance, échecs critiques en combat)
  • Défense (jet d'armure, total d'armure requis, esquive, jet d'esquive)
  • Mécanique des tests (test simple, test en opposition)
  • Tenter sa chance (mécanique de base, en général, en combat en magie)
  • Magie (lancer des sorts, invocation des pouvoirs divins, situations des lancers de sorts, nomenclature, coût, cumul des compétences de magie, magicien en armure, tables des gaffes : échecs critiques en magie)
  • Evolution (coûts en expérience)

Les 7 personnages prétirés et le navire sont spécifiques au scénario du livret. Leur création suit les règles du livre de base mais avec quelques ajustements pour le scénario.

Le livret contient le scénario intitulé Pirates à la Dérive, orientée piraterie et nécromancie, où les personnages-joueurs sont des hors-la-loi, mais ayant plutôt bon fond. Le cadre principal de l'aventure se situe sur les Iles de l'Océan des Serpents et de l'Océan Noir. Les personnages sont des pirates, membres de l'équipage du navire La Dérive, à la poursuite d'une mutine suivie par une partie de l'équipage initiale et qui détient le trésor du capitaine de La Dérive. Il s'avére au final que le capitaine n'est pas aussi net qu'il le parait, et que le trésor n'est pas forcément celui auquel les PJ pensaient. Au fil des pages, les personnages non-joueurs sont décrits et mis en règles et les différents lieux décrits. Différentes aides de jeu parsèment aussi le scénario : équipements, animaux, décors... Ce scénario, création française inédite, représente la première partie d'une campagne intitulée Maudit trésor...

Le livret s'ouvre sur les crédits et remerciements (2 pages), puis le sommaire (1 page). Le Prélude (2 pages) présente le supplément, les pré-tirés et un glossaire.

Introduction (14 pages) présente le synopsis, les enjeux de l'intrigue, le contexte géopolitique avec une carte géographique des lieux de la campagne. Il décrit La Dérive, le navire de l'équipage des personnages-joueurs et son équipage au grand complet.

Tragique mutinerie (2 pages) détaille es événements amenant la muntinerie, de façon narrative, pour être éventuellement directement lus aux joueurs. Le scénario se déroule 8 mois après ceux-ci. Dressons le pavillon noir ! (4 pages). débute le scénario. Kyrielle, la meneuse de la mutinerie relatée dans la partie précédente, a été repérée sur son bateau Vent Capricieux et Galant, le capitaine de La Dérive décide de lancer son équipage à sa poursuite, en direction de l'Ile du Crâne.

Dans A la dérive... (22 pages), l'équipage accoste sur l'Ile aux Oiseaux, où ils peuvent s'approvisionner et y rencontrer deux Femmes-Oiselles, prêtresses. Un abordage avec un autre vaisseau pirate est l'occasion de comprendre l'origine de la mutinerie, de connaître la route de Kyriel et d'en apprendre plus sur Galant.

Lors de Whihuycaltya (22 pages), la Dérive approche des Iles de Sang et y découvre le Vent Capricieux. A bord, les personnages ont confirmation d'activités liées à la magie noire. Ils découvrent ensuite la mutine, le trésor et la nature de ce dernier.

Victoire ! (7 pages) voit les personnages frappés d'une malédiction qui les oblige à ramener la seconde partie du trésor, un receuil de magie noire, à son propriétaire. Cette partie se termine ici, avec 6 proposition d'intrigues secondaires pour développer le scénario et des conseils sur la distribution de l'expérience.

Annexes (4 pages) contient des explications pour répondre à la mort prématurée d'un personnage-joueur. Suit une aide de jeu pour personnaliser un marin, matelot ou mutin à l'aide de caractéristiques physiques et comportementales tirés au dé 6 sur des tables. Le lecteur trouvera également des feuilles d'aventures pour Pirate PNJ et une page Notes.

Le livret se conclut sur une page de publicité pour le reste de la gamme, et par une page de sources d'inspirations, avec les crédits spécifiques à l'écran de jeu.

Cette fiche a été rédigée le 3 mars 2014.  Dernière mise à jour le 11 mars 2014.

Critiques

eljefe  

Voici un accessoire presque indispensable quand on a le livre de base, même s'il est facile de bricoler son écran soi-même.

Cet écran est de bonne qualité, en carton renforcé. L'illustration plaît ou ne plaît pas, mais le style, avec un trait bien épais, rappelle beaucoup les illustrations des vieux LDVELH.

Du côté du MJ, pas de souci, toutes les tables importantes sont là, c'est assez clair et organisé, avec là encore des illustrations vieillotes mais sorties tout droit des ouvrages de Steve Jackson et Ian Livingstone.

Le scénario-campagne (fourni avec des fiches de Persos) est, comme l'ensemble des scénarios de la gamme, de très bonne qualité : la trame, les étapes, tout est détaillé, on est guidé pas à pas, et de nombreuses situations (parfois improbables) sont prévues avec leur(s) résolution(s) possible(s). C'est encore une fois très agréable si on débute comme MJ, ou si on a peu de temps pour préparer des scénarios. L'ambiance de ce scénario est très dépaysante, puisqu'il s'agit d'incarner des pirates des océans de Titan, dans une course au trésor.

Un seul micro-bémol : une feuille volante en couleur qui sert de couverture au scénario, c'est bizarre, on aurait préféré une vraie couverture en couleur (ou rien).

BIlan : un bon investissement pour ceux qui ont déjà fait le tour des scénarii fournis dans le livre de base, et qui veulent un bel écran bien fait.

Critique écrite en décembre 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques