Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Arsenal de Guerre

.

Références

  • Gamme : D6 System
  • Sous-gamme : D6 Galaxies
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Studio09
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2015
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple au format 14,8 x 21 cm.

Description

Arsenal de Guerre est un supplément pour D6 Galaxies, le jeu de space opera motorisé sous système D6, consacré à un des piliers des jeux de SF, l'équipement. Le cadre de jeu gardant en toile de fond la guerre entre la fédération et les Corporations, l'accent est donc mis sur le matériel militaire. Si comme c'était le cas pour l'Encyclopédie des Constellations, le blog de l'éditeur a fourni des textes pour le présent supplément, la plus grande partie est inédite. Toutes les fiches sont présentées sur le même modèle : présentation brève puis plus détaillée puis données techniques. Des notes de marge permettent à divers habitants de l'univers de D6 Galaxies de donner leurs points de vue sur ces matériels, apportant un regard différent ou des anecdotes.

Après six pages pour les titres, crédits et sommaire, une Introduction (12 pages) propose un texte d'ambiance puis présente le supplément et le jeu (trois pages pour chaque). Elle se termine par Commando de Choc, qui décrit les six personnalités de backgrounds divers (pilote, chasseur, scientifique, etc.) qui donnent leurs points de vue sur le matériel proposé, et peuvent servir de personnages non-joueurs (PNJ) prêts à l'emploi.

Le premier chapitre est composé de Règles Additives (36 pages). Après la page titre de section, une page fait des renvois aux chapitres correspondants de D6 Galaxies Prologue et ForSats, dont les informations n'ont pas été reprises pour ne pas gonfler inutilement ce supplément. On découvre ensuite comment construire un vaisseau spatial, en juxtaposant des modules destinés à diverses fonctions (pilotage, système de survie, infirmerie, chambres et dortoirs, etc.), sur 13 pages. Le vaisseau une fois construit risque des rencontres désagréables dans l'espace et un système de gestion des combats spatiaux est donc décrit sur 15 pages également. Si les règles de base prévoient les réparations de matériel, il est maintenant donné aux PJ la possibilité de personnaliser leur matériel pour l'améliorer (2 pages) ainsi que d'utiliser des torpilles et missiles (4 pages).

La deuxième partie du supplément est consacrée aux descriptions de divers équipements et s'ouvre sur une page de sommaire interne. On y trouve donc :

  • des armes (18 pages) depuis un fusil de chasse et des armes de poing, jusqu'à des bombes à double effet de souffle en passant par des grenades, fusil-mitrailleur, etc.
  • des vaisseaux (25 pages) pour une douzaine de modèles depuis le petit chasseur jusqu'au navire hôpital ou vaisseaux de transport de fret
  • divers autres équipements sur 18 pages : armures, drones, droïdes de combat, stations de communication, etc.

L'ouvrage se poursuit avec Les Planches du Docteur Geossoun, soit une page de présentation et huit pages d'illustrations de divers équipements militaires. Il se termine par des publicités pour les différentes gammes du Studio 09 et le texte de la licence de jeu libre (OGL) sur 4 pages.

Cette fiche a été rédigée le 13 mars 2015.  Dernière mise à jour le 17 février 2017.

Critiques

Narann  

Important, je n’ai pas (encore) lu Forsat et je n’ai lu D6 Galaxies : Prologue qu’en diagonal pour l’instant, certaines de mes interrogations trouvent peut-être réponse dans ces livres. Simplement que D6 Galaxies : Arsenal est le premier livre que j’ai en main.

Il est bien cool ce supplément.

La première chose qui frappe c’est la clarté. En général avec les suppléments, les règles additionnelles ont souvent tendance a alourdir, voir à complexifier les règles de base en les remettant en cause. Ici tout reste naturel et très clair (dans l’esprit du D6 System en fait). Par exemple, le livre fait souvent référence à D6 Galaxies : Prologue et, moins souvent, Forsat, mais quasi systématiquement en début d’explication et non en plein milieu comme cela arrive trop souvent dans certains suppléments qui cassent littéralement le nouveau concept en vous collant une référence au moment clef de l’explication. Le placement des rappels est crucial dans les suppléments est c’est agréable quand c’est bien fait. Je lis beaucoup d’anglais et je soupçonne que le fait que ce soit une œuvre française original joue. Dans certains livres ont lit, en filigrane, la logique originale anglaise, ça donne un côté parfois « mécanique » a la compréhension des règles. Ici ce n’est pas le cas.

Les exemples en marge de page sont une super idée. Il y en a quasiment partout et c’est très apprécié, même pour des règles a priori simples, les exemples ne sont pas là que pour aider a comprendre mais aussi confirmer que la règle est bien comprise.

Ce supplément fait la part belle aux vaisseaux et combats spatiaux. Concernant la règle de construction du vaisseau, une fois encore c’est très clair et ça offre suffisamment de possibilité pour faire des vaisseaux intéressants.

Idem pour les combats, partie très cohérente mais assez costaude au demeurant, le MJ pourra facilement piocher ce qui l’intéresse. Comme on est sur du JDR, il aurait été intéressant de gérer les actions des joueurs dans le vaisseau (blessures, brûlures, feu, ouverture des portes, fuite d’oxygène, combat contre des drones qui entre dans le vaisseau, ceux qui détruisent la coque et nécessite que des gars sortent pour les dérouiller, etc). Oui, je suis un joueur de FTL et je trouve que c’est une superbe source d’inspiration car les combats spatiaux c’est aussi la situation de survie dans le vaisseau et le système D6 permet de gérer le coté chaotique de telles situations à merveille. Peut être pour l’épilogue ?:D

La partie concernant les torpilles et missiles est peut être la moins clair de toute. C’est peut être pour ça que je n’ai pas trop accroché.

J’avoue que quel que soient les outils utilisés, je me pose souvent la question des répercutions en terme de rôle play sur les joueurs. Il faut que chaque action puisse mettre en danger les joueurs ou changer leur stratégie en cas de réussite ou d'échec. Je suis un joueur de BattleTech et j’avoue que c’est pas une référence en terme de fluidité mais toute action n’est pas que stratégique par rapport à l’ennemie mais aussi à soi.

La partie sur les armes est bien, mais un poil légère comparé à celle des vaisseaux, beaucoup plus dense. Vient ensuite l’armure personnalisable, parfaite pour commencer une mission, puis le drone et l’androïde qui « interagissent » (le premier pouvant pirater le second), mais ça reste anecdotique.

Petite déception concernant l’exosquelette. J’aurais aimé une méthode de création qui gère la vitesse vs armure vs force vs agilité vs solidité vs nombre et type de module.

Les stations sont une bonne idée et inspirent pas mal pour des scénarios mais, truc tout bête, le manque d’image m’a un peu bloqué pour savoir si on parlait d’un objet de quelques dizaines de mètres (genre balise) ou de plusieurs centaines de mètres.

Bref, très bon supplément vous l’aurez compris !

Critique écrite en octobre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques