Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Black Monks of Glastonbury (The)

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Coriolis
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2003
  • EAN/ISBN : 1-58978-035-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 80 pages à couverture souple.

Description

Cette aventure, qui s'apparente plutôt à un décor autour duquel peuvent s'articuler des scénarios ou une campagne, a été conçue pour être compatible avec les règles d'Ars Magica et le d20 System - D&D3, pour être précis. Le but est atteint en séparant nettement le contexte et les règles. Les caractéristiques des PNJ ou les règles additionnelles apparaissent en effet dans des encadrés et sont clairement identifiés d20 System ou Ars Magica, comme c'est le cas pour chaque ouvrage de la collection Coriolis (cf infra).

Le thème traité par la trame du scénario (ou plutôt des nombreuses amorces de scénarios) est celui de la corruption démoniaque des moines de Glastonbury et de son impact sur la vie des personnages, qui deviendront probablement leurs ennemis. Le contenu du livret est le suivant : après une courte introduction, les spécificités du monde d'Ars Magica sont présentés aux MJ utilisant le d20 System (9 pages). Des conseils d'adaptation y sont fournis. L'histoire de l'abbaye de Glastonbury, relevée d'éléments fantastiques, est ensuite détaillée (7 pages), puis les lieux (8 pages) et enfin les habitants (19 pages). Les sinistres complots (parfois à long terme) des satanistes et la façon d'y impliquer les personnages sont ensuite développés (10 pages). Les deux chapitres suivants sont consacrés aux terres environnant l'abbaye (7 pages), et plus particulièrement à un royaume féerique doté d'un puissant monarque (10 pages). L'ouvrage se termine sur une classe de prestige pour d20 System : le sataniste (4 pages) et sur des règles de gestion des arts noirs pour Ars Magica (8 pages). Le tout est complété par un glossaire, une bibliographie et un index des nouvelles règles d20.

NB :
"Coriolis", la sous-gamme dans laquelle a été publiée l'ouvrage, est une collection de scénarios indépendants, destinés à la fois à un jeu d'Atlas Games et au D20 system.
Cette collection s'est fixée trois objectifs à atteindre :
- Faire connaître les jeux d'Atlas Games au public de joueurs de DD3
- Apporter à DD3 les innovations et le style de jeu des gammes d'Atlas Games
- Faire profiter les joueurs de ces gammes d'ouvrages tirés en plus grand nombre, donc mieux présentés

Par contre, les ouvrages "biclassés" de Coriolis ne proposent pas de conversion d'un système à un autre. On y trouve juste les statistiques et points de règles déclinés pour les deux systèmes. Des pictogrammes et une couleur différente permettent de distinguer les paragraphes destinés aux pratiquants du D20 system de ceux destinés aux joueurs du jeu d'Atlas Games.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Critiques

Jérôme Darmont  

The Black Monks of Glastonbury est un petit supplément bien sympathique, susceptible d'alimenter quelques années de jeu, ce qui est plutôt bien pour Ars Magica, mais sans doute plus atypique pour d20.

Côté plus, je citerais l'ancrage dans la véritable histoire de l'abbaye de Glastonbury agrémentée d'éléments fantastiques, cette vision d'ennemis à long terme et les règles ArM sur le satanisme, qui dépoussièrent sacrément celles du Maleficium de la 3ème édition, sans forcément être beaucoup moins grob' -¿ c'est voulu (plus facile, plus rapide...), mais il faut voir ce que ça donne en jeu.

Côté moins, je regretterai un peu le fait que ce soit plus une série de pistes de scénarios qu'un vrai scénario totalement construit et la puissance des principaux PNJ, qui nécessite une escalade de puissance en retour côté PJ.

JyP  

Ma critique concerne plutôt l'utilité de ce supplément pour Ars Magica, car je suis beaucoup plus ce JdR que les productions D20 System.

Black Monks of Glastonbury est intéressant pour deux choses : la description de l'abbaye proprement dite, et les nouvelles règles sur le satanisme bien sûr !

Côté description, l'on mélange ici agréablement les informations historiques et les informations folkloriques (en indiquant tout de même la séparation, la religion est à manipuler avec des pincettes). Cependant, compatibilité oblige, cette description n'est pas trop approfondie, pour utiliser l'abbaye un peu n'importe où.

Les règles sur le satanisme permettent une montée en puissance extrêmement rapide, et un peu trop loin à mon goût (en particulier la maximisation des caractéristiques). Je trouve dommage que l'on n'aie pas réutilisé The Mysteries, pour réinventer le même genre de système en "light", sans trop de background. Mais c'est toujours mieux que rien, le Maléficium étant épuisé depuis longtemps.

En conclusion, si géographiquement parlant il suffit d'utiliser Heirs to Merlin pour placer cette abbaye, le manque d'un supplément sur la religion se fait sentir pour l'utiliser efficacement à Ars Magica.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques