Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

D20 - Stargate SG-1

Références

Thème(s) : Science Fiction divers, Space Opera

  • Système(s) utilisé(s) : d20 System
  • Ouvrages référencés : 5
  • Nombre de critiques : 3
  • Moyenne des critiques : 4

Description

Tout a commencé en 1994 avec le film Stargate écrit par le duo d'auteurs et de producteurs Dean Devlin et Roland Emmerich. Ce film raconte les aventures de l'égyptologue Daniel Jackson, invité par l'armée américaine à participer à un projet top secret. Jackson n'a pas été choisi par hasard : il est capable de déchiffrer les versions les plus archaïques des hiéroglyphes égyptiens, cependant ses théories sur l'origine extraterrestre des connaissances des premiers égyptiens sont loin de faire l'unanimité au sein même de sa corporation. Dès son arrivée dans la base militaire qui héberge le projet, Jackson est mis en présence d'un artefact égyptien mis à jour en 1928 à proximité des grandes pyramides du plateau de Gizeh. Cet objet se présente sous la forme d'un anneau recouvert de symboles non encore déchiffrés et dont l'usage est encore inconnu.

 

La première découverte de Jackson est la nature exacte de cet anneau : il s'agit en réalité d'une "Porte des Étoiles". La seconde découverte du scientifique est de comprendre que les symboles se trouvant sur l'anneau ne sont pas des lettres mais des représentations schématisées des constellations. En indiquant à l'anneau la suite de sept constellations se trouvant sur une pierre découverte à proximité de l'anneau, les chercheurs réussissent à activer l'artefact au centre duquel se forme une surface d'apparence liquide. L'anneau est donc bien une "porte", capable de relier deux points de l'espace, qui conduit une équipe d'exploration au coeur d'une pyramide sur une planète d'apparence désertique.

Sur cette planète, les explorateurs découvrent des hommes et apprennent qu'ils ont été conduits, à travers la Porte, sur cette planète il y a très longtemps par une divinité du nom de Ra. Ra s'avére être en réalité un extraterrestre doté d'une technologie extrêmement avancée qui confère à ses pouvoirs l'apparence de la magie, et qui a inspiré aux égyptiens la divinité Ra, le dieu soleil. Sur terre, Ra avait réduit en esclavage les hommes, encore au niveau préhistorique, après avoir pris l'un d'entre eux pour hôte. Lors de son règne, il a apporté avec lui sa technologie, et son esthétique a inspiré l'art égyptien tel qu'on peut encore le découvrir de nos jours : les pyramides en sont un exemple. Plus tard, les hommes ont fini par se révolter et Ra dut quitter la Terre à travers la Porte. Les hommes enterrèrent l'anneau afin d'empêcher le retour de Ra, mais conservèrent les évolutions qu'il avait apportées pour aboutir à l'homme moderne. A la fin du film, l'équipe d'exploration réussit à détruire Ra et son vaisseau, et Daniel Jackson décide de rester sur la planète avant que la porte soit définitivement fermée.

Ce film fut ensuite adapté pour la télévision sous le titre Stargate SG-1. Dans l'épisode pilote, le colonel O'Neill, qui avait dirigé la première expédition, découvre que Ra n'était pas le seul représentant de sa race (les Goa'uld). Les Goa'uld sont en réalité des parasites capables de prendre le contrôle d'un hôte humain. En retournant sur Abydos, le colonel retrouve Jackson qui a entre-temps découvert une longue liste de symboles fournissant les adresses d'autres Portes. Les scientifiques qui croyaient jusqu'alors que la Porte ne servait qu'à connecter deux planètes doivent se rendre à l'évidence : les Portes forment un réseau qui s'étend sur la galaxie tout entière.

Cette découverte conduit à la création du StarGate Command ou SGC, une unité militaire secrète chargée d'explorer la galaxie par l'intermédiaire de la Porte et de défendre la Terre contre les menaces extraterrestres, en particulier les Goa'uld. Ce sont les aventures de la première équipe d'exploration appelée SG-1 qui serviront de trame à la série télévisée. Cette équipe est composée du colonel O'Neill, du major Carter, de Daniel Jackson et de Teal'c, un membre renégat de la garde d'honneur du Goa'uld Apophis. Au fur et à mesure du développement de la série, de nouvelles menaces seront mises au jour comme les Réplicateurs et de nouveaux alliés potentiels seront découverts comme les Asgard ou les Tok'ra.

Le jeu de rôles Stargate SG-1 offre la possibilité d'incarner les membres d'une unité d'exploration du SGC. Ces unités sont envoyées à travers la Porte suivant un protocole bien défini afin d'explorer la planète, d'établir le contact avec d'éventuels habitants pacifiques et de se procurer de nouvelles technologies. L'éventail des missions possibles s'étend du coup de main purement militaire destiné à éradiquer une menace extraterrestre à la mission diplomatique cherchant la signature d'un traité entre la Terre et une nouvelle race extraterrestre. Le SGC emploie beaucoup de militaires mais les équipes envoyées en mission comprennent aussi des scientifiques et des extraterrestres ralliés à la cause de la Terre.

Stargate SG-1 est le premier jeu de rôles portant le logo "Powered by Spycraft". En effet, il utilise le système de Spycraft tout en intégrant les errata publiés depuis la création du jeu. Pour mémoire, voici quelques points de divergence avec le système d20 tel qu'il est habituellement pratiqué :
- apparition de dés d'action permettant de réaliser des actions héroïques ou d'activer les coups critiques
- disparition des points de vie au profit du système de vitalité/blessure de Star Wars D20
- disparition de l'attaque d'opportunité et simplification des types d'actions jouables en combat

La seule différence notable entre les deux systèmes se situe au niveau des dégâts des armes : celles de Stargate SG-1 font plus de dommages car la série est moins cinématique à ce niveau. Bien entendu, les classes de base et les classes de prestige sont différentes de celles présentées dans Spycraft. Les classes de base proposées sont :
- l'explorateur, rompu aux aléas de l'exploration, il est capable trouver des solutions aux problèmes les plus ardus
- le militaire, constituant l'épine dorsale du SGC
- le "Pointman", capable d'assister efficacement les autres membres de l'équipe
- le scientifique, véritable mine de connaissance
- l'éclaireur, toujours à l'aise quel que soit l'environnement qui se trouve au-delà de la Porte
- le Gardien, réservé aux personnages Jaffa, représente l'entraînement spécifique dont bénéficient les troupes de choc des Goa'uld

Les classes de prestige, quant à elles, reprennent un florilège de celles déjà disponibles dans la gamme Spycraft ; en vrac : le sniper, l'officier, le médecin, etc. On notera au passage qu'il est possible d'incarner des personnages non humains comme les Asgard ou les Tok'ra.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Fantastic Frontiers
première édition
Supplément de règles et de contextedécembre 2003Alderac Entertainment Group (AEG)Papier
First Steps
première édition
Supplément de règles et de contexteaoût 2004Alderac Entertainment Group (AEG)Papier
Friends and Foes
première édition
Supplément de règles et de contextemai 2004Alderac Entertainment Group (AEG)Papier
Living Gods
première édition
Supplément de règles et de contexteavril 2004Alderac Entertainment Group (AEG)Papier
Stargate SG-1
première édition
Livre de baseaoût 2003Alderac Entertainment Group (AEG)Papier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 11 février 2011.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...

D20 - Stargate SG-1 chez nos partenaires

  • D20 - Stargate SG-1 chez Le Sden
  • D20 - Stargate SG-1 chez La Vouivre
  • D20 - Stargate SG-1 chez La Scénariothèque

Ailleurs sur le web...