Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Ragnarok Book (The)

.

Références

  • Gamme : D20 - Sláine
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 1-903980-77-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages.

Description

Troisième volet de la campagne "Horned Lord and Moon Sow", "the Ragnarok Book", prévu pour des niveaux 6 à 7, fait suite à Teeth of the Moon Sow et the Invulnerable King. L'auteur (par ailleurs longtemps scénariste de la BD Sláine) glisse cependant quelques conseils pour faire jouer cet épisode en tant qu'aventure autonome.

Joueurs, arrêtez votre lecture !

Suite aux événements joués dans les scénarios précédents, les PJ sont maintenant en possession de plusieurs menhirs, ainsi que d'un curieux livre, le Livre de Ragnarok (Ragnarok Book). Mais ils ont aussi à faire face aux conséquences de la guerre civile qui a provoqué la fuite du tyran Osdann, réfugié dans une ville fortifiée dont il commande encore les armées.

L'aventure, non-linéaire, s'organise donc autour des actions que peuvent entreprendre les Héros :
- trouver la signification du Livre de Ragnarok pour comprendre le danger qui menace les tribus;
- continuer la quête des menhirs magiques;
- régler le problème d'Osdann et celui du trône à occuper;
- se mettre en quête du trésor tribal perdu, l'Epée d'Argent de la Lune, afin de pouvoir faire face aux épreuves à venir.

Chaque chapitre du livre détaille l'un de ces objectifs, en envisageant les différentes solutions que peuvent choisir les personnages. L'ensemble peut donc être joué dans le désordre, et aboutir à des résultats assez variés, selon la réussite partielle ou totale de chacune de ces épreuves.

La campagne se conclue avec le quatrième et dernier épisode, Way of the Horned God.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 octobre 2009.

Critiques

XS  

C'est à mon avis l'épisode le plus faible de la campagne, à cause, hélas, de sa séquence insupportablement longue et linéraire de la visite des 28 maisons lunaires... pourtant centrale. Ce qui se trouve autour de ce passage un peu lourdingue reste de très bon niveau. On passe peu à peu de préoccupations centrées encore au niveau de la tribu des Fir Domain à des enjeux plus généraux concernant l'avenir de l'humanité : Ragnarok arrive. Etes vous prêts?

The King  

Cela se voit que les auteurs de cette campagne sont britanniques, car l’humour est très british (même s’il y en a un peu moins dans ce volume), mais l’écriture aussi : qui d’autre pourrait en effet faire de la prose et comparer les reflets dorés du soleil sur un lac à du whisky ?

Ce supplément ne fait que 96 pages, mais la quantité d’actes que devront réaliser les joueurs est impressionnante. En plus, nombre de situations peuvent être résolues de différentes manières, le combat n’étant pas toujours la meilleure solution. En fait, il y a tellement de choses à faire qu’il est fort possible que les joueurs ne puissent pas tout accomplir. Quoi qu’il en soit, il faudra de nombreuses séances de jeu pour en venir à bout.

Une grande partie de l’aventure se déroule dans le monde de l’autre côté. En fait, j’ai mis un bon moment à réaliser qu’il s’agissait d’une quête héroïque telle qu’elles existent dans Glorantha. Ici, pas mal de situations peuvent dérouter pour la description, comment arriver à ce point, etc. et il faudra un MJ expérimenté pour bien articuler tout cela.

Enfin, il y a de très nombreuses nouvelles créatures qui sont suffisamment bien détaillées pour faire un très bon complément au bestiaire du livre de base, mais absolument toutes restent dans le contexte celtique.

J’aurai volontiers mis 5, mais l’absence de cartes/plan et d’illustrations est parfois vraiment difficile à supporter. Il faudra trouver les descriptions dans le texte, mais c’est toujours assez long et barbant, sans parler de la quantité de texte à apprendre et à « régurgiter ». Bref, un plan ou même des illustrations permettent à mon avis d’expliquer mieux une situation et surtout de se souvenir plus facilement des détails.

Ce défaut, décidemment récurrent chez Mongoose, ne gâche pas complètement cet excellent épisode, mais m’empêche de lui décerner la note maximale.

Critique écrite en mai 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques