Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Heartless 5 : Resolutions

.

Références

  • Gamme : d20 Modern
  • Sous-gamme : D20 Modern - Free Adventures
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2004
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Fascicule de 11 pages en couleurs

Description

Après The Petersen Counterstrike, Blood Sugar, The Final Feast et The Dead of Winter, Resolutions forme le cinquième et dernier volet de la campagne Heartless. Destiné à des personnages de niveau 13, il met en scène le procès d'Audrey Petersen, accusée de complicité dans les sinistres meurtres perpétrés par le sinistre St. Andrew (que les héros ont eu l'occasion de neutraliser s'ils ont joué l'épisode précédent de la campagne).

Après avoir vécu des aventures aussi dangereuses que trépidantes, les personnages imaginent sans doute que le procès d'Audrey Petersen n'est qu'une formalité. Ils se trompent : elle est accompagnée d'une batterie d'avocats particulièrement retors, qui vont tout faire pour mettre en doute la parole des témoins, rechercher des vices de forme dans les enquêtes de police et la procédure judiciaire, bref cherchent tous les moyens pour sortir leur cliente des griffes de la justice. La première partie du module est entièrement consacrée au procès. Le MJ y trouvera tous les arguments des avocats de la défense, et de nombreux conseils pour pousser les PJ dans leurs derniers retranchements.

Le procès ayant tendance à s'éterniser, Audrey Petersen réalise alors qu'elle ne pourra pas s'en sortir par des moyens légaux. En désespoir de cause, elle fait alors appel aux arts occultes, et invoque un démon en plein milieu du tribunal. Dans la panique qui s'ensuit, les PJ vont avoir la lourde tâche de combattre la créature avant qu'elle ne massacre des innocents, tout en empêchant Audrey Petersen de prendre la fuite.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas jouer ce module comme la conclusion de la campagne, l'auteur donne différents conseils pour adapter le concept de procès "occulte" dans un autre contexte.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Une excellente idée que cet épilogue judiciaire à une mini-campagne assez sanglante. Trop souvent, les scénarios d'action se termine par la mort du grand méchant, sans se soucier des conséquences. Là, les joueurs auront le plaisir de mener un tout autre genre de bataille, juridique celle-là. Et si le meneur de jeu assimile bien tous les conseils donnés par le module pour restranscrire l'ambiance du procès, les réquisitoires et les plaidoiries, ce scénario pourra se révéler aussi palpitant que la traque d'un monstre dans les égouts.

En revanche, la deuxième partie (le démon débarquant en plein procès) m'a semblée un peu faible. Non pas que l'idée soit mauvaise, bien au contraire. Mais je m'attendais à une mise en scène plus élaborée. Or ça se limite à une simple baston de "boss de fin de niveau". Il manque ce petit plus qui en ferait une scène de fin particulièrement saisissante.

Ce module reste néanmoins d'excellente facture et pourra être utile même si on ne joue pas le reste de la campagne comme source d'information sur les procès (version cinéma et télévision).

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques