Plane Shift : Dominaria

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 24 pages en couleurs.

Description

La série des Plane Shift est destinée à apporter des références techniques pour adapter les univers du jeu de cartes Magic : The Gathering à la cinquième édition de Dungeons & Dragons. Ils sont à chaque fois à mettre en rapport avec ces collections de cartes ainsi que l'artbook correspondant. Sixième supplément de cette série, Plane Shift : Dominaria est un complément à l'ouvrage The Art of Magic : The Gathering - Dominaria. Il revient sur l'univers iconique de Magic en se concentrant sur le continent d'Aerona, laissant à dessein les région d'Urborg, Shiv et Yavimaya de côté. Bien que Dominaria soit l'un des univers les plus développés de Magic, ce supplément est plus compact que les précédents opus (vingt-quatre pages au lieu d'une quarantaine). Ces fichiers ont été mis à disposition gratuitement sur le site de l'éditeur. Bien que développés et publiés par Wizards of the Coast,  ces ouvrages n'ont pas donné lieu aux playtests habituels de la gamme D&D5. Le matériel qu'ils proposent n'est donc pas compatible avec les événements organisés D&D.

L'ouvrage étant tiré de la gamme Magic : the Gathering, il bénéficie des illustrations tirées de la collection.

Après une page de crédits et mentions légales, ce supplément s'ouvre sur une Introduction (1 page) qui revient sur le processus de création de ces Plane Shift, mis en lumière par l'annonce de la sortie du supplément Guildmaster's guide to Ravnica dans la gamme officielle de D&D5, et qui constitue la motivation première de la série des Plane Shift dans le chef de l'auteur. Cette introduction s'explique aussi sur le choix de laisser certaines régions de côté et le fait qu'il y ait moins d'éléments techniques supplémentaires que dans les autres suppléments (Dominaria étant, pour l'auteur, ce qui se fait de plus proche de la fantasy classique de D&D).

The Domains (1 page) présente ensuite l'immense plan de Dominaria, en se concentrant sur le continent d'Aerona et les terres alentours, connues comme "Les Domaines".

Suivent la présentation de sept factions, toutes abordées au moins par des accroches d'aventures au travers de 3 tables aléatoires et, pour cinq d'entre elles offrent chacune, au travers de  tableaux d'idéaux et de liens pouvant remplacer ceux d'autres backgrounds du Player's Handbook, un profil optionnel de Héros associé (Heroes of Benalia, of Serra, of Tolaria, of Keld, of Llanowar).

Ces factions et chapitres sont donc : 

  • Seven Pillars of Benalia (3 pages) la plus prospère des nations du continent d'Aerona. Elle présente en plus une nouvelle race jouable avec ses caractéristiques : les Avens, une race aviaire dont l'exode depuis Otaria les a mené en Benalia.
  • Church of Serra (2 pages), église altruiste et bénéfique qui domine les cieux de Benalia.
  • Tolarian Academies (3 pages), domaines des sages, savant et enchanteurs des Spice Isles.
  • Merfolks of Vodalia (3 pages) domaine marin de Dominaria. Ce chapitre présente aussi le profil d'un nouveau monstre : les Homarids.
  • Belzenlok's Cabal (2 pages) la faction qui vénère le seigneur démon éponyme, antagoniste par essence dans les campagnes de cet univers.
  • Warhosts of Keld (3 pages) domaine sur le continent nordique de Iceheaven. Le chapitre offre aussi le profil du peuple de Keld, des humains robustes à la peau grise aux mœurs barbares (Keldons), avec ses caractéristiques
  • Elves of Llanowar (4 pages) domaine forestier des elfes de Dominaria. Cette section offre en plus 2 profils d'une créature reptilienne endémique en lien étroits avec les elfes : les Kavus.

Cette fiche a été rédigée le 2 août 2018.  Dernière mise à jour le 2 août 2018.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.