Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Gates of Neverdeath

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

  • 1 livret d’aventure en deux exemplaires à couverture en quadrichromie
  • 1 poster simple face par livret avec deux cartes de 16x21 cases en quadrichromie, 54x76 cm
  • un grand poster 54x70 cm
  • 15 sacs contenant des goodies
  • 2 feuilles de jetons
  • 2 boîtiers (blisters) de jetons
  • 1 feuille d’instructions

Description

Gates of Neverdeath est un kit de jeu fourni aux boutiques participant à l’évenement Game’s Day du 6 août 2011.

Le livret d’aventures de 12 pages contient un scénario d’introduction conduisant des personnages de niveau 1 à Padhiver (Neverwinter). Ce scénario est prévu pour commencer une campagne avec le Neverwinter Campaign Setting ou pour enchaîner sur les scénarios de D&D encounters Lost Crown of Neverwinter qui en sont une suite logique. La séance de jeu est prévue pour durer 3-4 heures, création de personnage incluse.

Dans ce scénario les personnages sont engagés par la mystérieuse Seldra pour l’escorter d’Eau-Profonde à Padhiver. Les personnages tombent dans une embuscade sur le port de Padhiver représenté par la première carte tactique, et le coffre que Seldra transporte est volé. Un défi de compétence permet de retrouver le voleur et d’explorer certains quartiers de Padhiver. La confrontation avec le voleur se déroule dans un cimetière représenté par la deuxième carte et un dernier défi de compétence permet d’échapper à une horde de morts-vivants.

Chaque joueur est invité à se présenter avec un exemplaire de Heroes of the Fallen Lands ou Heroes of the Forgotten Kingdoms pour créer son personnage, mais deux personnages pré-tirés sont aussi fournis dans le livret d’instruction : un voleur demi-orque et une sentinelle humaine.

Les 15 sacs sont prévus pour donner aux joueurs participant à l’événement. Ils contiennent :

  • une fiche de personnage vierge aux couleurs de Neverwinter
  • un poster de 54x75 cm représentant un dracoliche menaçant un pont de Padhiver au recto et une carte des environs de Padhiver au verso
  • un extrait du prochain roman de Drizzt
  • un marque page intitulé the Legend of Drizzt
  • 2 Fortune Cards promotionnelles Over Bold et Pile on it
  • un historique de personnage relatif aux factions oeuvrant dans Padhiver. Il existe 13 historiques différents allant de l’espion elfe noir de Bregan d’Aerthe au harpiste en passant par le magicien rouge renégat. Chaque historique procure un avantage substantiel comme la lévitation pour l’espion elfe noir.

Les blisters de jetons sont une récompense pour les meneurs organisant l’événement : ce sont de petits jetons feutrés représentant les états préjudiciables.

Le grand poster sert à annoncer l'événement en boutique. Il représente à l'arrière-plan Padhiver en flammes, à l'avant-plan deux bras en armure qui tentent de saisir une couronne étincelante. Le texte mentionne "Vie for glory" et la date de l'événement.

Cette fiche a été rédigée le 13 août 2011.  Dernière mise à jour le 8 janvier 2012.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Un petit scénario tout simple mais très bien ficelé avec deux scènes de combat encadrées par 3 séances de roleplay.

Ce scénario a réussi l'exploit de me faire enfin jouer dans les Royaumes Oubliés malgré toutes les réticences que j'ai toujours eu pour cet univers très dense. Les 5 scènes du scénario sont excellentes et ont pu tenir en haleine les 4 joueurs et les 2 spectateurs lors d'une démo live en boutique.

Un coup de chapeau spécial pour la dernière scène de roleplay où les compétences génériques de DD4 sont magistralement utilisées pour permettre aux joueurs de faire du free style dans un final apocalyptique dans un cimetière en folie plein de morts-vivants et aux portes magiquement fermées. C'est là qu'on voit combien des compétences génériques bien utilisées sont bien plus intéressantes que des séries interminables de compétences très précises.

Donc chapeau pour le scénar, chapeau pour les goodies pour les joueurs (le poster est magnifique) et le MJ, chapeau pour l'introduction très didactique à DD4 : un gros 5 étoiles bien mérité. Et, ah oui, c'est gratuit !

Critique écrite en août 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques