Contenu | Menu | Recherche

Wibbl-Wobbly, Timey-Wimey.... RPGs

Scarrport

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Scarrport, City of Secrets. Livre de 120 pages à couverture souple.

Description

Les Campaign Cutouts se veulent des suppléments fournissant un cadre prêt à jouer pour D&D4, sans pour autant fournir un décor de campagne complet. Ils peuvent ainsi être utilisés dans un univers existant, ou encore servir de décor à un scénario ou une mini-campagne. En plus de la description d'un lieu, le lecteur y trouvera aussi les règles concernant les éventuelles nouvelles races, classes, monstres et équipements spécifiques. Toutefois, ces Cutouts se veulent modulaire et des conseils sont fournis pour ajouter ou enlever certains éléments.

Scarrport fournit le cadre d'une cité située à la confluence de deux fleuves. Le principal changement d'ambiance concerne des ajouts notablement steampunk, avec des armes à feu, une race habituée à réaliser des créations mécaniques, et des véhicules propulsés à la vapeur.

Le premier chapitre (Scarrport, 32 pages)  décrit la ville elle-même, avec ses quatres districts. Torrell, la rive est, est l'endroit où se masse la population industrieuse, travailleuse et même parfois honnête. Jharadin, la rive ouest, était un véritable bidonville jusqu'à une épidémie qui a poussé le dirigeant de la ville à une solution radicale : raser le quartier par le feu. Depuis, la rive ouest est en reconstruction. The Fens, situé à la confluence, est un territoire marécageux sur lequel la ville a pris peu à peu le pas, peuplé par les pires malandrins. Enfin, The Isle of Stone Dogs, île située au milieu du fleuve, est à la fois le centre historique et culturel de la cité. Les régions environnantes sont aussi rapidement décrites, de même que certains des cultes locaux, tel que le Cult of Stone Dogs, qui vénère les gargouilles canines mystérieuses que l'on peut apercevoir partout dans la cité.

Les deux chapitres suivants proposent de nouvelles options pour les personnages issus du contexte de Scarrport. Tout d'abord (Races of Scarrport, 10 pages), trois nouvelles races. Les Ghodon sont d'impressionnants demi-géants nomades qui commercent parfois à Scarrport, les Gremlin sont de petits nabots ingénieux passés maître dans l'art de concevoir et animer tout ce qui est mécanique. Enfin les Otterkin sont des loutres antropomorphe aussi à l'aise dans le fleuve que sur ses rives. Plusieurs autres options de développement sont ensuite rassemblées dans un même chapitre (Character Options, 25 pages). Ainsi, on y trouve une nouvelle classe, l'élémentaliste, de nouvelles voies paragoniques, pour l'élémentaliste mais aussi pour d'autres classes, et de nouveaux dons.

Le quatrième chapitre concerne l'équipement (10 pages), et de nouveaux objets de tous types sont proposés, incluant notamment les objets "steampunk" caractéristiques des gremlins.

Le cinquième chapitre (Creatures, 17 pages) propose de nouveaux monstres et de nouveaux dangers qui guettent les aventuriers qui visiteraient Scarrport. En plus de onze nouvelles créatures, dont certaines résolument steampunk, on trouve ainsi les caractéristiques et effets de la peste fiévreuse qui a touché Scarrport quelques années plus tôt.

L'appendice A propose un scénario de six pages intitulé The Iron Lumberjack. L'appendice B propose cinq rencontres prêtes à être jouées et plutôt génériques, qui peuvent se dérouler n'importe quand à Scarrport. Enfin, l'appendice C décrit les règles de trois jeux de hasard pratiqués dans la ville.

Cette fiche a été rédigée le 13 juillet 2010.  Dernière mise à jour le 13 juillet 2010.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.